Revue de web Respire #5 – 31 août 2011

Revue de web Respire #5 – 31 août 2011

En septembre, faites passer votre bébé au bio !

A quelles substances toxiques nos enfants sont-ils exposés et comment peut-on les protéger ? C’est ce que nous explique le Dr Patrice Halimi, Chirurgien-Pédiatre, qui animera plusieurs conférences sur le sujet.

En effet, une récente étude de l’Institut National de Veille Sanitaire a démontré, une nouvelle fois, les effets néfastes des microparticules sur la santé des plus jeunes. Ces microparticules émises par les véhicules diesel sont entre autre reconnues comme cancérigènes, irritantes et allergènes.

ASEF

Pollution de l’air par l’ozone au niveau 1, limitation de vitesse pour les véhicules

En vertu de l’arrêté inter-préfectoral co-signé par les préfets des départements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur le 2 juin 2004 et par le préfet du département du Gard le 3 juin 2004, il a été décidé le déclenchement des mesures d’urgence de niveau 1 pour limiter les émissions de polluant des activités concourant à l’élévation du niveau de pollution.

Par conséquent, la vitesse a été limitée de 30km/h pendant la journée du lundi 22 août 2011, sur le département des Bouches-du-Rhône.

Maritima.info

Précisions concernant l’élaboration des schémas régionaux du climat, de l’air et de l’énergie

Une instruction précise le calendrier d’élaboration du schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE), le contenu du volet éolien, et rappelle la nature et la vocation du schéma régional. Les SRCAE ont pour vocation de fixer des objectifs en terme de développement des énergies renouvelables et d’amélioration de l’efficacité énergétique et non des objectifs généraux en termes de politique énergétique.

Lemoniteur.fr

Le Club des villes et territoires cyclables va demander jeudi la mise en place d’un plan vélo national au ministère des Transports

«50% des déplacements en France font moins de 2km. Il faut convaincre les Français qui utilisent encore leur voiture pour effectuer ces petits trajets d’utiliser, quand c’est possible, le vélo».

Diverses propositions sont faites : un programme national intitulé «On travaille à vélo», dans lequel l’Etat mettrait à disposition d’un grand nombre de salariés des vélos ou une mesure incitative obligeant les entreprises à rembourser 0,20€ du km à ses salariés venant au travail à vélo. Cette taxe serait incluse dans le Versement transport dont les entreprises doivent s’acquitter.

Des mesures similaires existent déjà en Grande-Bretagne ou en Belgique.

20minutes.fr

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published.