Pollution de l’air, ils et elles témoignent

Respire donne la parole aux témoins de la pollution de l’air, à travers un site dédié: temoins.respire-asso.org. Parents, seniors, travailleurs, voisins, sportifs, hommes, femmes, ils s’expriment pour nous raconter en quoi, à certains moments dans l’année et même quotidiennement, la pollution de l’air est un vrai problème pour leur santé. Parmi plus de 400 messages reçus, nous en avons sélectionné une petite trentaine. Ils sont variés, de toute la France et abordent des situations représentatives. Le point commun de tous ces témoignages ? Le sentiment d’impuissance et d’injustice.

Un site dédié, pour quoi faire ?

Parce que le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé est un droit fondamental. Un droit de base qu’il faut malheureusement réclamer, presque mendier auprès de nos élus, en France, en 2015.

Parce que la pollution de l’air a trouvé une place forte dans le débat public à travers de grands chiffres, nous souhaitons désormais donner un visage aux gens derrières ces chiffres et quels sont leurs difficultés. En effet, 40 000 décès prématurés en France chaque année. 6, 7, 8, 9 mois d’espérance de vie en moins pour les Français. Entre 1 et 2 milliards d’euros de dépenses annuelles pour la sécurité sociale pour traiter en partie les malades de la pollution de l’air. 100 milliards d’euros par an, c’est le coût estimé par une Commission d’enquête du Sénat de la pollution de l’air en France. Il y aurait dans notre pays environ 3,5 millions d’asthmatiques, dont un tiers ont moins de 15 ans (en augmentation de 40% en 20 ans).

Parce qu’un témoignage en cache des milliers d’autres beaucoup de lecteurs se retrouveront certainement dans les lignes que nous publions et sentiront peut-être moins seuls. Auront-elles envie de partager leur expérience, nous le souhaitons. Ce site leur permettra de le faire.

Parce que souffrance physique ne rime pas avec fatalisme, nous ouvrons un forum d’échange afin que les expériences positives des uns servent celles des autres. Pour que ceux qui ont entamé des démarches pour faire cesser une pollution bien identifiée puissent guider ceux qui se trouvent dans une situation similaire.

Parce que nous souhaitons mieux comprendre le lien entre pollution de l’air et santé à un niveau individuel, nous élaborons avec des chercheurs un questionnaire que nous souhaitons diffuser. Nous souhaitons également mettre à disposition de ceux qui voudraient bien les remplir, des questionnaires précis élaborés par nos partenaires comme l’Institut Pasteur ou l’Inserm, sur la qualité de l’air intérieur, sur la perception de la pollution de l’air, etc.

On vous donne la parole, prenez la et diffusez autour de vous

Raconter que l’on a le nez qui coule ou les yeux qui piquent, ce n’est peut-être rien, mais c’est déjà beaucoup. Pour nous, à Respire, cela signifie que vous vous êtes posés quelques minutes devant votre téléphone ou un ordinateur pour participer. Cela signifie également que vous n’êtes pas résignés, que non, ce n’est pas comme ça et qu’on ne peut rien n’y faire.

Sur ce site dédié, vous pouvez donc nous écrire, simplement, avec vos mots. Essayez de nous décrire avec précision ce que vous ressentez dans une situation où vous pensez que la pollution de l’air fait partie de la cause de votre/vos symptômes. Que faîtes vous dans cette situation ? Que vous dit le médecin ? Prenez-vous des médicaments ? etc.

Vous connaissez des gens autour de vous qui ont des difficultés respiratoires, de l’asthme, des symptômes probablement liés à la pollution de l’air ? Dites leur que ce site existe, qu’ils peuvent s’exprimer. Nous nous chargerons de publier.

Un dispositif en construction

Nous sommes bien entendu preneurs de toute suggestion pour améliorer ce dispositif. Nous n’avons pas, à Respire, la prétention de savoir comment faire au mieux. Nous faisons et restons à l’écoute de bons conseils.

En tout cas, si vous souhaitez nous suivre, abonnez-vous à notre newsletter, likez notre page Facebook, suivez nous sur Twitter, faites un don. Tout est permis !

Related Post

One Comment on “Pollution de l’air, ils et elles témoignent

Leave a Reply

Your email address will not be published.