Alertes, informations, mauvaise qualité de l’air aujourd’hui en France

Alertes, informations, mauvaise qualité de l’air aujourd’hui en France

Carte de France des émissions moyennes de particules fines PM 10 (les PM 2,5 ne sont pas mesurés) ce mardi 22 novembre 2011. Source Prev'Air

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, depuis quelques jours dans certaines grandes villes, ça pue. Et c’est peu dire. Parce qu’en plus d’une odeur désagréable de gaz d’échappement, il y a de fines particules (nommées PM 10 et PM 2,5) qui s’introduisent bien profond dans vos bronches. Chers enfants, chères mamans et chers papa, chères personnes âgées, chers asthmatique et insuffisants respiratoires, chers sportifs, chers habitants près des grands axes routiers, ce message est pour vous.

La pollution de l’air en France

Comme nous l’avons souvent dit et redit sur le blog de l’association Respire, la France n’est pas exemplaire sur la qualité de l’air. Les épisodes de pollution atmosphérique se sont multipliés durant l’année 2011 et un très grand nombres de stations de recueil des polluants tels que les particules fines, l’ozone et le dioxyde d’azote (il y en a d’autres) ont littéralement explosé les scores. Par exemple, Lyon entre dans le 60e  jour de dépassements des seuils de polluants (PM 10). Au-delà des 35 jours admis par l’Europe, chaque État entre en contentieux et doit payer des amendes. La qualité de l’air fait partie des sujets qui fâche avec l’Europe. Le nombre total d’infractions au droit de l’Union européenne de l’environnement s’élève à 21 en 2010 pour notre pays (voir notre article à ce sujet). Paris a enregistré, avec ses stations de mesures en dehors du centre de la ville,  des dépassements de 151 jours pour l’autoroute A1 – Saint Denis, de 137 jours pour le Boulevard périphérique Auteuil, de 60 jours pour le Boulevard Haussmann (voir le suivi de la réglementation des PM 10 concernant les autres stations de mesures en Ile-de-France).

C’est d’ailleurs à ce sujet, directement et indirectement, que d’une part l’association Respire, dépose très prochainement une plainte en correctionnelle (suite au dépôt d’une plainte au Procureur de la République de Paris en septembre 2011), et que d’autre part, l’association Les Amis de la Terre ont adressé en juin 2010 deux courriers au préfet de la région Ile-de-France, également préfet de Paris, et au préfet de police de Paris pour exiger qu’ils fassent exécuter, de façon effective, les mesures du Plan de Protection de l’Atmosphère comme le prévoit la législation française.

Paris, Strasbourg, Colmar, Lyon, Grenoble, Nancy, …

Qualité de l'air en Alsace, ce mardi 22 novembre 2011.

Les stations de mesure de la qualité de l’air sont ravies aujourd’hui (voir la carte du jour). Si elles étaient dotées de bras et de jambes elles danseraient certainement. Pour l’heure, pour le jour, les précédents et les suivants (même déjà depuis quelques jours pour certaines agglomérations), les indicateurs sont dans l’orange et dans le rouge. A Paris bien sur, la ville le plus polluée du moment. Strasbourg, Colmar, Mulhouse, sont dans l’orange avec un air médiocre (lien vers ATMO Alsace). En Lorraine, c’est le 5ème jour consécutif de pollution de l’airAtmo Franche Comté affiche un air médiocre, 6 sur 10, à Besançon et Montbéliard. Du côté de Nancy, un petit 6 sur 10 avec un air médiocre. En région centre, du côté de Châteauroux, l’air y est de très mauvaise qualité, comme nous l’indique Lig’Air, le réseau de surveillance de la région Centre.

.

La région Rhône-Alpes en épisode de pollution intensive

Carte de la pollution de l'air en région Rhône-Alpes mardi 22 novembre 2011

ATMO Rhône-Alpes voit rouge, depuis quelques jours, conséquence d’un épisode de pollution dû aux particules fines qui a débuté le 10 novembre dernier (soit plus de 10 jours maintenant). Le faible passage pluvieux qui a touché la région n’a pas permis de lessiver l’atmosphère, qui reste chargée en particules.

Les observatoires de l’air sont tenus, par arrêté préfectoral, d’informer la population et de diffuser des recommandations sanitaires et comportementales en cas de constat ou de prévision d’un épisode de pollution.

Le dispositif préfectoral d’information et d’alerte est d’ailleurs enclenché. Le dispositif a pour objectif de limiter l’exposition des populations lors des épisodes de pollution. Il est censé permettre :

  • d’informer la population et de délivrer des recommandations sanitaires et comportementales ;
  • de lancer des actions de réduction des émissions sur les différentes sources concernées (trafic routier, industries, secteurs agricole et domestique,…).

On constatera sans difficultés qu’il est inefficace.

Related Post

2 Comments on “Alertes, informations, mauvaise qualité de l’air aujourd’hui en France

  • Je ne suis vraiment pas sur que ce soit des transports gratuits en ville qui poussent les gens à lâcher leurs voitures! Il ne faut pas exagérer, les transports en communs ne sont pas si cher, il faut arrêter l’assistanat dans ce pays! C’est un choix personnel et cela coute deja plus cher d’avoir et d’utiliser sa voiture en ville. Pierre

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.