JURIDIQUE, Pollution de l'air

Feux de cheminée : Que faire contre ces nuisances

cheminee - respire

Chris Keats - Unsplash

Vous êtes nombreux à être incommodés par les fumées des feux de cheminée. Quand vos voisins ne veulent pas entendre raison, quels sont les pistes d’action ? Voici un guide pour faire respecter votre droit à respirer un air sain.

Définition, structures (de quoi parle-t-on?)

En 2018, le chauffage au bois représentait le premier contributeur au niveau national des émissions de particules dans l’air. D’après le Ministère de la transition écologique et solidaire1, la combustion du bois représentent 41 % des émissions sur le territoire français de particules en suspension (PM 2.5), contre 17 % résultant du transport routier.

Dans certaines régions telles que la vallée de l’Arve, le chauffage au bois représente plus de 70% des émissions atmosphériques, contribuant à des pics de pollution insoutenables pour les populations.

Quels appareils sont concernés ?

Il convient de faire la différence selon qu’il s’agisse d’une cheminée à foyer ouvert ou d’une cheminée à foyer fermé. Les cheminées à foyer fermé sont équipées d’un dispositif qui optimise la combustion, souvent associé à des vitres – on les appelle parfois « inserts ». A l’inverse, les cheminées à foyer ouvert sont les cheminées, classiques, à l’ancienne.

De manière générale, les cheminées à foyer ouvert produisent bien plus de particules fines que le foyer fermé.

Quels sont les pollutions / polluants susceptibles d’être émis ?

Le chauffage de bois est responsable de l’émission de polluants toxiques tels que :

  • Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)
  • Le benzène (C6H6), substance cancérigène
  • Les oxydes d’azote
  • Les particules fines / particules en suspension (PM 2.5)
  • Le monoxyde de carbone (CO)
  • Les composés organiques volatils (COV),

Ces polluants sont susceptibles de contribuer au développement de maladies cardiorespiratoires, de générer des cancers (du poumons notamment), des intoxications, des irritations…

II. Quel est le cadre juridique applicable aux feux de cheminée ?

Le code de l’environnement ne s’intéresse pas aux feux de cheminée. C’est un domaine régulé au niveau local.

Le règlement sanitaire départemental type (RSD) du 13 septembre 1978 impose en son article 31 certaines obligations relatives à l’entretien des conduits de chauffage.

Ces obligations applicables aux fumées de cheminée vont différer selon les régions.

En Ile-de-France

Les départements de Paris, de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise sont couverte par l’arrêté inter-préfectoral n° IDF-2018-01-31-007 relatif à l’approbation et à la mise en œuvre du Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) pour l’Ile-de-France. Cet arrêté encadre les conditions d’utilisation du chauffage au bois et réglemente certaines utilisations.

A ce titre, il est formellement interdit d’utiliser une cheminée à foyer ouvert comme source principale de chauffage dans l’habitation. En revanche, il est possible de faire chauffer du bois comme chauffage d’appoint ou d’agrément, sous réserve de respecter des conditions particulières :

  • Si vous vivez en appartement, les feux de cheminée ne doivent pas être interdits par le règlement de copropriété

  • Le ramonage doit avoir été effectué conformément aux règles locales (municipales ou préfectorales).

Les feux de cheminée à foyer fermé sont autorisés quel qu’en soit l’usage, sous réserve de respecter certaines conditions :

  • Si l’installation est utilisée comme chauffage principal dans un logement situé dans Paris intramuros, il ne doit pas rejeter plus de 16 mg de poussière par m³.

Les conduits de cheminée doivent être ramonés deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe. À l’issue du ramonage (qui doit être réalisé par un professionnel), un certificat de ramonage sera délivré.

A noter que l’arrêté inter-préfectoral du 19 décembre 2016 (qui définit les procédures d’information-recommandation et d’alerte du public en cas d’épisode de pollution atmosphérique en Île-de-France ainsi que les mesures à mettre en œuvre) précise que l’interdiction totale de l’utilisation du bois de chauffage en appoint ou en agrément peut constituer une mesure réglementaire d’urgence en cas d’épisode important de pollution.

Dans les autres communes françaises (hors Ile-de-France)

En dehors de la région Ile-de-France, les règles concernant les feux de cheminée sont plus souples. Peu importe que le foyer soit ouvert ou fermé, tant que le ramonage est effectué dans le respect des règles locales (arrêté municipal ou préfectoral consultable en mairie).

En revanche, en appartement, il est impératif de s’informer au préalable si le règlement de copropriété autorise les feux de cheminée.

Certaines régions couvertes par un plan de protection de l’atmosphère peuvent prévoir des conditions restrictives pour le chauffage au bois (pour rappel, les PPA sont obligatoires pour les communes de plus de 250 000 habitants et les zones où les valeurs limites sont dépassées ou risquent de l’être, il est donc crucial de se renseigner sur les dispositifs prévus dans votre zone).

Les feux de cheminée peuvent faire l’objet de restrictions via les arrêtés préfectoraux en cas d’épisodes de pollution.

Les fondements sur lesquels contester des fumées qui vous empoisonnent la vie : les troubles anormaux de voisinage

Un trouble de voisinage peut être qualifié lorsque la nuisance invoquée excède les inconvénients normaux inhérents aux activités du voisinage. Une lecture combinée de différents articles du code civil permet de retenir les fumées de cheminée comme représentant un trouble anormal du voisinage, tels que :

  • Article 1240 du code civil : “Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer.”
  • Article 1241 du code civil : “Chacun est responsable du dommage qu’il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence.”
  • Article 544 du code civil : “La propriété est le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue, pourvu qu’on n’en fasse pas un usage prohibé par les lois ou par les règlements.”

Les nuisances causées par les fumées de cheminée peuvent représenter des troubles anormaux du voisinage, comme il l’a été reconnu dans un arrêt récent de la Cour d’appel de Nancy, Chambre civile 2, 11 janvier 2018, RG N° 16/02875 : reconnaissance du trouble anormal de voisinage au sujet d’une cheminée : “ les fumées émanant de la cheminée de l’immeuble à usage d’habitation constituent une gêne pour les voisins qui excède les inconvénients normaux du voisinage, quand bien même il ne s’agit pas d’une gêne permanente mais seulement d’une gêne récurrente se produisant en fonction de certaines conditions atmosphériques, en particulier en cas de vent” […] “Le fait que la cheminée respecte les normes applicables est sans incidence”.

Comment agir en cas de constatation de non-respect de ces obligations ?

Concernant les troubles de voisinage, plusieurs étapes doivent être suivies :

  1. Démarche amiable

Il convient en premier lieu de s’adresser directement à la personne auteur du trouble. Vous pouvez tenter d’exposer directement (par le dialogue) les troubles dont vous souffrez et discuter des solutions pour y remédier. Si le dialogue n’aboutit pas, vous pouvez réitérer votre demande par voie d’une lettre recommandée.

A noter que si les feux de cheminée sont interdits par le règlement de copropriété, il faut solliciter le syndic qui sera en charge de faire respecter le règlement.

Si le trouble nuit à plusieurs résidents, faire remplir des attestation de témoins qui seraient incommodés par les fumées en cause est un moyen d’apporter des preuves en cas de jugement ultérieur.

Vous pouvez également contacter les services municipaux, ainsi que le service communal de l’hygiène et de la santé (SCHS), soit par téléphone, par courrier électronique ou voie postale avec LRAC selon les possibilités d’accès offertes par votre commune.

Il vous est également possible de contacter l’Agence régionale de santé (ARS), qui pourra venir constater les troubles.

  1. La conciliation

Si les feux de cheminée persistent, il vous faudra passer à l’étape supérieure. Depuis la loi du 23 mars 20092, il est imposé de recours à la conciliation ou la médiation avant toute saisine du tribunal dans le cadre des conflits de voisinage.

Le conciliateur de justice est gratuit. Il a pour mission de permettre de régler à l’amiable des différends. En dehors de toute procédure judiciaire, vous pouvez vous adresser à la permanence du conciliateur de votre ressort territorial (pour le trouver : https://www.conciliateurs.fr/Trouver-une-permanence). Il faut cependant que les deux parties aient accepté le rendez-vous avec le conciliateur.

Si la conciliation a été engagée à la demande des parties, le conciliateur peut établir un constat d’accord qui sera signé par les parties et en vertu duquel elles s’engagent l’une envers l’autre. A noter que la rédaction d’un constat n’est obligatoire que si la conciliation entraîne la renonciation à un droit.

Si le conciliateur ne parvient pas à résoudre le litige, il sera possible de recourir aux services d’un huissier de justice. A la différence de la conciliation, le recours à l’huissier de justice est une procédure qui suppose des frais, et qui est généralement onéreuse (plusieurs centaines d’euros en général). L’huissier de justice étant un officier ministériel, cette étape pourra inciter l’auteur du trouble à le faire cesser.

  1. L’étape contentieuse

Si les démarches précédentes n’ont pas abouti, il faudra saisir le juge. La saisine du juge civil pourra permettre de réparer le préjudice causé par les nuisances. La réalité du préjudice peut être démontrée par un maximum de preuve (témoignages, certificats médicaux, constats d’huissier, courriers échangés…).

En cas d’atteinte particulièrement grave, il est possible d’obtenir, en référé, la prescription de mesures urgentes visant à faire cesser les nuisances constitutives d’un trouble manifestement illicite.

La juridiction compétente dépend des sommes en jeu dans le litige. Pour un litige inférieur ou égal à 10 000 €, le tribunal compétent est le tribunal d’instance (TI). Pour un litige supérieur à 10 000 €, il s’agira du tribunal de grande instance (TGI).

La condamnation sur le fond pour troubles de voisinage est longue. Elle peut prendre de nombreux mois (voire plus) et être coûteuse. Il est donc important de consacrer le maximum d’efforts pour tenter de régler à l’amiable le litige en vue de mettre fin aux troubles anormaux causés par les fumées de cheminée voisine.

1 Réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire publiée dans le JO Sénat du 05/04/2018 – page 1642

2 Loi n°2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice

Mathilde Lacaze-Masmonteil

En parler sur le forum

Participez à notre webinaire jeudi 28 janvier à 19 heures avec Deborah Le Mener, responsable du pole qualité de l’air de l’Agence d’écologie urbaine, et Mathilde Lacaze-Monteil, avocate et conseillère juridique de RESPIRE.

Webinaire : Cheminées, que faire contre ces nuisances ?

