Bas les masques : l’exposition de l’association RESPIRE

Bas les masques : l’exposition de l’association RESPIRE

La découverte de l’exposition photographique de l’association RESPIRE a crée, on peut le dire, la surprise. Installée dans la salle de concert du Trianon, à Paris, lors de la première édition de la Greenpride.

Remerciements

Nous profitons de ce post pour remercier chaleureusement les participants qui ont donné de leur temps et de leur cœur à cette œuvre collective. Une pensée spéciale au photographe de renom, Antonin Guidicci, aux organisatrices/teurs (Appel de la jeunesse) de la Greenpride, qui nous ont offerts l’espace d’exposition.

L’esthétique de la problématique

Comme nous en parlions dans un précédent article (rendre visible et esthétique l’invisible), la pollution de l’air est insuffisamment visible. Nous avons voulu, simplement, à travers le masque, montrer si ce n’est la pollution de l’air sa présence, par l’intermédiaire d’un objet qui sert à s’en protéger.

Related Post

Ozone Ozone Ozone

Ozone Ozone Ozone

Et voilà, il revient. L’ozone. Il fait les gros titres car il est partout. Faîtes…

3 Comments on “Bas les masques : l’exposition de l’association RESPIRE

Leave a Reply

Your email address will not be published.