Les chiffres effarants de la centrale au fioul de Porcheville

Les chiffres effarants de la centrale au fioul de Porcheville

Porcheville
Centrale de Porcheville – DR

En plein pic de pollution, alors qu’on met en place la circulation alternée, personne ne bronche sur la pollution industrielle. Il y a pourtant du souci à se faire. Il n’y a pas que les citoyens qui doivent faire des efforts. Les collectivités et les industriels aussi !

En région parisienne, le plus gros émetteur industriel de particules fines PM10, polluant majeur responsable du pic actuel de pollution, est la centrale électrique de Porcheville, dans les Yvelines. Cette centrale au fioul – très polluant ! – émettait, en 2010, 80 000 kilos de particules fines PM10, selon les inventaires officiels (Registre français des émissions polluantes). Il n’y a aucun chiffre récent, mais la centrale fonctionne actuellement, d’autant plus avec l’arrêt provisoire de plusieurs centrales nucléaires. Combien émet-elle aujourd’hui ? C’est un secret ? Ou bien on peut savoir ?

En tout cas, un petit calcul s’impose : 80 000 kilos par an, ça fait 200 kilos par jour.

A titre de comparaison, une voiture récente classique de type euro5 émet au maximum 5 mg/ kilomètre.

200 kilos, ca fait 40 millions de kilomètres, ou encore 7 millions de trajets moyens (6,1 km en moyenne). C’est-à-dire près de la moitié des trajets en Ile-de-France !

Et on laisse faire ? Le pic dure depuis des jours, les gens commencent à aller aux urgence, et de toute façon, on sait que la pollution de l’air tue.  Et on laisse Porcheville nous polluer ?

Il faut vérifier les chiffre –  faites nous signe si vous avez des infos.

Related Post

12 Comments on “Les chiffres effarants de la centrale au fioul de Porcheville

  • LA fermeture est déjà actée… si on commençait par baisser nos consommations chacun, individuellement, ça serait bien aussi! Plutôt que tout surchauffer l’hiver, la clim l’été, avoir 3 télés, des rideaux électriques, des voitures diesels, tablette+ordi+smartphone…

    Reply
  • La production électrique de cette centrale (et donc les créneaux de fonctionnement) comme celle de toutes les installations de taille importante est dispo sur le site de RTE:
    https://clients.rte-france.com/lang/fr/visiteurs/vie/prod/production_groupe.jsp

    Elle a par exemple produit 4.2GWh en décembre et donc émis si on se fie au coef de conversion( 0.777) 3300 tonnes de Co2 (pas de données sur les particules fines)
    http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-co2

    Cette centrale comme d’autres installations fioul sera fermée en 2018.

    Reply
  • Surtout que la centrale thermique ne fait qu’1% de la pollution aux particules fines en Île-de-France, alors que le chauffage polluent beaucoup plus et la voiture aussi…

    Reply
  • Merci Olivier d’avoir fait ce calcul de coin de table très intéressant.

    En regardant le site de RTE, on peut constater que le 30 novembre et 1er décembre, nous avons fait appel à nos capacités de production au fioul, qui sont de 5300W au total en France.
    http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique

    Porcheville représentant 2400W soit 45% de la capacité totale de production d’électricité au fioul en France, elle a sans doute contribué à envoyer quelques kilos de particules dans l’atmosphère.

    Le 1er décembre, les capacité au fioul ont fonctionné à 1200W en moyenne sur la journée, donc on peut estimer la contribution de Porcheville à 600W en appliquant sa part de 45% dans les capacités totales.

    J’ai regardé en détail les chiffres de Porcheville et j’ai calculé qu’elle émettait en 2014 3600kg de particules par jour à pleine puissance (PCN = 2400W). Pour 600W, cela donne donc 900 kg de particules sur la journée du 1er décembre.

    Pour information, c’était 7800 kg de particules par jour à pleine puissance en 2010 donc ses émissions de particules à pleine puissance ont été divisées par 2 en 5 an.

    Venons-en maintenance aux voitures circulant en Ile de France.

    J’ai reconstitué tous les parcs depuis 2011 et les émissions moyennes de particules des véhicules diesel avec les données de l’ADEME et les chiffres du parc de voitures particulières en IdF.
    http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/avis_ademe_emissions_particules_vehicules_juin2014.pdf

    Je trouve que le parc de voitures diesel émet en moyenne de 0,02 mg/km. A noter que nous avons divisé par 2 en 5 ans les émissions de particules PM10 du parc diesel en IdF car nous étions à 0,04 mg/km en 2012. Merci les filtres à particules obligatoires depuis 2011 avec la norme Euro 5.

    En reprenant votre calcul sur les voitures:

    Trajet moyen de 6.1 km x 15 millions de trajets par jour x 70% (part de véhicules diesel dans les voitures en circulation – pas de particules avec les essence) x 0.02 mg/km = 1280 kg de particules pour l’ensemble des voitures particulières circulant en Ile de France

    Il ne nous reste plus qu’à rapporter les émissions de Porcheville à celles des voitures: 900 kg / 1280 kg = 70%.
    Les émissions de Porcheville le 1er décembre, en plein pic de pollution auraient dont été plus importantes que la moitié des voitures en circulation ce jour-là.

    Moi qui était à la recherche des autres sources d’émission de particules, je crois que vous en avez trouver une.
    http://leseconoclastes.fr/2016/12/30-ans-apres-tchernobyl/

    Heureusement pour les poumons de nos enfants, celle-ci fermera à moitié le 30 mars prochain avant de fermer définitivement en mars 2018.
    http://www.leparisien.fr/porcheville-78440/premiere-etape-vers-la-fermeture-de-la-centrale-edf-de-porcheville-03-01-2017-6521073.php

    Reply
  • Bon jour quand vous dites personne ne bronche c’est oublier le combat de l assos avl3c depuis 3 ans ,la réunion sur ce sujet demain 20h30 à Juziers la une du journal courrier de mantes d’aujourd hui
    Et au passage nous vous àvions contacté …sans réponse
    Alors il y a bien des gens qui luttent contre la pollution dela vallée de la seine et de l air qui va jusqu a paris
    Rejoignez nous en commençant par visiter fb vexin zone 109 vous y découvrirez l’étendu de notre travail
    À demain peut etre

    Reply
  • merci, ces calculs sont très intéressant : avec le risque de rupture du réseau cette semaine, il est clair qu’on pouvait s’attendre à un nouveau pic de pollution aux particules fines compte tenu de ce genre de centrales qui tourneraient à fond
    je me demande si, en plus, la hausse du prix de l’électricité ces dernières années n’a pas eu pour effet la montée des utilisations de modes de chauffage domestiques fioul ou bois (cheminée), très émetteurs de PM

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.