Revue de web Respire #20 – WTF – 27 février 2012

Revue de web Respire #20 – WTF – 27 février 2012

Cette semaine dans le WTF, une petite démonstration par l’actualité. Une sorte de plan détaillé de dissertation : constat, problématique et solution. Le correcteur aguerri y trouvera une 3ème partie inachevée, faute de temps ou de méthode ?!

1. L’AIR EST DE PLUS EN PLUS POLLUE

L’air que l’on respire est mauvais

Elles sont microscopiques, pourtant, elles remplissent nos poumons dès que l’on met le nez dehors. Les niveaux de particules en suspension (poussières, etc) connaissent depuis le début de l’année une forte augmentation. Sur les 30 stations de mesures de ces particules installées dans la région, 11 ont enregistré entre 15 et 30 jours de dépassement des seuils autorisés.

maritima et 20 minutes

L’école de Saint-Roch toujours sous surveillance

Même si les problèmes de santé relatifs à la présence de bioxyde de carbone présent dans l’air de l’école de Saint-Roch sont atténués, la Commission scolaire de Sorel-Tracy poursuit des investigations sur la présence possible de champignons dans le bâtiment.

monteregieweb

2. L’IMPACT SANITAIRE SE FAIT SENTIR

Les dégâts sournois de la pollution de l’air sur la santé

Deux études publiées simultanément montrent que la pollution atmosphérique augmente le risque d’attaques cérébrales et favorise le vieillissement cérébral.

santé-figaro

Incendies de forêts : une fumée qui tue

Les auteurs ont surtout mesuré l’impact des particules inférieures à 2,5 micromètres formant une partie importante de la fumée de ces incendies. L’accroissement de ces particules fines qui restent en suspension dans l’air plusieurs jours voire semaines peut ainsi affecter la qualité de l’air dans de vastes régions et pénètrent aussi à l’intérieur des habitations, a expliqué Michael Brauer, professeur de santé environnementale à l’Université de Colombie britannique.

le républicain lorrain

La pollution de l’air augmenterait le nombre d’arrêts cardiaques

D’après une étude dirigée par le professeur Hazrije Mustafic, du Centre de recherche cardiovasculaire de Paris, respirer un air pollué entraînerait un plus grand risque de crise cardiaque dans les jours suivants.

zegreenweb

3. LA PRÉVENTION COMME PANSEMENT

Une opération sur la qualité de l’air au lycée

Sous l’impulsion d’une enseignante du lycée Tocqueville, des élèves volontaires ont mesuré la qualité de l’air dans leurs salles de cours pendant 15 jours. Édifiant

Nice-matin

3bis. DES PROJETS ÉMERGENT POURTANT ICI ET LA

Le traitement de l’air, une solution incontournable pour traiter les problèmes de pollution.

La protection de l’environnement externe de l’entreprise comme celle de l’environnement interne de son personnel nécessite de nombreuses applications de traitement de l’air, aujourd’hui de plus en plus développées sous la pression des instances réglementaires et des partenaires sociaux.

easyfairs

Un projet pour améliorer la qualité de l’air en Méditerranée.

L’Institut de la Méditerranée a réuni Marseille, Valence, Tripoli et Aqaba autour d’un projet visant à améliorer la qualité de l’air dans ces villes côtières qui doivent gérer à la fois les enjeux de l’industrialisation et du tourisme.

econostrum

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published.