135 Comments

  1. x

    Cet article interessant et utile
    Il appele plusieurs commentaires :
    1/ Laisser croire que les foyers fermés sont une sollution n’est pas démontré. Les mesures faites ne prennent pas en compte les démarrages et suppose que l’installation fonctionne en permanence en régime optimal. On est un peu comme dans le cas des normes WLTP sauf que pour le bois on ne controle aucune émission. (cf lien a la fin)
    Par ailleurs les bois brulés sont a base de résinneux et on peu douter de la qualités des pellets qui est tres variable. On oublie que ces installations font l’objet de ramonage avec des produit de ramonage chimique. Et comme ces installations n’ont pas besoin d’etre sur les toits et les fumées étant plus froide que sur des installation clasiques, les polluants se disperse beaucoup moins le trouble peut etre pire.
    2/ L’ARS qui vient constater les trouble … ca ne doit pas etre dans toutes les régions …ils se retranchent derrière les normes
    3/ Ils serait bon d’indiquer les outils de mesures désormais disponible auprès de start up qui permettent de se rendre compte qu’il ne s’agit pas que d’un problème d’odeur même si on mesure qu’une toute petit partie des milliers de polluants …
    4/ On oublie que les mairies devraient agir le liens vers l’outils de signalement peut etre utile : https://www.atmo-odo.fr/
    le liens vers les mentions légales : https://www.atmo-odo.fr/declarer de cette pages sont aussi interessante.
    5/ Comme maladie il serait bon d’ajouter le MCS.
    6/ On a depuis inventé beaucoup mieux que le chauffage on bois que l’on présente comme faussement écologique.
    7/ Les poelles à pellets permettent d’obtenir des droits a polluer qui évite d’améliorer les installation des industriels.

    Conclusion le vrai souci c’est que rien n’ai fait réellement pour aider les personnes dont la santé est impactée. Le type de législation pour les feux de végétaux devraient être étendue au pollutions de cheminée qui impactent le voisinage de manière beaucoup plus récurrente. Ce n’est pas parceque c’est du chauffage que cela ne pollu pas.
    Il est pas normal qu’en france se protéger des émanations toxiques soient couteuses pour celui qui cherche a se protéger. … chercher l’erreur.

    Un peu de lecture, quand ca commence a devenir compliqué a comprendre on peut etre sur qu’il ne faut pas se fier aux idée recues : https://www.ineris.fr/sites/ineris.fr/files/contribution/Documents/DRC-17-164787-10342A.pdf

    • raspi

      Bonjour,
      concernant les liens vers « atmo-odo.fr », pourquoi tous le départements n’apparaissent pas dans la liste ?
      merci d’avance
      Cordialement

      • Anonyme

        chaque région a sa propre structure avec a leur conseil d’administrations les principales sociétés émettant des polluants dans la région

    • Christiane bl

      Bravo.
      Je galère depuis bien longtemps avec ce problème d1ns mon lottissement de 44 maisons équipées de cheminées. Sans solution poir l instant

  2. Martin

    Les foyers ouverts seront interdits dans la Vallée de l’Arve à partir du 1er janvier 2022.
    Tous les chauffages au bois d’appoint non performants ( antérieurs à 2002 ) ou d’agrément sont interdits pendant les pics de pollution dans la Vallée de l’Arve depuis 2012.

    • Martin

      Merci pour cet article.
      Le chauffage au bois est encore considéré par 90% des français comme sain, naturel et écologique.

      • laurent

        Normal il ne veulent pas informé les concitoyens ,le chauffage au bois c’est pire que la cigarette mais évidement économiquement L’état ne fait rien contre les empoisonnement du au chauffage au bois et au brulage de décher !l’hiver nos campagne devienne l’enfer des personnes qui tienne a leurs santé !!!!!,j’espère que dans les années avenir les mentalité vont évoluer

  3. Martin

    Merci pour cet article.
    Le chauffage au bois est encore considéré par 90% des français comme sain, naturel et écologique.

  4. Anonyme

    Merci pour cet article. Je vis à Pantin (93) dans une maison parmi d’autres maison et c’est enfumage tous les soirs.
    Mes voisins qui se chauffent au bois depuis maintenant 3 ans ne veulent rien savoir.

    • Julie

      mes voisins ouvre tout le temps leurs cheminées donc impossible d’ouvrir mes fenêtres de novembre a avril!!!!! mais heureusement je part dormir dans ma voiture loin de chez moi car ma santé respiratoire se dégradé ,c’est la seul solutions

  5. Anonyme

    La au moment où j’écris, mon voisin se chauffe au bois et dans ma chambre, cela sent la fumée et j ai les yeux irrités
    J habite à grisy suisnes en seine et marne

  6. Anonyme

    Il semble qu’effectivement ce ne sont pas seulement les foyers ouverts qui causent des nuisances. Nos voisins ont une cheminée récente avec un insert et celle-ci dégage une fumée noire avec une odeur indescriptible qui ne ressemble même pas toujours à du bois brûlé. Cette odeur se diffuse dans toute la rue, dans notre jardin et surtout dans notre maison. En effet, la fumée est rabattue par les vents directement dans la prise d’air de la VMC double flux et est « recrachée » dans la maison. Ces personnes se chauffent principalement de cette manière donc nous avons ces odeurs tous les jours de 17h à minuit ainsi que les week end entiers. J’en profite pour mettre en garde sur les VMC double flux, bien faire attention à l’emplacement de la prise d’air qui peut se retrouver directement sur le chemin de la fumée.

    • Ovide

      Je subis aussi les fumées du conduit de mon voisin. Je n’ai pas les moyens d’entamer une procédure. Il faut débourser 300 euros pour une constatation huissier plus 250 euros de mise en demeure. J’ai payé 200 euros pour un rendez-vous avec un avocat. Son conduit se trouve en face et à la même hauteur que ma fenêtre de chambre et à moins de 6 mètres de ma maison. La mairie dit que ce n’est pas son rôle d’intervenir. Il faut être riche pour pouvoir se défendre. C’est injuste et intolérable

      • Marre

        C est parce qu elle ne veulent pas le faire mais le maire a un pouvoir de police… On se demande à quoi servent nos impôts ?

        • Anonyme

          En engraisser le systéme

        • Lukic

          Bonsoir…ici a Stains 93240 en ne peut pas ouvrir les fenêtres. C’est un gros fumé qui entre et nous etouf . C’est impossible a supporter. Ça dure deja plusieurs années mais maintenant c’est incroyable !!!!

  7. Aurélien B

    Le chauffage au bois dans les lotissements devrait être interdit au niveau national et européen. C’est une pollution insupportable qui détruit la qualité de l’air et est néfaste à la santé.

    • Marie-F.

      Tout à fait d’accord. Le problème est particulièrement sensible dans les lotissements car les maisons sont concentrées les unes à coté des autres (du reste les terrains mis en vente sont de plus en plus petits) et de fait les fumées pénètrent plus facilement par les entées des VMC. Je me suis rendue également compte dans mon lotissement que l’odeur de fumée d’une seule maison peut se répandre assez loin autour. Il y a une incohérence dans les politiques de santé publique : on ne peut pas interdire le tabac dans les lieux publics, inciter les gens à ne plus acheter de Diesel et autoriser ce type de chauffage voire l’encourager.

    • pedibus

      Un Grenoblois… ? A bientôt peut-être.

    • M c

      beaucoup de fumeurs passif du chauffage au bois son tout a fait d’accort ,pour moi l’hiver est un enfer et ma santé et ont sent fou ,l’état pense plus a guérir qu’a prévenir et ont combat la cigarette mais rien est fait contre le chauffage au bois qui est plus dangereux ni information et le fait d’ en parler des risques et tabou

    • Anonyme

      Claude C : Entièrement d’accord avec vous Mr Aurélien

      • Ps5762

        Je subis également les mêmes nuisances avec mon seul et unique voisin qui a décider de se chauffer avec une chaudière bois .
        Impossible des quelle fonctionne d aérée la maison où de faire sécher le linge dehors.
        De plus je me pose la question de la nocivité des rejets .
        Quelle société pourrait me faire une anaslyse sur plusieurs mois des rejets afin de lui fournir des preuves des nuisances .
        Merci

      • Ps5762

        Je subis également les mêmes nuisances avec mon seul et unique voisin qui a décider de se chauffer avec une chaudière bois .
        Impossible des quelle fonctionne d aérer la maison où de faire sécher le linge dehors.
        De plus je me pose la question de la nocivité des rejets .
        Quelle société pourrait me faire une anaslyse sur plusieurs mois des rejets afin de lui fournir des preuves des nuisances .
        Merci

  8. Marie-F.

    La preuve qu’il n’y a pas que le diesel responsable de la pollution aux particules fines, il faudrait que les pneumologues qui lancent des cris d’alarme sur la surmortalité liée à la pollution et ne mettent en cause que le Diesel modifient leur discours :

    http://www.airpl.org/Publications/rapports/26-03-2020-COVID-19-evaluation-de-l-impact-de-la-1ere-semaine-de-confinement-sur-la-qualite-de-l-air-en-Pays-de-la-Loire

    « la pollution aux particules PM10 augmente après le 16 mars en raison de l’apparition de conditions anticycloniques défavorables à la dispersion des polluants et propices à la formation de particules liées, en ce début de printemps, au secteur agricole (épandages) ainsi qu’au chauffage au bois »

    • pedibus

      Quant à la bagnole diesel non merci siouplait m’dame. Outre les PM il faut redouter les oxydes d’azote, avec des émissions bien trop fortes dans beaucoup d’agglo françaises, qui ont du reste valu à l’Etat français de recevoir une bien méritée fessée de la part de la Commission européenne le vingt-quatre octobre 2019 . A cette date la Cour de justice de l’Union européenne a fait droit au recours en manquement engagé par la Commission du fait du dépassement régulier, dans douze agglomérations depuis… 2010.

      De plus la bagnole, diesel ou électrique, c’est bien beau mais ça ne correspond plus trop à la situation, où il faut plus que jamais s’en passer, en agissant à la source, c’est-à-dire urbanistiquement, d’une part en agissant puissamment sur l’offre nouvelle de logements en zone urbaine, à partir des dispositifs existants (dont les établissements publics fonciers) mais avec une enveloppe financière d’une toute autre envergure, d’autre part en requalifiant le tissu urbain existant en se dirigeant vers un haut degré de mixité socio-fonctionnelle…
      Deux objectifs dignes de recevoir un financement dimensionné à celui d’un remake de New Deal de 1929…

  9. pedibus

    Un article* de 2016 d’un chercheur en sociologie qui résume très bien le jeu d’acteurs dans la région urbaine grenobloise pour le chauffage au bois, meilleur terme que « feu de cheminée » qui évoque plutôt le 18… !

    Il s’agit de Stéphane Labranche, très engagé dans les questions socio-environnementales.

    *http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=5438

  10. Elise

    Comment faire quand la personne responsable de la nuisance considère que c’est vous la nuisance, car vous voulez « nuire à sa liberté de se chauffer comme il le souhaite » alors que vous-même êtes bloqués hors de chez vous car il ne vous est pas possible d’y respirer (sans mouchoir devant le nez) et que vous passez vos journées dehors pour fuir ça (et qu’il n’y a pas de case pour ça dans l’attestation de confinement…). L’ARS réponds que ce n’est pas son problème (trop local), la mairie que les propriétaires font ce qu’ils veulent chez eux et que je n’ai pas à empêcher quelqu’un de se chauffer. Est-on obligé de subir ? Le problème des actions en justice c’est que dans de petits lotissements on peut vite se retrouver à devoir déménager à cause de ça, tout le monde étant contre vous, ce qui ne règle pas le souci.
    Je comprends qu’obliger quelqu’un à changer de mode de chauffage passe pour violent, il faudrait que les mentalités changent (forcer à passer à électrique passe pour violent car c’est plus de 2 fois plus cher… surtout quand la personne brûle de la recup/plastique etc et donc ne paye pas de bois). Il faudrait aussi que ce soit interdit de brûler autre chose que du bois de chauffage sec (mais comment pourraient-ils vérifier ?)
    (Je parle de changement de mode de chauffage car le voisin refuse de déplacer la cheminée, et j’avoue que ce serait peut-être compliqué).
    Le problème est qu’il a une maison qui peut-être à l’époque de la construction était isolée… puis les autres se sont ajoutées !

