Pollution de l’air, maladies respiratoires et décès prématurés : quelles perspectives contentieuses ? Par Simon Williamson, avocat

La récente publication de l’étude européenne Aphekom vient confirmer l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé des populations habitant en zone urbaine, industrielle ou à proximité du trafic routier. L’état de la réglementation française en cette matière devrait conduire à de nouveaux contentieux face aux enjeux sanitaires – et économiques – de cette pollution.

APHEKOM : 3 ans d’étude dans 25 villes européennes

Moyenne annuelle des niveaux de NO2 à Pairs en 2009

Début mars 2011 a été publiée l’étude Aphekom sur l’impact de la pollution de l’air sur la santé en Europe. Cette étude épidémiologique est le résultat de la mobilisation de 60 scientifiques, pendant 3 ans. Son périmètre géographique a concerné 12 pays (25 villes) soit environ 39 millions d’habitants.