Respire pédale pour une Vélorution

Respire pédale pour une Vélorution

 

Vélorution organise tous les ans au début du mois de juillet une Vélorution universelle dans les rues de Paris et des vélorutions dans d’autres villes de France (Bordeaux, Limoges ou encore Nancy).

Vélorution est une association ayant pour objectif d’organiser des actions coup de poing pour d’appropriation massive de l’espace urbain.

 

 

Le samedi 2 juillet dernier, RESPIRE a participé à la convergence cycliste au départ de la Place de la Bastille. Contrairement aux Révolutionnaires de 1789, les joyeux cyclistes ont vélorutionné dans une atmosphère familiale et amicale depuis la Bastille pour entamer leur marche vers le Champs de Mars. Aucun automobiliste n’a été guillotiné pour l’occasion. Mais de beaux bouchons de vélos dans la capitale !

La diversité cycliste était au rendez vous : des vélos à une roue, deux roues, huit roues, des triporteurs, des vélos à plusieurs étages, des vélos avec ou sans assistance électrique, des vélos diables dépliés , des tandem …

Tous ces cyclistes équipés ont, l’instant d’un après-midi ralenti la ville au rythme de leur pédalage. Le cortège de cyclistes a emprunté les voies réservées aux voitures ce qui a ralenti le trafic. Les piétons déambulant sur le trottoir des rues que le cortège empruntait ont pu apprécier l’espace d’un instant une ville aérée sans gêne olfactive et auditive. Nous portions avec nous l’espoir d’une ville qui respire, d’une ville plus douce qui se transporte différemment pour le bien être de tous.

 

Il y eu de nombreux échanges avec des piétons, des automobilistes coincés dans leurs voitures, des encouragements, des questionnements et dans certains cas des échanges plus vifs, plus impulsifs.

Dans tout les cas cette action n’est pas passée inaperçue, les cyclistes sont dorénavant visibles.


Related Post

Ozone Ozone Ozone

Ozone Ozone Ozone

Et voilà, il revient. L’ozone. Il fait les gros titres car il est partout. Faîtes…

Leave a Reply

Your email address will not be published.