    • Marie-F.

      Nous avons proposé à notre mairie avant l’été de faire paraître un rappel des bonnes pratiques en matière de chauffage au bois (ne brûler que du bois prévu pour cela, homologué, avec un taux d’humidité correct, allumage inversé etc) émises par l’ADEME dans le journal municipal. Réponse de la mairie : Non.
      L’automne approchant nous voyons des voitures avec des remorques pleines de bûches récupérées sans doute à droite et à gauche donc nous allons revenir à la charge auprès de la mairie…

      • Anonyme

        Bonjour,

        Nous vivons un calvaire depuis une dizaine d’années. Encore cette nuit un voisin a brûlé des palettes dans sa cheminée jusqu’à 2h du matin. J’ai absolument tout tenté : démarche amiable, mairie, huissiers, ars, Prefecture, défenseur des droits. Sur le plan technique nous sommes équipé d’une vmc double flux munie de filtres en entrée, de purificateurs d’air. Tout cela ne suffit pas. les choses se sont mal passées avec la mairie. La solution de simplicité pour eux est de me faire passer pour un emmerdeur.
        Ne devrions nous pas nous regrouper et essayer de trouver des solutions ensemble car je me sens terriblement seul.
        Merci

        • Marie-F.

          Il faudrait revendiquer le droit d’avoir des données sur la qualité de l’air dans toutes les communes. Il faudrait faire des zonages dans les lotissements : maisons non équipées de cheminées ou équipées de poêles à granulés récents et maisons équipées de cheminées. Quand le prix des maisons sera baissé dans les endroits les plus pollués, les propriétaires et les communes se préoccuperont peut-être de la qualité de l’air… Les uns revendiquent le droit de brûler n’importe quoi dans leurs cheminées, je ne vois pas pourquoi les autres ne revendiqueraient le droit d’avoir un air respirable à l’endroit où ils s’installent.

        • bernard

          je vous rejoins totalement, je suis dans le même cas depuis,5 ans! Marie sourde & aveugle! médiateur O. ! il m’a même envoyé sur les roses et même réprimandé comme un gosse, alors que j’ai 77 ans avec problèmes respiratoires….réponse du voisin « je n’en ai rien à faire! » réponse du médiateur : que voulez vous que je fasse, s’il est à distance règlementaire…. vous avez déjà écrit à l’ARS !!
          il n' »a même pas proposé une rencontre !! à ma proposition de pose d’un filtre : non ! de laisser pousser mes haies en hauteur : alors c’esdt moi qui vous taperai sur les doigts!!!! j’ai écrit à un de nos chers députés pour proposer une modification de loi…O réponse ! voilà nos élus ! OO

  11. grosjean

    Bonjour ,
    ici aussi à saint gervais les trois clochers (86) c’est un vrai calvaire .
    Nous avons contacté le Maire qui a dit « je passerai » faire un tour et nous n’en n’avons plus jamais entendu parler..Nous venons de perdre notre cher petit chat d’un problême pulmonaire,il allait souvent se promener dans le petit jardin et revenait bien souvent imprégné de cette odeur infâme .La gendarmerie nous explique ce que l’on sait déjà , à savoir les démarches bateaux qui ne mênent jamais à rien sinon à perdre son temps.
    Actuellement au chômage mais autodidacte et passionné de permaculture j’ai commencé à mettre en place des stratégies de cultures dans mon jardin mais j’ai abandonné et suis désemparé de ne pouvoir evolué dans mon domaine à cause de ces odeurs de bois irritantes. Nous avons bouché les aérations dans la maison car les pieces s’emplissent de cette odeur écoeurante.Je suis marathonien et ne peux même plus courir correctement, je fuis la maison dés que je peux , si j’avais les moyens je déposerais plainte contre les pouvoirs publics.

  12. pascal

    beaucoup de loi en France, Malheureusement pour les faire respecté il y a plus personnes
    je suis comme la plupart d’entre vous ..j’ai la fumé des « mes voisins très spécial » pour ne pas dire autre chose qui brûle du bois de toutes sortes,palette,meuble tous y passe !!
    je ne vous raconte pas l’odeur insupportable résultat je ne peut plus ouvrir une seul fenêtre sans être empester….semble qu’aucun recourt sans se ruiné n’est possible,voilà vive La France !!!

    • Marie-F.

      Nous avons suggéré à notre maire (petite commune) de rappeler les bonnes pratiques dans le journal municipal. Nous avons proposé un simple copier/coller d’une brochure ADEME qui d’ailleurs ne fustige pas le chauffage au bois, bien au contraire. Voici le copier/coller :
      Chauffage au bois : mode d’emploi (Recommandations ADEME, guide pratique octobre 2019) :

      « Réalisée dans de mauvaises conditions, la combustion du bois produit des polluants comme des particules fines. Ces produits contribuent à dégrader la qualité de l’air extérieur et viennent s’ajouter à d’autres sources de pollution ».

      Bois, plaquettes, granulés : veiller à la qualité : privilégiez les bûches de bois feuillu dense (hêtre, charme, châtaignier, chêne, frêne, robinier). Approvisionnez-vous en bûches, plaquettes ou granulés porteurs de labels ou de marques de qualité (NF Bois de Chauffage, France bois bûches, Din+, EN plus…)
      Ne pas brûler n’importe quoi
      Pas de bois humide
      Bien stocker le bois
      Pratiquer l’allumage inversé pour moins polluer
      Entretenir régulièrement son appareil
      Nettoyer et vérifier son appareil
      Ramonage obligatoire

      Plus d’informations sur : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-chauffage-au-bois-mode-emploi.pdf

      Réponse de la maire : « les habitants de la commune savent très bien utiliser leurs cheminées » !!!

      • Lazzirico

        Les Maires sont d’une nullité, j’aime autant vous dire que si j’étais Maire de ma Ville ça ne se passerait pas ainsi, y a bien longtemps que j’aurais strictement interdit tous les systèmes de chauffage au bois et encourager les systèmes de pompes à chaleur électriques très économiques

        • mp01

          Le but du maire (et de la politique en général) c’est d’être réélu, ce n’est pas l’environnement. La réponse du maire est donc adaptée car de son point de vu c’est surement prendre les électeurs pour des idiots de rappeler les règles de l’ADEME.

          • Marie-F.

            Non, je ne pense pas que la raison soit là, ça dépasse le fait de prendre les électeurs pour des idiots. Des rappels règlementaires sont faits assez régulièrement dans le journal municipal sur le brûlage des déchets verts, les barbecues, les bruits de voisinage, la dépose d’encombrants aux poubelles etc… Avec les cheminées on est sur un sujet qui touche au confort, à l’économie, et à l’idée que parce que le bois c’est naturel alors c’est bon. Beaucoup de gens, sans être des idiots, n’ont pas conscience qu’ils empoisonnent l’air, eux-mêmes et leurs enfants.

    • Lizzirico

      mais même quand vous vous promenez dehors allez faire du vélo, marche à pied ça sent sur des kilomètres, non mais c’est archi dégueulasse, il faut interdire ça, moi je comprend pas, tout le monde laisse faire alors que tout le monde sait bien que c’est du poison, et je met tout dans le même panier, granulées bois, poêle à bois, cheminées foyers ouverts ou fermés, tout ça, ça serait terminé avec moi ! INTERDIT sous peine d’une forte amende

      • M C

        Oui c’est empoisonner l’air qu’on respire ,et rendre la vie de ces voisins impossible !oui c’est vrais ça devrait être totalement interdit d’empoisonner de cette manière ,je suis tout a fait d’accort avec toi

      • Richard N.

        Totalement d’accord !

        • Nathalie Perron

          Et que fait notre ministre de l’écologie ?
          Il faut interdire tous ces chauffages aux bois qui pourrissent la vie des citoyens et nuisent gravement à leur santé.

  13. Emma

    Ouf ça fait plaisir de savoir que je ne suis plus seule, par chez moi aussi en normandie, c’est un calvaire dans mon lotissement. Je suis asthmatique et tout autour de chez moi il y a des maisons qui font marcher leur cheminée H24.
    J’ai essayé de contacter des associations sur l’asthme : Aucune réponse !
    La mairie: Il ne faut surtout pas les déranger, dans mon patelin paumé ils sont payés à dormir !
    J’ai fait des demandes pour un logement social pour quitter le domicile de mes parents, aucune réponse!
    On a juste le droit de la fermer ! Parfois j’ai envie de mettre la musique A FOND la nuit, juste pour que les voisins ne puissent pas dormir , comme moi à cause de mon asthme !
    Je ne comprend pas comment c’est possible qu’on comprenne que les gens puissent être dérangé avec de la musique, mais qu’on ne veuille pas admettre que la fumée de cheminée est toxique et irrespirable! Une fois je suis allée aux urgences car j’avais trop de mal à respirer et quand je l’ai dit au docteur la bas que c’était à cause des cheminées des voisins elle me prend pour une courge et me dit que la fumée de bois remonte et ne pollue personne! Au secours la mauvaise foi!
    Je propose une pétition sinon, qu’on se regroupe pour se faire entendre puisqu’aucune association, aucun service ne sert à quelque chose!
    Je sais pas , on arrête pas de nous parler du nombre de morts dû à la pollution, mais aucune solution pour ce problème !!

    • deladier

      tout a fait d’accord avec toi ,on combat le feu de cigarette mais rien n’est fait contre le chauffage au bois qui est plus nocif

  14. Laziricco

    ce que je ne comprends pas c’est que ce mode de chauffage aurait dû déjà y a longtemps être bannit du territoire, ça devrait être interdit quand on voit toutes les substances cancérigènes que cela émet, y a qu’à sentir à l’odeur horrible et ce sur des kilomètres ça sent, non mais c’est dingue, et il n’y a aussi qu’à juste regarder l’âtre des insères pour mieux comprendre la forte pollution que ça engendre, complètement noir de suie, imaginez c’est ce que nous respirons dehors, l’état de nos poumons à la longue, non seulement les gens qui se chauffe à ça s’empoisonne mais empoisonne aussi les autres, c’est inacceptable, non mais je suis d’accord avec certaines personnes le chauffage au bois devrait être INTERDIT ! STOP à l’empoisonnement ! à la destruction de l’environnement, dangereux à la santé humaine ; et puis avec le COVID en plus tout ce qui concerne ça tabac, fumées cheminées etc sont des facteurs de risques aggravants je précise, que font nos chers gouvernant contre ça ? rien ! ABERRANT ! alors que les modes de chauffages c’est pas ce qui manque, chauffage au gaz, électrique, pompe à chaleur (très économique), chauffage au fioul y a le choix, bien que le fioul serait à bannir aussi comme le bois ; ça serait moi même en tant que Maire, j’aurais INTERDIT ça depuis longtemps . Mais que voulez vous tout le monde s’en fout de l’écologie, vous pouvez contacter le Ministère de la santé demander ce qu’ils en pensent … bon courage !

