Des parents d’élèves contre Réseau Ferré de France (RFF)

Des parents d’élèves contre Réseau Ferré de France (RFF)

Réseau Ferré de France (RFF) compte installer avant le 20 décembre prochain des traverses créosotées, c’est à dire imbibées de créosote, un produit hautement toxique et très volatil, à proximité des écoles primaires et maternelles Guynemer. Parce que ce produit est interdit depuis 2003 (normal), mais utilisé par dérogation spéciale par RFF (pas normal), les parents d’élèves de Hyères se rassemblent aujourd’hui pour dénoncer cette situation.

La créosote, qu’est ce que c’est ?

La créosote, c’est de l’huile extraite de goudron de bois, ou de goudron de houille (elle-même une sorte de charbon).  On l’utilise pour traiter le bois contre le pourrissement. Elle peut contenir plus de 30 Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) différents, dont la concentration totale peut atteindre 85 % du produit. Ces HAP sont présents en quantité importante plusieurs décennies après imprégnation dans le bois. Elle contient notamment un HAP appelé Benzo(a)pyrène (dont nous allons continuer à parler sur le site de Respire), cancérogène certain pour l’homme. Dans des traverses en bois utilisées sur des aires de jeu, on a trouvé des concentrations de benzo[a]pyrène (BaP) pouvant atteindre 1570 mg par kg de copeaux. En gros, c’est dégueulasse.

La créosote interdite depuis 2003

Donc ? Depuis le 30 juin 2003, en application de la directive 2001/90/CE, l’utilisation de créosote ou de bois traité à la créosote est très fortement limitée. Donc on fait quoi en France ? On utilise des dérogations, notamment pour Réseau Ferré de France, alors que les traverses en béton existent.

Les parents d’élèves d’Hyères la Pauline se mobilisent

RFF ne veut rien entendre. Le Maire est au courant. La règlementation interdit l’utilisation de bois créosoté, toxique pour la santé. Rien n’y fait. Alors les parents d’élèves, auto-éduqués à la question et soutenus par l’Observatoire de la Qualité de l’Air et des Pollutions Industrielles (OQAPI) ont décidé de se mobiliser mercredi 3 décembre à 11h pour dénoncer la situation.

Nous tous ici rassemblés aujourd’hui pour défendre la santé des enfants des écoles maternelles et primaires Guynemer d’Hyères, demandons solennellement à Monsieur Jean Pierre Giran, Maire de notre ville et selon l’article L.2212-2 du code général des collectivités territoriales, de prendre toutes mesures en son pouvoir pour stopper et éloigner des enfants, le danger d’une contamination de l’air causée par la présence de bois créosotés sur la voie de chemin de fer.

 

Related Post

Ozone Ozone Ozone

Ozone Ozone Ozone

Et voilà, il revient. L’ozone. Il fait les gros titres car il est partout. Faîtes…

Leave a Reply

Your email address will not be published.