Le paquet air menacé de retrait par la Commission Européenne!

Les négociations sur les standards de qualité de l’air en Europe sont en danger. La Commission menace de mettre un terme aux négociations sur la révision du Paquet Air.

Mme Royal, M. Junker et la qualité de l’air

Ségolène Royal, Ministre de l’environnement en France et Jean-Claude Junker, Président fraîchement élu de la Commission Européenne semblent reculer, tous les deux en même temps, devant la pollution de l’air. Péage gratuit le week-end, suppression de l’éco-taxe, suppression des mesures de la qualité de l’air intérieur dans les lieux publics, suppression de l’interdiction des feux de cheminées à foyer ouvert en région Île de France pour l’une. Retrait du paquet Air en discussion pour l’autre.

Le Paquet Air qu’est-ce que c’est?

Les propositions du paquet Air incluent notamment un abaissement plus ambitieux des limites d’émissions des principaux polluants.

Alors que la qualité de l’air reste la première cause environnementale de mort prématurée dans le monde, les standards européens sur l’air sont encore moins strictes que les standards américains et bien loin des recommandations de l’OMS.

Les négociations du paquet air permettraient de rendre ces standards plus strictes et d’améliorer concrètement la qualité de l’air des villes européennes. Pourtant, les discussions risquent fort de tourner court.

Quel avenir pour le Paquet Air?

Respire, membre du Bureau Européen de l’Environnement (EEB), a co-signé une lettre à l’attention de M. Juncker et de M. Timmermans leur demandant de poursuivre les négociations sur la révision du Paquet Air et de maintenir l’ambition environnementale de l’Union Européenne. Une seconde lettre faisant la même demande a été signée par 16 ministres européens de l’environnement dont Ségolène Royal.

L’avenir du paquet Air sera discuté ce matin lors de la conférence des Présidents des Commissions avec M. Juncker, M. Timmermans, M. Schultz et les présidents des différents groupes politiques.

Respire et le Bureau Européen de l’Environnement demandent au Parlement de s’opposer à cette négation du processus démocratique qui empêcherait toute discussion ou négociation autour des engagements pour améliorer la qualité de l’air en Europe.

 Et vous que pouvez vous faire?

Comme nous, interpellez vos députés européens pour insister sur l’importance de sauvegarder le paquet air.

Et signez les pétitions en ligne:

https://secure.avaaz.org/en/petition/The_European_Commission_European_Commission_Dont_poison_our_air_and_our_politics/?sukmNib

https://www.change.org/p/european-commission-president-jean-claude-juncker-don-t-scrap-the-eu-s-clean-air-package

Petit cours sur la pollution de l’air par l’Union Européenne (en anglais)

Mercredi 19 novembre, a été publié le rapport 2014 de l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE) sur la qualité de l’air en Europe de 2003 à 2012. Ce rapport rappelle que la pollution de l’air reste le premier facteur environnemental de mort prématurée en Europe! Il illustre aussi très bien les différents enjeux de la qualité de l’air au niveau européen.

 

Petit cours sur la pollution de l’air par l’Union Européenne en images:

 Les effets sur la santé des différents polluants

Les effets sur l’environnement de ces polluants

Et les effets sur le climat

Les concentrations annuelles en PM2.5

Les concentrations annuelles en PM10

Les concentrations annuelles en O3

Les concentrations annuelles en NO2

Les émissions des différents polluants sont en baisse…

(notez cependant l’augmentation du BaP)

… Mais la population européenne reste surexposée

Les valeurs limites fixées par l’Union Européenne…

…Restent pourtant moins strictes que celles de l’OMS (fixées pour notre santé) et même moins strictes que celles des États-Unis!

Et pour finir, pour les passionnés, la législation Européenne en détail!

Pour plus d’informations sur la qualité de l’air en Europe de 2003 à 2012 : Rapport Air Quality in Europe 2014 (en anglais)

Pour plus d’informations sur la qualité de l’air en France de 2003 à 2012 : Fiche pays pollution de l’air – France (en anglais)

Et maintenant contrôle surprise!

 

Chers parlementaires européens, il serait temps d’améliorer la qualité de l’air! (vidéo)

La pollution de l’air est un gros problème en Europe. Chaque année, des centaines de milliers de personnes meurent prématurément à cause de la mauvaise qualité de l’air dans l’Union Européenne. Les parlementaires européens ont entre leurs mains, le pouvoir de changer les choses.

Les euro-députés vont bientôt revoir les directives européennes sur la qualité de l’air

Dans les mois à venir, les euro-députés vont redéfinir les directives européennes sur la qualité de l’air. Parmi celles-ci:

La directive relative aux plafonds nationaux d’émission (NEC) qui fixe les limites d’émissions nationales annuelles autorisées pour le dioxyde de soufre (SO2), l’oxydes d’azote (NOx), les composés organiques volatiles (COV) et l’ammoniaque (NH3). Ces 4 polluants sont responsables des phénomènes d’acidification, d’eutrophisation et de formation d’ozone troposphérique.

La directive NEC impose également aux États membres l’élaboration de programmes de réduction progressive de leurs émissions.

La directive relative aux installations de combustion de taille moyenne (MCP) qui aura pour objectif de fixer les limites d’émissions provenant des installations de combustion moyennes pour certains polluants. Pour le moment la législation européenne ne concerne pas encore ce type d’installations. Seules les installations de grande taille sont règlementées (directive LCPD).

Ou encore la directive relative aux émissions des engins mobiles non routiers avant leur commercialisation. Il s’agit par exemple de machines utilisées pour les travaux (bulldozers, …).

Cette vidéo montre la nécessité de renforcer la législation sur l’air au niveau européen

Vidéo: MEPs, it’s time for cleaner air!

Cette vidéo, produite par le Bureau Européen de l’Environnement, illustre la qualité de l’air que respirent les euro-députés dans le quartier européen de Bruxelles.

Les mesures relevées dans le quartier montrent de préoccupantes concentrations de particules ultra-fines (<PM1 – entre 20 nanomètres et 1 micromètre) par centimètre cube d’air (cm³). Les particules ultra-fines sont les plus dangereuses pour la santé et restent pourtant toujours non-règlementées dans l’UE.

En les confrontant à la pollution de leur air, cette vidéo invite les euro-députés à agir pour renforcer la législation sur l’air au niveau européen.