    • marta

      qui se chauffe avec le chauffage au bois ,c’est un mode de chauffage très égoïste qui devait être bannie ,tout comme les feux en pleins air de déchets verts et de plastique mon voisin en fait tout les jours et en France c’est comme ça !,il peut faire bruler tout ce qu’il veut surtout dans le lot 46 ,la campagne et un pays de feux qui empoisonne les voisins et rien n’est fait contre

  15. Marie-F.

    Nous avons acheté un appareil qui mesure de taux de pollution en particules fines (peut se placer à l’intérieur et à l’extérieur) : c’est très clair, quand les températures sont douces et que les cheminées ne tournent pas, niveau de particules fines très bas avec affichage vert, dès qu’il fait plus froid et que les cheminées tournent, ça montent dans le orange voire dans le rouge ( je précise que nous sommes dans un lotissement qui a tout juste 10 ans alors qu’on ne dise pas que les installations récentes ne sont pas polluantes). Et devinez ce qui s’affiche quand c’est dans le rouge : un bonhomme avec un masque ! Conclusion : masque pour le Covid, et masque pour les particules fines. Je pense que nous allons aller voir quelques élus et députés avec nos relevés de particules fines.

    • Lazzirico

      ils auront beau améliorer, on ne changera jamais la combustion du bois qui produira toujours autant de particules fines micro particules cancérigènes, de dioxydes d’azote, de Benzène ultra cancérogène, Monoxyde de carbone et dioxyde de carbone, des Polycycliques aromatiques, du dioxyde de soufre, tout ce qui tue quoi la santé humaine et l’environnement, encore bien pire que le trafic routier au diesel et le tabac, la cigarette ; il est clair que ça devrait être interdit ! c’est absolument pas normal que ça soit encore autorisé ! quand vous voyez toutes les suies noires dans les âtres et les conduits on comprend déjà tout de suite ! c à peu près l’état la couleur de nos poumons quand on sort se balader ou qu’on aère le logement ; c’est anormal complètement que notre cher Ministère de la Santé ne dit absolument rien sur ce problème de pollution très grave, responsable quand même de 42 milles décès prématurés par an sur le territoire

    • Richard N.

      Bonjour,
      J’ai failli vous demander quel appareil vous utilisiez et puis en cherchant un peu, je suis tombé sur cette marque française, certes chère, mais semblant faire le « job » :
      https://www.purificateurdair.com/products/purificateur-dair-airvia-aero-100
      https://www.purificateurdair.com/products/purificateur-dair-airvia-aero-100/#shopify-product-reviews
      Je pense que je vais investir, a priori cela devrait être in fine plus rentable que toute voie judiciaire et avec bénéfice confort/santé immédiat…
      En attendant disons que notre staff politique (ré)agisse enfin ! :$

    • Lillie Fox

      Je suis aussi équipée et mieux que « rouge » j’ai eu droit « au noir » sauve qui peut

  16. andré

    Les résidus de la combustion du bois contiennent des composés organiques volatils , notamment des hydrocarbures aromatiques polycycliques HAP cancérogènes , dont le benzopyrène : Les HAP sont généralement associés à des particules en suspension, en particulier des suies de charbon de houille ou de bois, auxquelles l’homme est susceptible d’être exposé dans l’air. Le benzopyrène est souvent utilisé pour exprimer l’exposition globale aux HAP dans l’air car il se retrouve habituellement majoritairement adsorbé à des particules aéroportées (d’où le danger des feux de cheminées et des brulis en extérieur en particulier) : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique-2/la-prevention-des-risques-professionnels-des-hydrocarbures

  17. Ovide

    Dans le contexte de pandémie du Covid-19 il est inconcevable que l’on soit obligé de respecter le confinement et de rester chez soit à respirer la fumée nocive et nauséabonde qui provient du conduit de cheminée non conforme du voisin. Je suis prête à investir et à prendre un avocat mais je lis dans de nombreux commentaires que c’est peine perdue. Est que je dois continuer à me laisser empoisonner passivement ?

  18. Nicolas

    J’habite dans un village proche de Reims. Depuis que mon voisin se chauffe au bois, c’est la catastrophe. Surtout quand il n’y a pas de vent, tout reste dans la rue. Cela m’occasionne des maux de gorge, toux, maux de tête. Et je suis le seul à me plaindre, ça pu dans toute la rue, mais ça gêne personne……

    • Soueix Joël

      C’est la même chose pour moi.

    • Lazzirico

      c’est la politique de l’environnement qui ne va pas du tout, et personne n’alerte sur les dangers ; faut pas s’étonner après qu’on voit apparaître des virus mortels tel que celui que nous connaissons qui vient de venir le covid, parce que ce virus est un allié de la pollution atmosphérique entre autre la pollution aux particules fines, et qu’est ce qu’ils ont fait ces dernières années pour diminuer les concentrations de cette pollution ? rien ! ça fait des années que rien a été fait, faut pas s’étonner de l’arriver de tels virus, y a pourtant bien faillit y avoir quelque chose à l’hiver 2016/2017 quand la région parisienne était tellement recouverte d’un nuage de pollution aux particules fines et dioxyde d’azote avec les conditions anticycloniques de l’hiver, Ségolène Royal Ministre de l’Environnement était proche de faire ce qu’il fallait pour arrêter les cheminées mais voilà il semble que ça soit machine arrière une fois de plus, même pas le courage d’entreprendre les choses sérieusement, c’est malheureux il faudrait revoir un hiver sec sans vent et que ça soit pire que 2017 pour à nouveau se retourner vers le gros problème des cheminées

  19. Noel

    Bonjout,
    Ayant installe un capteur de particules fines voir (www.opensensemaps) je constate que mon voisin en plus des troubles de vosingaes nous agressent dans le sens que sa cheminée générés des particules et autres composés nocif pour ma maison au niveau revêtement mais surtout au niveau de la santé de ma famille….
    Je suis en train de lire un article sur la légitime défense et je me demande si cette fumée ne peut être considérée comme une agression ?? Dans ce cas il le semble que la loi permet d’y répondre pour me défendre.. aussi je me demandais si quelqu un était avocat ou juriste si l’utilisation d’une perché télescopique pour inondé le conduit de cheminée du dit voisin pouvait m’attirer des ennuies ou si cela correspond à une défense proportionnée ?

    Je sais que l’idée est surprenante mais ‘a question est sérieuse…

    Par avance merci.

    • Noël

      Désolé de toutes les fautes mais message écrit depuis mon smartphone qui ajoutéedes fautes automatiquement..

    • Soueix Joël

      Nous habitons un petit lotissement en village rural, deux de nos voisins les plus proches se chauffent au feu de bois avec un insert. Si le vent est au nord est, ce sont les fumées du voisin de derrière qui se rabattent sur notre terrain et notre maison, si le vent est à l’ouest ce sont les fumées de notre voisin de droite. Aussi, depuis le mois d’octobre jusqu’à fin avril début mai, nous devons subir les troubles de voisinage dues aux fumées : impossible de pratiquer le jardinage sans être incommodé, picotement des yeux, de la bouche, du nez. Et comme notre maison est équipée de bouches d’aération pour la VMC, les fumées pénètrent dans la maison.
      J’ai signalé en mars dernier à la mairie de mon village ces troubles anormaux de voisinage qui nous empoisonnent, mais aucune réaction de la mairie si ce n’est un courrier précisant que le chauffage au bois avec insert était permis.
      Mais en attendant nous continuons à subir et être intoxiqués.
      Quand à alerter les voisins responsables, c’est déjà fait, mais ils continuent à se chauffer au bois, et en plus leur ouverture d’esprit est aussi petite que le chat d’une aiguille.
      Il serait grand temps que le législateur s’occupe sérieusement de ce problème car la pollution des fumées de cheminées est bien réelle, que ce soit en ville ou en campagne, encore plus.

  20. Sonia

    Bonjour,
    Je me suis installée à la campagne depuis septembre pour que mon enfant de deux ans puisse respirer l’air pur et quelle déconvenue de découvrir que je ne peux plus sortir mon enfant dans le jardin ou ouvrir les fenêtres dès que les voisins allument leurs cheminées. C’est irrespirable.
    Maison achetée depuis donc à peine 2 mois et j’ai envie de fuir !
    J’ai un détecteur de pollution plume lab et je constate que depuis le début des basses températures l’air était bien plus sain en ville !
    Je ne comprends pas qu’on n’en parle jamais et nulle part. Il y a un vrai travail d’informations et de pédagogie à faire mais tout le monde s’en cogne !
    Je suis écœurée

  21. Emmanuelle

    La Haute Savoie va interdire le chauffage à bois à partir de 2022

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-savoie/haute-savoie-prefecture-interdit-utilisation-du-chauffage-bois-foyer-ouvert-1758167.html

    On peut remercier ce très bon préfet qui se préoccupe de l’écologie et de la santé !
    Si la préfecture a pu faire quelque chose pour cette région, les autres préfectures le peuvent aussi pour leur région!
    J’ai envoyé un message à la mienne, je conseille à vous tous en commentaire qui êtes aussi gênés que moi par la pollution de bois d’en faire autant . Il faut se faire entendre !

    • Marie-F.

      Merci pour cette bonne nouvelle, c’est un début car les cheminées classiques à insert sont aussi très polluantes. L’idée d’un courrier aux préfecture est bonne.

    • J

      Cela ne concerne hélas que les cheminées à foyer ouvert. A durée égale, les cheminées à foyer fermé polluent légèrement moins mais elles polluent beaucoup. Par ailleurs, les gens utilisent les cheminées à foyer ouvert de manière occasionnelle alors que les foyers fermé sont utilisée en quasi continu dans mon village.

      Il faudrait interdire les cheminées/poêle tout court (à part les poêle de masse)
      Je viens de tomber sur une aberration: A partir de 2021, il sera interdire d’installer une chaudière à gaz dans les logements neufs. Le chauffage bois est préconisé. Pourtant il pollue beaucoup plus. Je me demande ce que font nos gouvernants, tous ces organismes et associations diverses gavées de subvention pour pondre des lois pareilles.

  22. KEITA

    Bonjour, super l’article, je vis à Villeparisis et je suis confronté à ce problème, j’ai discuté avec le voisin mais il continue. J’ai écrit un courrier une lettre à la mairie et j’attend leur retour. En attendant je vais alerter l’ARS et SCHS

    • J

      KEITA: Je vous souhaite bien du courage, j’ai effectué cette démarche dans ma commune et cela ne m’a apporté que des ennuis.

    • Lillie Fox

      Moi aussi j’ai tout fait sans aucun succès, courage donc !

