A moins …

A moins …

L’été au cinéma, le cinéphile a le choix entre les blockbusters et les films qui n’ont pas trouvé grâce auprès des distributeurs. Ce constat annonce la qualité des films, si tant est que l’on soit tenté de s’enfermer dans une salle ; quoique certains semblent acheter leur billet dans l’unique but de profiter de la climatisation.

Pourquoi diable parler cinéma à RESPIRE ? Tout simplement parce qu’actuellement est projeté « le lorax« , film d’animation ayant pour sujet … la pollution de l’air ; rien de moins.

La pollution de l’air comme business plan

Le scenario est simple : dans un futur proche, il sera possible de vivre entouré de plastique sans autre matière organique que la présence d’homo sapiens. Pas arbre ou plante qui vive à l’horizon … et pour cause : une société vend l’air que les gens respirent avec force publicité, car l’air est trop pollué … car aucune photosynthèse ne se fait « naturellement », … faute d’arbre (CQFD).

RESPIRE n’avait pas forcément été aussi loin dans la critique mais effectivement, comme l’eau, pourquoi l’air ne deviendrait-il pas un consommable commercialisable ? Le business projet est en tout cas déjà établi (il suffit de regarder ce film) :
– pas d’arbre donc pas de photosynthèse
– l’air est nécessaire à l’Homme
– les gens paieront de toute façon pour respirer
– je peux produire de l’air
– les gens ne peuvent se passer de ma société
– je fais du profit illimité

Ce film est clairement à destination des enfants. Mais on sent néanmoins de temps en temps un petit coup de pied par dessous la table du genre « hé, finalement on s’en rapproche, non ? » à destination des parents ou accompagnateurs.

RESPIRE tenait à vous partager cette crainte d’un futur pessimiste ; raison pour laquelle nous tentons d’agir avec nos propres moyens afin de conserver une qualité de l’air respirable, avant qu’il ne soit trop tard et qu’une société ne s’empare de cette manne.

Heureusement, comme le souligne le film, tout cela arrivera « à moins … » et nous en sommes à cet instant, précisément !

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published.