Cohabitation usine et voisinnage

Nous avons été contacté au courant du mois de juillet par des résidents de la ville de Bosc le Hard en Haute Normandie. Ceux-ci se plaignaient des odeurs désagréables qui émanent de l’usine Green Pack située à 500mau nord du cœur du bourg.

La société Green Pack exploite une usine dont l’activité est la rénovation d’emballages métalliques et plastiques, souillés ou non par des substances dangereuses. Cette activité est réglementée au titre de la législation sur les installations classées pour la protection de l’environnement. Les résidents se plaignent de maux de têtes et de nausées. L’odeur qui émane de l’usine et qui serait à l’origine de ces désagréments est semblable à une odeur de gaz ou de produits pétrochimiques, comme rapporté par les résidents.

Ci dessous vous pourrez consulter l’arrêté préfectoral de l’usine Green Pack à Bosc le Hard : 2009 Arrete Prefectoral GREENPACK.

Ce n’est pas la première fois que nous sommes alertés par des citoyens de pollutions atmosphériques avérées : la démarche est la même à chaque fois. Nous alertons les représentants de l’Etat ainsi que l’entreprise concernée (si un acteur privé est à l’origine de la pollution éventuelle), et nous publions nos demandes ainsi que les réponses des représentants de l’Etat sur notre site.

Ces résidents veulent connaître la dangerosité des émanations auxquels ils sont exposés tout les jours.

Ci-dessous la lettre que nous avons envoyés ce jour à la DREAL Haute Normandie qui a la charge de vérifier la conformité avec la loi des émissions polluantes des activités industrielles de la Région. La société Green Pack recevra aussi une copie du courrier.

20120803 Lettre de Respire, à l’attention de la DREAL (en copie Greenpack)

Nous publierons leur réponse lorsque nous l’aurons reçue.

Related Post

18 Comments on “Cohabitation usine et voisinnage

  • Suite à l’article précédent sur l’usine Greenpack de Bosc le hard, il est vrai que les odeurs sont insupportables surtout les jours où le vent est à l’ouest et pourtant j’habite un hameau de Bosc le Hard. Ces jours là, je n’ouvre pas mes fenêtres et je ne mets pas mon linge à sécher dehors.

    Reply
    • Bonjour,
      Je vous remercie pour ces précisions et informations concernant la situation à laquelle vous faites face.
      Nous n’avons à ce jour pas encore reçu de réponses ni de la part de la DREAL, ni de la part de la direction de l’usine.

      Reply
    • Dans le courrier de la Préfecture, il est précisé que les services administratifs n’ont reçu aucune plainte de la part de résidents aux alentours de l’usine.
      Si les odeurs persistent, faite remonter cette information au maire : écrivez lui. Mais aussi déposez une plainte auprès de la sous préfecture. Faite savoir aux services administratifs les odeurs désagréables qui se dégagent de l’usine et qui vous gênent.
      C’est par ce biais là que les choses pourront avancer.

      Le service avec qui notre association est en relation est la Sous Préfecture de Dieppe, le Bureau du Développement Durable au 5 rue du 8 mai 1945, 76203 Dieppe cedex.

      Reply
  • Merci THIBAUT pour tous ces renseignements, le maire habitant le village est au courant et ne peut nier que les odeurs sont persistantes comme cette semaine par exemple, mais personne ne bouge. Quiconque porterai plainte dans ce village, se ferait accuser de vouloir faire fermer l’usine comme cela c’est déjà produit.
    Faut-il pour cela en arriver à envoyer des lettres anonymes à la préfecture ? Ou tout simplement faire venir un journaliste le jour ou les odeurs sont intenables ?

    Reply
    • Anonyme, merci pour ces précisions de terrain qui viennent se rajouter aux échanges que nous avons entrepris avec la DREAL pour obtenir plus d’informations concernant les activités de l’usine.
      Nous comprenons la situation économique de l’usine et du village : nous avions ressenti cette situation de blocage lorsque nous avons été alerté par un résident de la pollution potentielle.
      Se battre pour obtenir un air de bonne qualité ne va pas à l’encontre du soutien qu’on peut avoir pour une activité économique locale. S’il est avéré que le site est à la source de la pollution et que celui-ci ne respecte pas la loi : il doit alors se mettre en conformité avec celle-ci. L’objectif étant d’assurer la qualité de travail et de vie des résidents de Bosc-le-Hard.

      Reply
  • Bonjour à tous,

    Nous sommes le 4 décembre 2012 et il est 20h25. J’habite Grigneuseville. Depuis plus d’une heure l’air est irrespirable. J’ai ouvert la porte à mon chat pour qu’il aille dehors, je n’ai pas compris son attitude de rentrer immédiatement. Je me suis avancée dehors. Aussitôt j’ai ressenti des picotements au niveau des yeux, de la gorge et du nez. L’odeur rentre partout et imprègne les tissus de la maison. Je calfeutre portes et fenêtres. Ca n’est pas la première fois, loin de là. C’est invivable et intolérable. J’invite les personnes qui me liront à témoigner et également à me transmettre l’adresse éventuelle d’un collectif. S’il n’existe pas de collectif je suis prête à en créer un. Mon adresse mail ; celine.vastel0967@orange.fr
    Bien à vous.

    Reply
  • aujourd’hui et porte et fenêtre fermer dommage on a inviter des gents se soire et de se beau temps la obliger de manger a l’intérieur et suite au menasse du patron de l’usine green pack l’année dernière en vers moi je ne peut rien de plus que me plaindre a la mairie ce qui m’a causer des ennui l’année dernière de la part de se patron et des employer (dont leurs enfants jouent avec mes enfant dans la cour de l’école) une infection un petit ruisseau coule au bord de cette usine et une odeur s’en dégage

    Reply
  • Une infection c’est honteux encore pire un petit ruisseau cou me a coté de l’usine au pied du pont de ce main de fer et c’est horrible l’odeur de l’eau esperon qu’on boi pas sa

    Reply
  • · Edit

    pour l’anonyme du mois de juillet…
    Pour nous c’est fait. Le patron de Greenpack a dit clairement à ses employés que c’est de notre faute s’ils vont perdre leur boulot…
    Nous travaillons juste en face, et respirons à longueur de journée ces odeurs qui nous empoisonnent à petit feu…ainsi que les employés d’ailleurs. Nous avons appelé la DREAL, envoyé un courrier au préfet ainsi qu’à la mairie… mais nous sommes la rive gauche de Bosc Le Hard… tout le monde s’en fout puisque dans le village c’est rare que ça sente…
    Vous pouvez passer au garage si vous voulez en parler avec nous…

    Reply
    • bonjour,quand je lis tous ces avis c’est vraiment d’un ridicule cette usine etait en pleine conformite avec la dreal maintenant vous devrez etre tranquillle vous avez mis 25 employers sur le tapis dont plusieurs du village vous avez aucune pitie pour eux et leur famille,c’et une honte une vrai bande de petit con !!!! je vous souhaite en aucun cas d’etre sur le carreaux comme eux.

      Reply
  • répons aux détracteurs.la direction était au courant que leur usine poubelle polluait la commune et ces alentours.j’ai rencontré les responsable il mon dit que tout était mis oeuvre pour.la protection de l’environnement foutaise .les odeures ont continué picotement des yeux irritation de la gorge danger pour la population je suis victime de l’amiante,on disait pas de risque de cancer et pourtant 100 milles mort les responsables de la commune ont fait la politique de l’autruche nous somme dans commune ou il ne faut pas.bouger les choses au risque de deplaire a certains notables ( que de nom )

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.