  23. Marie-F.

    Article du Monde : « Pollution : les particules les plus toxiques seraient celles issues du chauffage au bois et de l’usure des freins et des pneus » (28 novembre 2020)
    Extrait :
    « …les pouvoirs publics doivent accentuer la lutte contre les émissions du trafic routier au sens large, le second est qu’ils ne doivent plus encourager le développement du chauffage individuel et des centrales collectives au bois. » (Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche à l’Inserm )
    « Alors que tous les articles scientifiques convergent pour dire que les particules de combustion notamment du bois et de la biomasse sont les plus toxiques, le ministère de la transition écologique persiste et signe et va interdire le chauffage au gaz et promouvoir notamment la biomasse. » (radiologue Thomas Bourdrel )

  24. Lillie Fox

    Je suis victime de cette pollution, je ne suis pas en RP mais dans une ex-capitale régionale, j’ai entrepris toutes les démarches indiquées, courriers ++ (y compris à 2 associations dont « respire » pour demander des conseils : sans réponse),l’ARS renvoyant à la ville qui elle ne fait rien, à quoi sert « le service d’hygiène et santé » ? Courrier au service d’urbanisme car il y a problème de conformité aux normes d’urbanisme ,à l’adjoint à la santé … j’ai fait l’étape « conciliateur » , j’en suis à l’ultime étape à savoir entreprendre une procédure longue et coûteuse ce qui évidement fait hésiter. Incompréhensible de laisser enfumer le voisinage quand l’accent est mis sur les dangers de la pollution de l’air. Et merci pour le récapitulatif de tous les poisons que ce laxisme m’oblige à inhaler.
    En relisant 1 an après, j’ai aussi fait le signalement « Odo » aucun retour. Précision : quand j’ai rencontré le conciliateur, je suis tombée sur un copain de l’enfumeur et vu tout ce petit monde qui se côtoie en sphère privée, la grande crainte en allant au tribunal est de tomber sur un juge de ce même milieu.

  25. VALLON

    La cheminé de mon voisin vient dirrectement au niveau des grilles d’aération des fenêtres de ma maison et surtout des chambres.
    On a acheté il y a 6ans, et il y eu un changement de propriétaire de la maison voisine entre temps. J’ai vu mon voisin pour lui dire que par vent du sud c’est l’horreur. Il doit y avoir 6mètres entre nos deux maisons. Bref, il n’a rien fait et s’en fou. Je dois passer pour la pénible! Il s’agit de la santé de mes enfants de 4ans et 2ans. En sachant que ma fille Alicia de 4ans a eu une lobectomie pulmonaire à l’age de 5mois. Donc elle ne vit que avec 4lobes au lieu de 5. Je passe ma vie à arrêter la VMC dès que il n’y a pas de vent ou vent du sud. De plus nous avons des infiltrations d’eau au salon donc obligé d’aérer sinon humidité+++
    Bref c’est l’enfer cette maison.
    Merci pour vos conseil je vais essayer la mairie et la préfecture de la drome.

    • Marie-F.

      Nous avons une seule prise d’air pour la VMC (double flux) mais nous l’avons déplacée pour qu’elle ne se trouve plus sur la trajectoire directe de la fumée du voisin. Ca va mieux mais il nous arrive aussi d’arrêter la VMC lorsque toutes les cheminées tournent et que le détecteur de particules monte.
      Peut-être que vous devriez faire des mesures avec un appareil chez vous (il y a des organismes qui en prêtent) et demander conseil à un pneumologue. Si les mesures sont significatives et que vous avez un avis ou une recommandation écrite d’un médecin ça vous aidera.

  26. Ano

    merci de cet éclaircissement , je ne suis pas seul à avoir es désagréments. Si un jour un fabriquant de chaudière pouvait mettre au point un chaudière aux gaz de BROWN (Composants simples de l’eau), ou que les pouvoirs publics soient mis en justice par les pneumologues et oncologues ?
    merci

  27. EMMANUELLE

    Bonjour à tous, bon courage à ceux qui sont dérangés, j’ai contacté plein de services différents et la plupart ne répondent même pas, la préfecture ne m’a toujours pas répondu. Mes voisins continuent leur enfumage.

  28. JIMENEZ

    Bonsoir pour l’information, mais je voudrais plus de précisions pour agir. Je suis à Paris, nous sommes entourés de bâtiments et des maisons avec de cheminées, impossible déterminer qui est le responsable. Je commence à ressentir les effets de la fumée mais quoi faire? Est-que il y a un organisme spécialisé pour ça?

    • Emmanuelle

      Bonsoir,
      bonne chance, essayez votre mairie, des associations, l’ARS, votre préfecture… Il n’y a pas d’organisme spécialisé, je vous conseille de vous déplacer en personne car personnellement, je n’obtiens pas la moindre réponse aux mails, personne de haut placé ne s’intéresse à ce problème. Même pas des associations . Sinon portez plainte.

  29. Carine

    Un grand merci pour tous vos témoignages ! Quel soulagement de voir que nous ne sommes pas les seuls à souffrir de ces nuisances. Nous avons emménagé en 2015 dans un bourg d’une commune semi-rurale du 63. Depuis 2-3 ans c’est devenu irrespirable. Plusieurs de nos voisins se sont mis à utiliser le chauffage au bois de façon quasi permanente pendant toute la saison hivernale (en tout cas ils se relaient et quand l’un stoppe un autre démarre…). À cela s’ajoutent les écobuages ( normalement interdits chez nous) au printemps et à l’automne. Il nous restent les étés de plus en plus caniculaires pour profiter de notre environnement… Je suis asthmatique et je dois prendre pas moins de 7 médicaments par jour pour tenir. Quand je ne dois pas rajouter cortisone et antibio pour de fréquentes surinfections. Nous sommes médecins généralistes et malheureusement très lucides sur la nocivité de cet air que nous respirons, et que nous imposons également à nos enfants. Irritation du nez de la gorge et des yeux… même notre chien a développé une keratoconjonctivite chronique ! Nous avons écrit au maire mais sa réponse a été la suivante : « le ramonage et le bois brûlé dans les cheminées relèvent de la responsabilité individuelle de chacun » et en ce qui concerne l’ecobuage le garde champêtre est allé voir les gendarmes mais ceux-ci lui ont dit qu’ils ne s’en occuperaient pas. La seule solution qui nous reste est donc de déménager : mais où ? En centre ville ??

    • Marie-F.

      je « m’amuse » à sortir régulièrement mon détecteur de particules PM 2.5 (dans ma commune semi rurale) puis à comparer avec le capteur officiel (air Pays de Loire) situé dans la ville moyenne proche sur un boulevard. Je fais des relevés le matin, le midi et le soir. Les valeurs de la ville ne sont quasiment jamais supérieures aux miennes qui sont le plus souvent le soir 3 à 4 fois au-dessus. Et pourtant nous sommes loin des axes routiers. Il est possible qu’avec le développement du vélo et des voitures électriques les villes deviennent moins polluées.
      Depuis début janvier (très froid peu de vent) j’ai le soir des valeurs de 60, 73, 93 microgrammes par m3 alors qu’en ville ça tourne autour de 18 , 22 microgr/m3.

      • Carine

        Suite à la lecture de vos nombreux témoignages je viens de commander un détecteur. Je vais voir si mon nez n’est pas simplement trop sensible … mais j’en doute. J’ai effectivement vécu en plein centre-ville pendant 10 ans et l’air y paraissait beaucoup plus respirable.

  30. Fabrice

    Bonjour,
    Merci à tous pour vos commentaires qui font que je me sens moins seul.

    Je vais aussi commander des détecteurs pour évaluer la pollution que je subis. Personnellement je souffre beaucoup au quotidien, mais si je mesure que la pollution est très faible je pourrais m’en accommoder.
    Si par contre je me rends compte que cette pollution est au-delà des normes, je pense qu’il me faudra aller jusqu’au procès car mes voisins font preuve de beaucoup de mauvaise foix.

    Bon courage à tous.

  31. Emma

    https://you.wemove.eu/campaigns/l-ue-doit-proteger-les-forets-plutot-que-les-bruler-pour-produire-de-l-energie?utm_source=civimail-34224&utm_medium=email&utm_campaign=20201218_FR

    Une pétition pour interdire de brûler du bois comme énergie. Signez en masse svp .
    En tout cas, j’avais contacté la préfecture pour qu’ils m’aident avec mon problème de voisinage, ils ne m’ont jamais répondu !

    SI je peux donner un conseil aux gens, j’ai acheté des plantes pour mettre dans ma chambre pour filtrer l’air, (non ce n’est pas mauvais c’est une idée reçue) , je n’ouvre jamais mes fenêtres pour que l’air immonde ne rentre pas , et je respire bien mieux depuis que je fais ça.

  32. joce

    bonjour je suis vraiment énervée de ma situation il y a 6 an j ai acheté sur Sanary 83 un studio duplex la voisine de dessous à une cheminée qui donne sur ma terrasse j en peu plus depuis 2 ans elle vient régulièrement l hiver elle est de Lyon résidence secondaire chez nous et tous les soir j ai droit au feu de cheminée elle ne veut rien entendre le syndic il s en fou complètement de ma situation « reglez vos soucis entre vous » en plus la voisine de dessous dit que je l insulte elle a 85ans elle veut vivre tranquille sa petite vie seulement sa cheminée me pourrit la vie la santé j ai son conduit sur ma terrasse ouii c est vrai vous me direz quand vous avez acheté vous avez rien vu ?? et bien non ici c est l ‘été qu on vient à Sanary l hiver il ne fait pas froid pour mettre une cheminée il y a plein de villa autour juste un pas trop loin met sa cheminée le soir et bien sur ma voisine . chez moi tout fermé j ai l odeur j ai un store sur ma terrasse tout noir enfin le soir c est irritation gorges. je passe pour une emmerdeuse et oui …………….. j ai fais appel à mon assistance juridique pfffff faut aller voir le médiateur il a 90 A Sanary c est une maison de retraite je n y vois pas d inconvénients mais il sert à rien le Maire il a assez de soucis avec la justice en ce moment donc il réponds pas aux courriers. donc je vais voir avec l urbanisme je verrais bien on me demande le plan cadastral pour voir cette construction si elle a été accepté ou pas le conduit est à moins de 8 mètres de mon ouverture terrasse . ma baie vitrée est doublée l odeur rentre chez moi mon maral ma santé ne va plus . j en peux plus je suis à bout de nerfs

    • J

      Je vis une situation similaire en maison et dans une autre région. Sur un autre forum je me suis pris le bec avec un membre qui était fier de dire qu’il économisait 300 euros de chauffage depuis qu’il utilise sa cheminée et qu’il se moque totalement du voisinage. La plupart des gens dans ce pays sont des abrutis finis. C’est malheureux à dire mais c’est comme ça. J’adore votre ville de Sanary et je me faisais la remarque que votre magnifique ville était épargnée et que je devrais songer à venir m’y installer pour profiter du soleil. Je pensais également que vivre en appartement ne nous exposait pas à ce type de nuisance. Je me suis doublement trompé. Je vous souhaite sincèrement bon courage. Ce ne sont que des mots, ce n’est pas grand chose, mais le fait que nous ne soyons pas seul vous apportera je l’espère le courage nécessaire pour retrouver le moral et trouver une solution. Personnellement, j’ai beaucoup travaillé sur la ventilation de ma maison. j’arrive à atténuer un peu le problème

  33. Vous êtes nombreux à être incommodés par les fumées des feux de cheminée. Participez à notre webinaire jeudi 28 janvier à 19 heures avec Deborah Le Mener, responsable du pole qualité de l’air de l’Agence d’écologie urbaine, et Mathilde Lacaze-Monteil, avocate et conseillère juridique de RESPIRE.

    https://www.respire-asso.org/event/webinaire-cheminees-que-faire-contre-ces-nuisances/

    • Anonyme

      incommodé n’est peut être pas le terme…. il s’agit d’intoxication rampante ….

