Revue de web Respire #28 – spécial SOLUTIONS – 31 juillet 2012

Revue de web Respire #28 – spécial SOLUTIONS – 31 juillet 2012

AU CANYON TU TOURNES A DROITE

Des espaces verts intelligents pour réduire 8 fois plus la pollution

Arbres, arbustes et autres verdures qui poussent en villes pourraient permettre de réduire les niveaux de 2 polluants atmosphériques préoccupants, le dioxyde d’azote et les microparticules et 8 fois plus qu’on ne l’avait estimé, selon cette étude de University of Birmingham, publiée dans la revue Environmental Science & Technology de l’American Chemical Society. Les chercheurs préconisent en particulier des panneaux de verdure le long de ce qu’ils nomment des « canyons urbains ».

santébog

MISTRAL PERDANT

Marseille : un navire à propulsion pour mesurer la pollution de l’air marin

Pendant un mois, le voilier Zéro Co2 traque la pollution de l’air au large de Marseille. Une mission scientifique d’ampleur révélant la présence de polluants nocifs pour l’homme à plusieurs kilomètres de nos côtes.

maxisciences et métro france

L’ULM MIGRATEUR

Projet Charmex : un ULM traque la pollution de l’air à Ghisonaccia

Le projet, notamment au-dessus du bassin méditerranéen, mobilise la recherche française et internationale étant donné que le secteur est le plus susceptible d’être touché par les effets du réchauffement climatique. Impactant directement la qualité de l’air, ce dernier, en partie dû aux diverses pollutions atmosphériques gazeuses et particulaires aggravées par l’ensoleillement et la sécheresse, pourrait modifier considérablement le climat européen dans quelques décennies. Instaurant alors sur tout le territoire le modèle climatique méditerranéen.

corse matin

LES CERFS-VOLANTS, CE N’EST PLUS POUR LES ENFANTS

Des cerfs-volants lumineux pour détecter la pollution de l’air

Des étudiants de l’Université Carnegie-Mellon de Pennsylvanie et de l’Université de Harvard ont inventé un processus tout autant ingénieux que poétique pour détecter le seuil de pollution à Pékin : des cerfs-volants lumineux qui changent de couleur selon la concentration de certains composant présent dans l’air.

maxisciences

LE PLEIN DE FRITURE S’IL VOUS PLAIT

Un biocarburant pour réduire la pollution de l’air des jeepneys aux Philippines

Depuis 3 mois, les jeepneys de Manille, anciennes jeeps de l’armée américaine reconverties en transport en commun, roulent au biocarburant. Ce changement aurait permis de réduire la pollution de l’air tout en réduisant le prix du carburant, selon l’association Pasang Masda, qui regroupe les propriétaires de 17 000 jeepneys aux Philippines. A l’heure actuelle, seule 6 des 176 stations de l’association proposent le biocarburant à base d’huile de cuisson provenant des fast-foods de l’agglomération de Manille

good planet

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published.