Pollution de l'air

15 écoles mobilisées contre la pollution de l’air à Paris

Ce jeudi 12 mai, plus de 200 parents et élèves se sont mobilisés devant 15 écoles parisiennes pour demander plus de “rues aux écoles”. Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre du mouvement européen “Streets for kids” (1) qui mobilise près de 400 écoles dans 12 pays.

Devant 15 écoles (2), parents et élèves ont manifesté en demandant qu’une rue scolaire soit créée aux abords de leur établissement. La rue D’Orsel a été coupée à la circulation et les adjoints à la Maire de Paris, David Belliard et Jacques Baudrier, étaient présents. La portion devant la maternelle de la rue Vauvenargue du 18e arrondissement a également été coupée à la circulation ce matin.

Tony Renucci, Directeur de l’association Respire, a déclaré : “C’est la première fois à Paris qu’autant de parents se mobilisent pour demander plus de rues aux écoles. La balle est maintenant dans le camp de Paris pour proposer une véritable planification locale pour déployer des rues aux écoles partout où c’est possible.”

Cette mobilisation fait suite à deux publications récentes. Une première, de l’association Respire qui rappelait en février que la totalité des écoles de la ville de Paris sont exposées à des concentrations en dioxyde d’azote (NO2) qui dépassent la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en la matière. Une deuxième, de la coalition La rue est à nous – Paris, qui révélait en mars que seules 27 des 300 écoles maternelles et primaires les plus polluées de la capitale disposent d’une “rue aux écoles” (3).

Pierre Dornier, Coordinateur de la Clean Cities Campaign en France, a déclaré : “Les enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air. Les rues scolaires font partie de la solution pour protéger leur santé. Pourtant, de très nombreuses écoles n’en sont pas encore équipées. Cela doit changer rapidement. Les rues aux écoles doivent être une priorité de nos élu.es.

A Paris, en 2019, 16 % des établissements dépassaient d’au moins 4 fois la recommandation de l’OMS en matière de NO2.

Notes

(1) “Streets for kids” est une initiative de la Clean Cities Campaign. Du 6 au 15 mai, près de 300 écoles situées dans plus de 10 pays européens se mobilisent pour demander plus de rues scolaires.

(2) L’école élémentaire Martel (10e), l’école Paul Gervais et le lycée Rodin (13e), l’école élémentaire Olivier de Serres (15e), l’école maternelle d’Orsel (18e), les deux écoles élémentaires Damrémont et la maternelle Vauvenargues (18e), l’école élémentaire Compans (19e), l’école maternelle Général Brunet (19e), l’école élémentaire Général Brunet (19e), l’école maternelle Pelleport, l’école maternelle de Lesseps et les deux écoles élémentaires de Lesseps (20e)).

(3) Les “rues aux écoles” (ou “rues scolaires”) consistent au réaménagement des abords d’écoles en vue de réduire, voire de supprimer le trafic automobile. Cela permet de lutter contre la pollution de l’air, la pollution sonore et l’insécurité routière.

(4) Tous les tweets et visuels sur l’événement sont à retrouver via les hashtags #StreetsForKids et #DeLairPourNosEnfants et sur le lien suivant

Comments are Closed