    • Groupe de partages recours contre cheminées

      Bonjour,
      Je propose a ceux qui ont une action en cours de pouvoir partager en envoyant un mail avec un résumé de votre situation pour que nous puissions échanger sur les idées/ bonne pratiques/ infos régionales etc etc

      recours-contre-les-chemines@googlegroups.com

  34. Marie-F.

    « Y’a du boulot » !
    nous alertons notre maire sur le fait que la commune est plus polluée que la ville proche en lui donnant les mesures de PM 2.5 :

    Elle nous répond qu’on ne peut pas comparer la ville et la campagne car en ville il y a moins de cheminées car plus d’immeubles, que les gens aiment s’installer à la campagne pour avoir une maison et profiter d’une cheminée ou d’un poele, que les feux de cheminée sont fréquents à cette période mais ça n’est pas grave car les habitants ne sont pas dans leur jardin donc peu exposés (on lui a pourtant fourni nos relevés intérieurs !) et en conclusion elle nous dit que la prise d’air de notre VMC est peut-être trop proche de celle du voisin et qu’il revoir cela avec un professionnel.

    Je suis pliée de rire en écrivant ça tellement c’est consternant, c’est véridique mais en fait c’est pas drôle.

    • Carine

      Voilà j’ai acheté un détecteur de pollution. J’aimerais comparer avec vos relevés. Au début on tournait autour de 7-8 en PM2,5 (air intérieur) et je me disais que finalement c’était pas si mal (seuil OMS conseillé inférieur à 10, tolérance brève jusqu’à 25). Mais c’était un jour où il n’y avait pas trop de fumeurs autour de nous. Puis nous sommes monté à 10-12 puis régulièrement 20-25 les soirs de bon enfumage, et jusqu’à plus de 40 dans nos chambres au petit matin… les cov montent souvent entre 0,5 et 2 (air considéré comme médiocre ; valeur « normale » inférieure à 0,2). Un jour où personne ne faisait fonctionner sa cheminée et où l’air paraissait pur, le détecteur indicatif clairement 0 à tous les paramètres (PM2,5 et 1,0 et CoV). Comme quoi en temps « normal » les particules fines sont indétectables. Je me suis aussi « amusée » à placer le détecteur devant notre porte d’entrée, à l’extérieur de la maison. Ce soir il indiquait 313 PM2,5 et 177 PM 1,0 ! Grade violet foncé (maximal) = dangereux. J’ai vu le webinaire jeudi mais cela ne m’a pas trop rassurée. Il faut que l’on aille voir nos voisins c’est sûr (soit une tournée de 5 à 6 maisons…) mais j’avoue n’être pas très confiante.

      • Marie-F.

        Notre maximum de PM 2.5 relevé pour l’air intérieur est 46 et 114 pour l’air extérieur. Comme vous ces valeurs ne sont pas quotidiennes et dépendent de la température, du vent, du moment de la journée et de la semaine. Je pense que votre qualité de médecin peut vous aider dans vos démarches vis à vis de vos voisins. Il s’agit juste de les sensibiliser au problème, à la fois sur la bonne utilisation de la cheminée (peut-être se munir de la brochure ADEME) et sur les conséquences sur la santé. N’étant pas médecins notre maire nous considère comme des uluberlus dont le seul problème est une VMC défaillante. Mais vous pouvez aussi commencer par sensibiliser votre maire, il ne sont pas tous « bouchés » : le maire sortant de notre commune à qui nous avions proposé de faire un rappel des bonnes pratiques dans le journal municipal avait trouvé l’idée bonne, qu’il considérait qu’effectivement il s’agissait d’un problème de santé publique avec une position ambiguee et problématique de certaines associations écologistes. Il faut dire qu’il est ingénieur en environnement. Le problème est qu’il avait décidé de ne pas se représenter et que le prochain numéro du journal devait paraître sous la nouvelle équipe… il nous avait donc renvoyé sur la nouvelle équipe.

      • Emma

        Carine, bonjour, avez-vous été voir vos voisins?
        Je n’ai pas de détecteur de particules fines donc je ne peux pas vous rejoindre dans ce sujet précisément.

        Mais vous dites qu’il faut que vous alliez voir vos voisins, alors je vais raconter un peu mon cas. J’habite en Haute Normandie, dans la campagne profonde et dans un lotissement tout en hauteur, il n’y a que des maisons autour et des personnes âgées, qui y vivent. Ca fait 2 ans que la cheminée est devenue à la mode, et donc il y a une dizaine de maisons qui utilisent le bois comme chauffage centrale. Le matin, la journée, la nuit , tout le temps il y a une odeur immonde dehors.

        Donc j’ai décidé d’envoyer des courriers informatifs sur les effets néfastes du bois brûlé. Comme la mairie de mon village et les mairies alentour ne veulent pas m’aider , certains ne répondent même pas aux mails, j’ai décidé de faire leur boulot !!
        Donc j’ai commencé à mettre des courriers dans les boîtes aux lettres.
        Cette nuit j’ai encore passé une nuit blanche car j’ai voulu aérer la nuit, mais ça sentait encore, j’ai respiré que quelques minutes l’air pollué mais ça a suffit pour m’irriter les bronches.
        Donc je me suis décidée à faire des courriers plus personnel pour exprimer mon mal être aux voisins, un voisin qui descendait en voiture, me voit et fait demi tour, j’avais mes papiers dans la main.
        Il me dit « qu’est-ce que vous mettez dans ma boîte aux lettres la? Vous croyez que vous avez le droit de faire ça? De quel droit vous mettez des papiers dans les boîtes aux lettres des gens? Vous avez été à la mairie pour avoir le droit de faire ça?! Elle vous dérange ma cheminée?! Vous avez pas d’envoyer des courriers tous les 8 jours comme ça!! »

        Le type, super agressif, il me dit « Allez voir mon voisin, vous allez voir ce qu’il va vous dire!! ». En plus moi qui suis d’un naturel calme et gentil, je lui dit « mais monsieur je suis asthmatique » , il n’en avait rien à fou*** de ce que je lui disais. Lui il veut faire ce qu’il veut et point barre, si on est pas content c’est pareil. En plus dans mon dernier courrier, j’ai été correct j’ai juste demander aux gens d’arrêter de faire marcher leur cheminée quand il fera chaud au printemps (parce que certains débiles font marcher leur cheminée même quand il fait 20degrés) , j’ai écrit que je comprend qu’ils aient le droit de se chauffer quand il fait froid. Je n’ai écrit que ça, et j’ai mentionné mes problèmes respiratoires. Le mec m’a envoyé *****. Je suis partie sans lui dire au revoir, j’ai coupé court à la discussion parce qu’il ne voulait pas comprendre la situation.

        Donc je préfère vous prévenir, vous risquez de vous prendre un méchant mur. Les gens sont égoïstes, et complètement antipathiques et dépourvu de sentiment. On peut dire que les jeunes sont des c*ons égoïstes mais dans les personnes âgées il y a de sacrés numéros!! L’année dernière j’avais essayé un courrier avec un autre voisin, la seule réponse qu’il a eu c’est de faire marcher sa cheminée encore plus fort et plus souvent. Gros manque d’empathie chez les gens!

        A part porter plainte ou déménager dans un endroit ou il n’y a pas de voisins, il n’y a aucune solution je pense. Parce que les maires n’ont pas envie d’avoir de problèmes donc ils ne se mêlent pas aux histoires de voisinage (et surtout ils n’ont pas envie d’avoir plus de travail) . Les associations , ARS et autre organisme inutile, soit ils nous baladent d’un service à un autre sans que ça n’avance, soit ils ne répondent pas, ou soit ils envoient un message formaté pour parler de la liberté individuelle de se chauffer et qu’on a rien à dire (et après bien souvent ils ne répondent plus jamais) . Sauf que cet argument ne fonctionne pas parce que si moi, admettons j’ai envie de mettre la musique à fond à 5h du matin, hé bien mes voisins peuvent appeler la police pour que je la mette en veilleuse. Donc non la liberté individuelle est censé s’arrêter la ou l’autre commence.

        Moi, je suis désolée mais je n’ai toujours pas compris à quoi servent les associations, je n’ai pas regardé le webinaire de l’association respire, mais je suppose qu’à part énoncer le fait d’en parler aux voisins ou porter plainte ils n’ont rien dit de plus. Ca a dû juste servir aux gens frustrés de lâcher leur colère de la pollution ambiante.

        Il n’y a qu’avec une plainte (et encore je pense pas qu’une plainte puisse faire quoi que ce soit avec la justice qu’on a) ou une loi que les gens pourraient arrêter d’utiliser le bois comme chauffage. Ou alors il faudrait rendre le chauffage électrique ou gaz moins cher que le bois pour qu’ils changent leurs habitudes.

        J’habite chez mes parents, je suis sans emploi, j’ai essayé de contacter des organismes pour trouver un travail en dehors de la région , ou prendre un logement social pour quitter cet endroit infernal. Les assistantes sociales n’ont jamais rien fait pour m’aider. A part te regarder avec des yeux de poisson mort elles ne font absolument rien. Alors je sais qu’elles n’ont pas de baguette magique, mais justement je ne comprend pas à quoi servent ces rendez vous (qui relèvent de l’harcèlement) si finalement la situation n’avance pas d’un poil. J’ai déjà une mauvaise opinion des gens de bureau mais ça ne risque pas de changer. J’en ai ras le bol d’avoir affaire à des glands confortables dans leur bonne planque qui ne sont pas la pour aider les gens, mais uniquement pour la paye et le boulot tranquille. J’en ai assez de ces gens qui s’en tapent des problèmes des autres, c’est pas pour me lancer des fleurs mais si quelqu’un avait besoin d’aide, je ferai mon maximum pour l’aider, j’enverrai pas un mail formaté pour me débarrasser du problème rapidement, mais la les gens des bureaux, ils donnent juste l’impression de s’en foutre et qu’ils en ont marre quand on les contacte, mais c’est LEUR BOULOT d’aider les gens ! Pour faire des lettres informatives sur les effets néfastes des cheminées sur la santé, la mairie aurait pu s’en occuper, mais non c’est moi qui ai dû faire son boulot, pendant que ces gens la , discutent entre eux dans le bureau et sont payés !! Ils ont des mails en suspens qu’ils n’ont jamais ouverts, et eux, qu’est-ce qu’ils font? Ils racontent leur vie à leurs collègues! Mais c’est quoi ces parasites??
        Il y a plein de gens utiles à la société , qui sont en train de perdre leur travail, comme les restaurateurs qui apportent un peu de bonheur aux gens, mais les glandus des bureaux, ils n’ont aucun problème !! Alors qu’ils ne servent à rien!!
        C’est dommage parce qu’il y a de très bons maires, dont certains super écolo qui font tout pour diminuer la pollution de leur ville, qui sont super investis, qui se donnent à fond pour aider les habitants. Mais le problème c’est qu’ils sont trop peu nombreux, moi la plupart des maires ou des gens de bureau à qui j’ai eu affaire, ils donnaient juste l’impression d’être mou et totalement désintéressé de mes problèmes !

