Conférence environnementale – 2ème

Conférence environnementale – 2ème

L’année dernière avait eu lieu la 1ère Conférence environnementale, suite socialiste du Grenelle de l’environnement 5 ans auparavant. Si l’association Respire avait bien été conviée à partager ses connaissances sur la qualité de l’air, il semblerait que cette année soit bien différente et nous maintienne sur le bas-côté. Si Nicolas Sarkozy avait dit en son temps: « L’écologie, ça comme à bien faire », l’adage de la rentrée pour le Gouvernement de François Hollande sonne comme un : « La santé-environnement, ça commence à bien faire ».

La « crise environnementale » dont parlait le Président l’année dernière semble avoir disparue des écrans radars. Pourtant, la sincérité dont il avait fait preuve était exprimée en des termes limpides. Ce sujet devait être « mis au cœur des politiques publiques pour répondre à la fois à la crise écologique et à la crise sociale ». Le lien entre santé et environnement était manifestement assumé. Le Centre Internationl de Recherche sur le Cancer nous y aidait, en classant les fumées de Diesel cancérogènes pour l’homme quelques jours avant. La une de Libération sur le sujet, au premier jour d’ouverture de la Conférence était propice a empêcher d’esquiver l’évidence, pourtant scientifiquement renforcée depuis de nombreuses années. Le Diesel émet des particules, qui pénètrent dans nos poumons et nous « aident » à mourir. Le Diesel est une technologie sciemment favorisée en France pour contenter le constructeur automobile Peugeot, alors pourtant reniée par la majorité des autres pays depuis très longtemps. Voilà comment les décisions politiques et le manque de courage aboutissent à des dissonances cognitives telles que l’évolution paraît si difficile.

Fiscalité … alitée

La conférence environnementale version 2012 ouvrait ses portes sur la fiscalité écologique, autre engagement de campagne de François Hollande (la France « connaît un grand retard notamment avec les controverses sur la taxe carbone »). On s’interroge une nouvelle fois sur le pourquoi d’un tel décalage de taxe entre le diesel et l’essence, exception fiscale bien française, injustifiée d’un point de vue sanitaire, environnemental et … fiscal.

A Respire, une partie de la solution était envisagée par l’alignement de la TIPP du Diesel sur l’essence … déjà demandée et débattue régulièrement depuis 15 ans lors des votes du budget. Las. Nouvelle cacophonie du Gouvernement entre les pros et les contres. L’argument santé pèse peu devant un mécontentement probable. Elle ne sera pas effective en 2014.

Pas de Rassemblement pour la Planète et de Respire à la Conférence environnementale … et pourtant.

Comme nous ne serons pas à la Conférence environnementale, car pas invité. Le RPP, que nous avons fondé avec Ecologie sans Frontière, Générations Futures, le Réseau Environnement Santé et Robin des Toits, n’y sera pas. Il faut croire que les enjeux de santé environnementale ont à nouveau disparu. Ce n’est pas une différence de culture, c’est belle et bien une intention. Pourtant, à la vue des tables rondes (1. ECONOMIE CIRCULAIRE / 2. EMPLOIS ET TRANSITION ECOLOGIQUE / 3. POLITIQUE DE L’EAU /4. BIODIVERSITE MARINE, MER ET OCEAN /5. EDUCATION A L’ENVIRONNEMENT ), la prévention des risques sanitaires par la préservation de l’environnement a toute sa place à chaque table ronde.

L’économie circulaire, poussée au plus près de la théorie, évite l’utilisation de produits chimiques. Rien en entrée, rien en sortie. Plus de 100 000 molécules chimiques sont utilisées au quotidien dans nos produits. Pensant bien faire, on les utilise alors qu’ils nous coûtent chers au final. Pas étonnant que, exposés à long terme et même à court terme pour certains, ils nous rendent malade. Pas étonnant que, brûlés en incinérateur ou laissés en décharges, ils empoisonnent l’air, l’eau et le sol.

Concernant l’emplois et la transition écologique, le dernier rapport DARES de septembre 2013, nous révèle que 10% de l’ensemble des salariés, soit près de 2,2 millions de salariés, ont été exposés à au moins un produit chimique cancérogène au cours de la dernière semaine travaillée.

Concernant la politique de l’eau, tous nos cours d’eau sont pollués, aux produits chimiques domestiques, aux pesticides et engrais agricoles, aux médicaments, etc.

Les pollutions marines, si nombreuses en mer et sur les côtes, mettent en péril les habitats et la biodiversité qu’ils abritent.

Quant à l’éducation à l’environnement, si « prévenir » plutôt que « guérir » est bien l’essence même de la philosophie de tous les acteurs de la santé-environnement, pourquoi le rassemblement qui justement réunis les acteurs de la santé environnement n’est pas présent ?

 

Related Post

One Comment on “Conférence environnementale – 2ème

  • je pense que des tas de choses sont faisables:obligation de prevoir des toits de verdure pour chaque construction nouvelle;obligation de faire des parkings(sur plusieurs niveaux si necessaire) et gratuits à chaque gare de banlieue;obligation de’installer des parkings à vélo avec caméra tous les 200 metres en ville…C’est la vie de nos petits enfants qui est en jeu!! Merci pour ce que vous faites!

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.