Les étudiants respirent aux RENEDD

Les étudiants respirent aux RENEDD

Ce week-end l’association Respire a participé aux rencontres nationales des étudiants pour le développement durable (RENEDD) organisées par le Réseau français des étudiants pour le développement durable (REFEDD).

Ce dernier a vu le jour en 2007. Il est aujourd’hui composé d’environ 70 d’associations étudiantes qui s’engagent sur le long terme à contribuer à la construction d’une société équitable, solidaire et respectueuse de l’environnement.

 

Les RENEDD

Lors des RENEDD s’est tenu un forum associatif. L’association RESPIRE a partagé un stand sur ce forum avec notre partenaire : l’Appel de la Jeunesse, collectif dont l’objet est d’agir pour que l’ensemble des citoyens soit dans le meilleur état de santé possible, tel que défini par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ces rencontres permettent à des associations étudiantes d’échanger sur les bonnes pratiques à mettre en place et d’œuvrer ensemble à une gestion plus responsable de leur campus. Respire était présent au forum des Rencontres qui s’est tenu samedi après-midi, pour présenter l’objectif de l’association ainsi que nos moyens d’actions juridiques. Les échanges avec les étudiants de tous horizons ont été riches. Nous avons croisés de nombreuses initiatives intéressantes déployées au cœur des campus : une action en particulier nous tient à cœur étant donné qu’elle touche à la problématique des transports dans la gestion du campus ainsi qu’à la mobilité des étudiants.

Initiative sur les campus

Le transport compte pour une bonne part de l’impact environnemental global d’un campus du fait des déplacements des étudiants et professeurs. Un trajet sur deux en voiture est réalisé sur une distance inférieure à 3 km. Une part importante de ces trajets est donc transposable à d’autres modes de déplacements : marche à pied, vélo, transport en commun. Mais le transport représente aussi une part importante dans le budget serré d’un étudiant. Proposer aux étudiants des solutions alternatives pour se déplacer permet une amélioration de la qualité de l’air mais aussi une réduction des dépenses pour les étudiants. Le covoiturage, le transports en commun, le système de partage de vélos en ville sont autant de solutions permettant une réduction des émissions de CO2 et de particules fines mais aussi une réduction de dépenses inutiles aux étudiants.

Le REFEDD en partenariat avec Fondaterra a développé un outil intégré afin de réduire le temps consacré au diagnostic d’un plan de déplacements et à la mise en place de plans d’action. Un plan de déplacement campus (PDC) est une démarche d’analyse globale de tous les déplacement en direction, en provenance et à l’intérieur des établissements d’enseignement supérieur. Il aboutit à la mise en place d’un plan mobilité privilégiant toutes les solutions de transport capables de limiter l’utilisation de la voiture individuelle (marche à pied, deux-roues non motorisées, transports en commun, covoiturage, …). Cet outil est présenté sous la forme d’une plateforme web organisée suivant les différentes étapes d’un plan de déplacements.

C’est une solution concrète qui donne les moyens d’action aux étudiants pour laisser leur voiture au garage et sortir leur skate, vélo, trottinette ou carte de transports en commun.

Mot de la fin

RESPIRE encourage et soutient ces actions permettant aux urbains de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air. Les solutions innovantes sont à la portées de tous, il suffit d’en avoir envie et de se lancer. Merci aux étudiants pour leur motivation et leur envie de proposer des alternatives aux vieilles recettes qui ne fonctionnent plus.

Related Post

3 Comments on “Les étudiants respirent aux RENEDD

Leave a Reply

Your email address will not be published.