        Une autre fois, j’ai fait une pétition pour interdire les cheminées en France (ça date de l’année dernière) , j’avais été sur un forum pour en parler et mettre mon lien. Et la encore une personne m’a répondu que chez elle on utilise la cheminée et qu’ils en ont rien à faire du voisinage. Ensuite on m’a vite dit de dégager sur un autre forum dédiés aux asthmatiques, parce que sur ce forum personne ne voudra m’aider. Mais vraiment je suis choquée de la conne*** des gens! On parle à des murs!

        Alors je souhaite bon courage à tout ceux qui sont dans mon cas, parce qu’on est seuls contre tous.
        Personne de « compétent » n’a envie de se bouger, alors qu’on peut faire quelque chose, au Canada on a bien interdit la cheminée dans certaines régions. Mais nous en France, tout est fait pour nous décourager.
        C’est horrible ce que je vais dire mais la seule chose que j’attend c’est qu’ils aient tous des problèmes respiratoires, qu’ils finissent asthmatique, qu’ils aient des effets secondaires graves, un cancer du poumon, ou qu’ils décèdent d’une intoxication au monoxyde de carbone . Il n’y a que quand il se passe des catastrophes que les gens se réveillent. Je suis désolée d’écrire ça, mais je suis H24 fatiguée d’avoir constamment du mal à respirer, d’avoir mal au cou et aux bronches et de faire des nuits blanches à cause de gros co****** égoïstes. J’en ai les larmes aux yeux j’en ai ras le bol, et quand j’essaye de me démener pour partir, je me prend encore des murs!! Ma situation stagne ! Personne ne comprend la situation !!

        • J

          Si je peux donner un conseil: Ne cherchez pas de solution à l’amiable avec vos voisins. Cela va faire 10 ans que je subi. J’ai été très naif de penser que cela pourrait se régler à l’amiable. Aujourd’hui, non seulement mes voisins me font la tête, mais en plus ils continuent à m’intoxiquer !
          Les pouvoirs publics ne feront ABSOLUMENT rien. Ne comptez pas sur eux.
          Les associations ? Ne comptez pas dessus non plus. La plupart engrangent des subventions, frais d’adhésion, etc. . Mais au final elles sont au service d’elles mêmes et surfent sur le malheur des gens: Plus les gens sont malheureux sur un sujet et plus il est opportun de monter une association sur ce sujet hélas. Je prendrais pour exemple une grosse association de ma région, gavée de subventions, qui prête des appareils de mesure. Pas de pot pour moi ils n’en ont qu’un nombre limité et il faut que la commune adhère (chèque ?). En creusant un peu, il s’avère que les capteurs en question sont loin d’être des capteurs professionnels: Il s’agit d’appareils que l’on peut se fabriquer soit même en suivant un tuto !
          La justice, je ne lui fait pas confiance. Les avocats c’est encore pire car ils peuvent vous donner l’espoir d’aboutir à une solution et au final si vous ne parvenez pas à apporter une preuve, c’est vous qui risquez de devoir payer des dommages à vos voisins. Pour avoir étudié le sujet, je peux vous dire qu’il est extrêmement complexe d’apporter une preuve matérielle contre ce genre de nuisances. Je suis désolé vis à vis de l’intervenante lors de la web-conférence. Mais il est impossible de faire appliquer les textes qui ont été évoqués. Pour les gens qui auront le courage d’aller en justice: Demandez à votre avocat d’indexer ses honoraires sur la réussite du procès.
          Il n’y a que deux solutions qui marchent: La fuite, c’est à dire le déménagement. Ou travailler sur la ventilation. Je pense avoir abouti sur une solution qui réduit la nuisance: J’asservis la vitesse de ma VMC sur une mesure de PM2.5 sur l’air extérieur. Et je surveille la concentration en CO2 à l’intérieur du logement. Ce n’est pas simple, j’ajuste des paramètres, il faut trouver le bon compromis. Attention: Cette solution présente des dangers. Ne faites pas la même chose que moi sans vous être renseigné. Car selon les réglages cela peut conduire à un non renouvellement de votre air intérieur et cela peut avoir de lourdes conséquences (CO2, humidité). Il faut trouver le bon réglage. Ils me font d’ailleurs bien rire les experts en air intérieur qui disent qu’il faut aérer. Mais si ça pue dehors on fait quoi ? Pas simple
          Courage !

  35. Fabienne

    Bonjour à tous, nous sommes aussi enfumés par nos voisins depuis l hiver 2016.
    Maux de tête, yeux irrités, nez qui pique et pour couronner le tout j’ai fait une rechute de la maladie de Basedow à cause du stress que cette situation engendre.
    Nous avons été jusqu’au tribunal en passant bien sûr par la mairie et le conciliateur, car notre voisin qui est imbu de sa personne se croit tout permis et nous a pris pour des emmerdeurs, depuis il se fout littéralement de nous car figurez vous que le tribunal nous a déboutés et condamnés à lui verser 400 euros pour ses frais de justice, soit disant que nous n’avons pas su prouver que sa cheminée a un problème technique MDR!!!
    Alors où est la justice dans notre pays des droits de l’homme?
    Cela montre bien que tout le monde s’en fout royalement.
    Alors faire circuler une pétition sur internet et la faire parvenir au ministre de la santé ou celui de l’environnement, on se demande si ça aboutira, mais nous la signerons et tous les membres de ma famille feront de même.

    • J

      Fabienne, je suis sincèrement désolé et je tremble à la lecture de votre texte.
      J’étais justement en train d’écrire un commentaire indiquant qu’il était très complexe de saisir la justice.
      Si je l’avais fait avant, vous auriez peut être économisé 400 euros. Et encore vous avez eu de la « chance » car 400 euros est une somme relativement faible dans ce type de dossier. Le tribunal aurait pu vous condamner à bien plus.
      Je suis désolé
      Courage à vous

  36. Fabienne

    Re, j’ai oublié de vous dire que dans un premier temps je lui en ai parlé à ce ”cher con de voisin” que je lui ai proposé de venir chez nous constater les effets de ses fumées acres et que devant le conciliateur j’ ai proposé de financer l’installation d’une toupie sur sa cheminée. Le conciliateur n’a même pas relevé ce que j’ai dit car l’autre gros c.. parlait plus fort que moi. Je pense que c’est aussi un gros macho y a qu’à voir sa dégaine quand il promène son chien.
    Çà fait du bien de vider son sac et d’être lu par des gens civilisés qui vous comprennent.

  37. Gaulois réfractaire

    Vous commencez à nous les casser avec vos lubies, un jour c’est le coq un jour c’est les vaches un jour c’est les cheminées, alors si ça ne vous convient pas la cambrousse foutez le camp en ville, là, la fumée du diesel et des chaudières à fuel mal régler, les odeurs de poubelles, les rats, les fumées de mortier d’artifice et de voitures brûlées ne vous gêneront pas!

    Y en a marre des bobos qui viennent en campagne pour nous les briser! Avec le covid ils sont tous là, ils s’en fichent de le transmettre aux pétzouilles!

    De plus en campagne il est autoriser de faire du feu même des branches du 15 octobre au 15 mars, alors si vous n’êtes pas content, foutez le camp!

    Nous on en a marre de vos odeurs de barbe queue de saucisse cramées de bidoche calcinée tous les WE en été! On supporte et on la ferme mais si vous voulez imposer votre loi, les fusils pourraient bien sortir du râtelier!

    Et pour terminer, depuis la nuit des temps les gens se sont toujours chauffés au bois en campagne comme en ville, cherchez » les trains de bois » sur le net quand Paris était alimenté en bois par des flottages qui descendaient du Morvan pour que Paris se chauffe!

    • Emma

      Je suis de la campagne profonde , j’ai jamais été de la ville.
      Et vous me cassez les b*rnes, pour être gentille. J’ai des dizaines de voisins qui m’empoisonnent , je suis ASTHMATIQUE !! Il y a des milliers de personnes dans le monde qui crèvent à cause de la pollution !! Je fais des nuits blanches quand je respire la mer**de qu’il y a dehors!!
      Alors le gaulois réfractaire la, qui doit , je suppose être un vieillard égoïste de 60 70 ans, vous la fermez !! Qu’est-ce que vous venez faire sur cette page franchement !!!
      Et ceux qui font du barbecue à pagaille , ce sont les mêmes crétins qui utilisent leur cheminée. Mes voisins sont des gros campagnards qui chassent et prennent l’apéro, et ceux sont également de gros viandards qui font cuire des saucisses H24 l’été. Mais c’est bien comme ça vous aurez un cancer du poumon et du côlon et on entendra plus parler de vous !!
      En attendant , moi je fais chi** aucun voisin!! Pas de barbeuc, pas de musique, pas de cheminée, j’emmerd* personne moi !! Arrêtez de retourner la situation, c’est VOUS les coupables, c’est VOUS qui devriez avoir honte!!
      D’ou vous croyez qu’on vient tous de Paris? Mais vous êtes malade?!
      En attendant, achetez vous un cerveau et comparer la pollution de la ville, et la pollution quand il y a des cheminées qui marchent. OH Incroyable, l’air est plus pollué en campagne !!!!!!!!
      Et ne vous inquiétez pas je préfère me casser en ville que d’avoir affaire à des vieux égoïstes qui ne pensent qu’à leur vieux cul fripé!!

    • J

      @Gaulois réfractaire: Bravo et merci pour votre message car il illustre parfaitement ce que pensent la plupart des gens.

      Voila pourquoi il ne faut rien espérer au niveau politique (mairie, etc.): Si la plupart des Français sont des abrutis, n’attendez pas des solutions intelligentes de la part de nos gouvernants. (C’est valable pour tous les problèmes d’ailleurs, pas seulement les cheminées)

      Il y a plusieurs décennies, les premières personnes qui ont commencé à émettre des doutes sur l’utilisation de l’amiante devaient eux aussi faire face à des réactions comme la votre. Combien de victimes faudra t’il ? Aujourd’hui nous avons Internet, nous avons des sources pour nous informer. Nous n’avons plus le droit à ce genre d’erreur.

      Nos anciens utilisaient le bois certes. Mais je pense d’une manière différente. Je ne vais pas rentrer dans une explication complexe, mais pour faire simple le volume de bois brulé était moindre.

      Vous reprochez les odeurs de barbecue ? C’est amusant car personnellement je constate que ceux qui enfument avec leur barbecue sont souvent les mêmes que pour les cheminées.

      Je pense que vous commettez une erreur concernant l’autorisation d’effectuer des feux de branche.

