Affaire Volkswagen : les autres constructeurs nous trompent aussi depuis longtemps

Affaire Volkswagen : les autres constructeurs nous trompent aussi depuis longtemps

La tricherie que concède à contre cœur Martin Winterkorn, le patron du groupe Volkswagen, n’est très probablement que la face cachée d’une tromperie de toute l’industrie automobile, coincée dans l’impasse technologique du Diesel.

Tout le monde le sait, depuis longtemps. Les données sur les émissions de polluants des véhicules ne reflètent pas la réalité entre les tests réalisés en laboratoire et sur la route. Si Volkswagen avoue, les autres constructeurs automobiles, au rang desquels nos fleurons Français Peugeot et Renault, suivent probablement les mêmes logiques de manipulations.

« Nous ne sommes pas étonnés d’apprendre la nouvelle, car nous savons depuis longtemps que les tests pratiqués sont bidouillés et ne reflètent pas la réalité sur la route », déclare Sébastien Vray, porte-parole de l’ONG Respire, qui travaille sur les questions de qualité de l’air depuis maintenant 5 ans.

« Un rapport de l’ONG européenne Transport & Environment nous alertait déjà en 2013 sur les différences significatives d’émissions de C02. Puis en 2015, sur les émissions de dioxyde d’azote, un gaz dangereux rejeté massivement par les véhicules diesel. Des tests ont montré que les émissions de NO2 entre des conditions de laboratoire et sur la route peuvent être multipliées par 10 ! »

Five facts about diesel the car industry would rather
not tell you
, septembre 2015

Transport & Environment – Realistic real-world driving emissions tests:
the last chance for diesel cars?
July 2015

Pneus surgonflés, sans clim, sans phares, pas de recharge de batterie, voiture non chargée. Un test de 11 km à 30 kilomètres heure. Voilà à quoi ressemble un test NEDC (New European Driving Cycle) qui date du début des années 1990, en attendant la nouvelle réglementation « Real Driving Emissions ».

Volkswagen avoue utiliser un logiciel, qu’en est-il des autres constructeurs automobiles, dont les limites technologiques inhérentes au diesel incitent très probablement à en faire de même, afin d’entrer en réelle compétition avec le constructeur Allemand ?

Contact presse: Sébastien Vray
Porte Parole
06 51 90 48 16
sebastien@respire-asso.org

Related Post

3 Comments on “Affaire Volkswagen : les autres constructeurs nous trompent aussi depuis longtemps

Leave a Reply

Your email address will not be published.