Le conseil général des Hauts-de-Seine a décidé de supprimer la subvention de 80 000 euros qu’il versait à Airparif. Un geste idéologique maladroit, selon l’association Respire, qui devrait interroger les habitant des Hauts-de-Seine sur l’air que leur joue leur Président, Patrick Devedjian, à l’heure où la France ...