Les effets sur les poumons

Effet-de-la-pollution-de-lair-sur-les-poumons

La respiration est l’une des fonctions vitales premières. Nos inspirations et expirations sont effectuées plusieurs fois par minute, augmentant en fonction des efforts que nous faisons. Nous respirons environ 9 litres d’air par minutes, soit environ 15 000 litres par jour. D’où l’importance de comprendre en quoi la pollution de l’air affecte notre système respiratoire.

La respiration pour les nuls

Lors de la respiration, autrement appelée ventilation pulmonaire, le diaphragme, principal muscle respiratoire, les poumons, au nombre de deux, se remplissent d’air. Schématiquement, ils servent à capter l’oxygène qui est dans l’air q et à le transmettre dans le sang, afin de permettre ce qu’on appelle la respiration cellulaire. C’est à dire que l’oxygène qui entre dans les bronches, passent dans l’artère pulmonaire qui contient le sang venu du coeur. L’oxygène est transporté par le sang (l’hémoglobine, les globules rouges quoi) jusque dans les cellules et vient dégrader le glucose. Ce processus permet de fournir de l’énergie pour nos muscles. Le CO2 issus de cette transformation est ensuite évacué par la bouche et le nez. Nous vous laissons le soin de vous promener sur le web pour en savoir d’avantage.

Ils ne paraissent pas comme ça nos petits poumons, mais une fois dépliés et étendus sur une surface plane, ils représenteraient environ une surface de 70 m2, constituée