L’objectif 2010 de baisse des NOx pas atteint en France

L’objectif 2010 de baisse des NOx pas atteint en France

Dioxyde d'azote (NO2), fait partie de la famille des Oxydes d'azote
Dioxyde d'azote (NO2), fait partie de la famille des Oxydes d'azote

« L’objectif 2010 prévu par la directive plafonds d’émissions nationaux (810 kt) ne pourra pas être atteint », indique le Citepa, qui table sur un volume de 1072 kt pour 2010. Le transport routier est le principal contributeur aux émissions de NOx, avec 54 % des émissions en 2009 (contre 62 % en 1990). L’équipement progressif en pots catalytiques depuis les années 1990, puis l’entrée en vigueur des normes Euro-3 et Euro-4 pour les poids lourds en 2002 et en 2007, ainsi que de la norme Euro-4 pour les véhicules particuliers en 2005, a permis de réduire les émissions du secteur de 47 % en 2009 (598 kt) par rapport à 1990. Le Citepa prévoit une baisse de 7 % en 2010 pour le secteur, soit 557 kt.

Principal contributeur aux émissions de COVNM (composés organiques volatils non méthaniques) en 1990, avec 41 % du total, le secteur du transport routier a divisé par 10 ses émissions et ne représente plus que 14 % du total en 2009, grâce aux pots catalytiques et à la part croissante des véhicules diesel, moins émetteurs de COVNM. Leur succès a en revanche doublé la production de HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) du transport routier, entre 1990 et 2010, alors que les émissions globales ont baissé de 52 % sur la période. Également principal producteur de monoxyde de carbone (CO) en 1990, avec 57 % des émissions, le secteur du transport routier ne réalise plus que 19 % du total en 2009 (616 kt).

Les émissions globales de CO2 prévues pour 2010 sont en baisse de 26 % depuis 1980, mais de seulement 4 % depuis 1990. Avec l’augmentation du parc automobile, la part du transport routier dans le total n’a cessé d’augmenter depuis 1960 : 7 % en 1960, 17 % en 1980, 28 % en 1990 et 31 % en 2010. Sa production de CO2 baisse faiblement mais régulièrement depuis 2005, avec une accélération en 2008 (- 5 %), grâce à la prime à la casse et à la diminution des trajets due à la hausse des prix des carburants.

Article disponible sur AUTOACTU.COM

Related Post

Ozone Ozone Ozone

Ozone Ozone Ozone

Et voilà, il revient. L’ozone. Il fait les gros titres car il est partout. Faîtes…

Leave a Reply

Your email address will not be published.