      Enfin, pour terminer, vous évoquez le mot « fusil » dans votre message. J’espère que vous mesurez la gravité de votre propos.

  38. Jonathan

    Bonjour,

    Cela fait plusieurs années que nous subissons aussi ces nuisances olfactives. Nous avons saisi la mairie, l’ARS locale, les services de la préfecture, la communauté de communes, l’association de surveillance de la qualité de l’air locale (Lig’Air), AtmoFrance, plusieurs associations environnementales, la gendarmerie, le Défenseur des Droits, plusieurs avocats, un médiateur…
    Malgré cela, il semblerait que la compétence pour faire cesser ces nuisances et pollutions appartienne aux maires, tous ces services nous l’ont confirmé.
    Nous avons donc essayé de sensibiliser notre maire via des données provenant d’un capteur PM10/PM2.5 démontrant largement le phénomène. Nous dépassons très régulièrement les seuils PM10 réglementaires ainsi que les seuils PM2.5 recommandés par l’OMS. Sur notre graphique annuel nous observons que les taux de particules fines en hiver sont en moyenne 15 à 20 fois plus élevés que l’été, soit la moitié de l’année. Nous observons aussi des périodes où les taux sont 2 fois plus élevés que la station de mesure locale, hors celle-ci est installée en ville le long d’un boulevard (environ 10 000 véhicules/jour dont 5% de poids lourds) alors que nous habitons en pleine campagne.

    Je pense qu’il n’existe aucune solution locale, ce mode de chauffage bénéficie d’un vide juridique. Il est aussi quasiment impossible de prouver les nuisances générées car celles-ci sont subjectives d’un point de vue olfactif et les mesures de nos capteurs non calibrés sont irrecevables devant un tribunal.

    Nous devons agir ensemble et pas chacun de notre coté, nous sommes déjà nombreux à avoir perdu du temps, de la santé et de l’argent face à ce fléau. Je vous propose soit de me contacter par téléphone au 0658701157 ou par mail « jonathan-valleau@hotmail.fr » afin de discuter des solutions qui pourraient s’offrir à nous dans le cadre d’une action groupée.

    Jonathan

  39. Le gaulois réfractaire

    Cet aprem je vais brûler six pneus et de l’huile de vidange en pensant bien à vous et à la suppression de mes réponses

    • J

      Et si, au lieu de faire ça vous faisiez preuve d’intelligence ? Je ne vois aucun argument contradictoire dans vos messages. Peut être que nous sommes tous dans l’erreur par rapport à cette source de pollution. Mais bizarrement vous êtes peu convaincant. La lecture de vos messages me laisse complètement désespéré pour les générations futures. Sans doutes que vous n’avez pas d’enfants et explique un tel mépris. Je vous souhaite bon courage dans votre vie Mr Gaulois Réfractaire, et bon courage surtout à vos proches, vos voisins et aux gens qui vous entourent car ça doit être un réel plaisir pour eux

      • le G ref

        @J
        Monsieur, ou Madame , j’ai répondu il y a peu à 3 messages,( Emma vous et Jonathan) mes propos étaient bien argumentés, et ils ont été supprimés!

        La liberté d’expression ou la censure?

        La loi du plus fort?
        alors que survivent les plus forts, la sélection naturelle doit s’appliquer comme dans toutes les espèces!
        Les hommes sont déjà trop nombreux sur terre, le covid et le sida éliminent une partie, les voitures une autre alors pourquoi pas les cheminées?
        Je brûle donc tout ça pour participer à l’effort collectif des plus forts afin de préserver les meilleurs d’une espèce en voie d’extinction!
        Et à lire certains messages de pastèque, je pense qu’il est urgent d’agir!

        Vous avez entièrement raison sur un point, je n’ai pas de mômes, car vu ce qu’ils deviennent et l’éducation qu’ils reçoivent l’avenir vas être pire que ce que nous connaissons actuellement!
        Je le vois tous les jours avec les gosses des voisins, ou seul la fête,et le paraître compte, pour le reste pas la peine d’essayer de discuter.
        Nos élites les ont bien formater depuis 60 ans! la preuve: https://www.youtube.com/watch?v=H8p-7N_DNVk
        Il y à peu de chance que vous lisiez mon message
        cdt

        • J

          Vos 3 messages sont parfaitement visibles. Hélas, je n’y ai pas trouvé d’arguments.

          Ce 4ème message comporte un argument, mais sa lecture me fait vomir: Vous reconnaissez désormais que les cheminées sont néfastes pour l’homme (c’est déjà un bon pas); et vous voulez ainsi contribuer à une réduction du nombre d’humains sur terre ? Quelle est la prochaine étape, vous sortez le fusil et vous tirez au hasard dans la foule ?
          Les bras m’en tombent. Nous sommes d’accord sur le fait que nos élites et l’éducation nationale n’ont pas fait leur travail. Vous en êtes une parfaite illustration.

          Vous semblez baisser les bras face aux malheurs et menaces qui touchent l’espèce humaine. Vous évoquez la sélection naturelle. Il y a cependant un certain nombre de choses qui nous différencient des autres espèces animales: La solidarité, l’intelligence humaine et collective. Si chaque individu y met du sien, chaque problème aura sa solution (non violente hein)

  40. GF

    Vous avez de la chance de lire les messages que j’avais envoyé, car sur deux ordi différent ils ne sont pas visibles! Celui d’aujourd’hui l’est.

    Vous semblez par votre insistance à rabâcher souvent le mots fusil être atteint d’hoplophobie aiguë.

    Ou d’agnotologie.

    Un loup attaque un mouton, le mouton meurt, les autres moutons observent sa mort et constatent que les dents tuent les moutons!

    Les moutons se font arracher les dents pour leur sécurité.

    Libre à vous d’en tirer vos conclusions, mais moi je préfère être du côté du boucher que du veau!

  41. J

    Cher Mr GF, c’est toujours un bonheur de lire vos messages et j’espère qu’ils ne seront pas supprimés. C’est vous qui avez initialement abordé le mot « fusil ». Et je me dois de condamner toute forme de violence ou de menace.

    Pour recentrer le débat sur le sujet initial « Feux de cheminée : Que faire contre ces nuisances »: Une grande majorité des gens qui subissent ce type de nuisances doivent dialoguer avec des individus qui ont le même niveau de réflexion que Mr GF. Je suis passé par là, je sais de quoi je parle. Il faut parfois le croire pour le voir. J’espère que les lecteurs de cet article comprennent un peu mieux ce à quoi nous sommes confrontés au quotidien.
    Comment dialoguer et argumenter face à un tel raisonnement ? J’en ai relevé des challenges dans ma vie mais là quand même, il faut reconnaitre qu’il y a du niveau.
    Je reviens à ce que je disais plus haut: Déménager ou Optimiser la ventilation/filtration de sa maison sont les deux solutions que j’ai retenu.

    • le gaga réfractaire

      Déménager ou Optimiser la ventilation/filtration de sa maison sont les deux solutions …….

      Voilà une idée qu’elle est bonne!
      Déménager ça c’est une très bonne idée et comme je le disais dans un des message supprimé, construisez un village à l’écart de la société et des gens qui vous dérange, un village écolo avec des clôtures autour et des gardiens comme en Amérique pour en interdire l’accès, avec abris anti nucléaire!
      En France ça existe déjà, je ne rappel plus du nom mais c’est un village réservé aux personnes d’un certain âge, les jeunes ne sont pas admis.

      Pour ce qui est de la ventilation, c’est là qu’est le problème, vous posez des WMC qui ont les sorties sur les toits ou dans les greniers et vous aspirez la fumée des cheminées.

      La VMC encore une idiotie de bobos qui ont préconisés depuis 40 ans ce genre de système !
      On met des fenêtres étanches des portes étanches et on s’étonne que l’air ne circule plus et que tout moisi, alors on met une VMC pour compenser, qui aspire l’air et les fumées de l’extérieur pour réinjecter à l’intérieur. Sans parler de l’hygiène, avez vous essayer de regarder dans les tuyaux la crasse qui s’y dépose? Et on cherche d’ou viennent certaines maladies ou allergies.

      Je ne dis pas qu’il faut revenir au moyen âge mais autrefois les portes n’avaient pas de chambranle, et le chat pouvait passer dessous la queue en l’air, les gens mettaient un bourrelet, les fenêtres protégeaient de la pluie et des rafales de vent, les gens chauffaient au bois ou au charbon et personne ne se plaignait, ils faisaient même des veillées autour du feu avec la soupe qui cuisait dans le chaudron et l’éclairage se faisait avec des lampes à pétrole pour les plus riches et des bougies pour les autres voir même des bougies en suif, qui dégage une odeur particulière loin d’être parfumée pour les plus pauvres.

      La température variait suivant la densité de bois 15° environ, les anciens côtoyaient les jeunes qui à cette époque n’avaient pas de portable pour s’isoler du monde réel!

      Le matin en hiver, qui était de vrais hivers, il y avait du givre sur les mûrs au dessus du lit, les vitres des fenêtres était couvertes de fleurs de givre, les gens n’étaient pas plus malade que maintenant ils mettaient un bon édredon de plume sur le lit et un bonnet de nuit et un rideau épais devant les fenêtres.

      Ils ne couchaient pas à poils dans une couette de 5 centimètres dans des lit posés à 10 centimètres du sol, le couchage était au moins à 70 centimètres et le matelas épais servait d’isolant au froid venant du sol.
      Les chambres possédaient un vrais parquet pas les saloperies d’aujourd’hui, un parquet avec vide d’air dessous et dans les régions froides le lit était dans une alcôve avec des portes qui se fermaient de l’intérieur et vous étiez chauffé par votre propre chaleur!

      Maintenant nos « ingénieurs » on trouvés la parade, vous faire user votre argent pour paraître, jouer aux riches, et bouffer des patates!
      Maintenant il faut économiser l’énergie, soit disant, on chauffe à 22°, on pose des huisseries isolantes on met de la laine de verre, des fenêtres double ou triple vitrage qui coûte « un pognon de dingue » et on fait des trous dans les pièces et dans le toit pour que l’air du dehors circule au moyen d’un moteur électrique, conso environ 1000 kw/an.

      Et comme cela ne suffisait pas, pour éviter de polluer on vends des voitures électriques qui coûte un bras et gaspille le courant EDF pour charger les batteries, en privant dans l’avenir les consommateurs de leur chauffage électrique et de la lumière car il n’y aura plus assez de courant. Ils seront donc content de retrouver les cheminées et les lampes à pétrole qui fumaient et noircissaient les plafonds!

      On marche sur la tête dans ce nouveau monde!

  42. Jonathan

    gaulois réfractaire,

    je n’ai pas pour habitude de répondre à ce genre de provocations à la limite du complotisme, mais là je me sens obligé d’intervenir.
    Vous véhiculez beaucoup de haine, d’incohérences et de fausses informations.

    Vous brulez des pneus et des branchages, c’est interdit.

    Vous évoquez la liberté d’expression mais vous semblez oublier que comme toute liberté celle-ci implique des devoirs, le respect d’autrui en fait parti.

    Vous utilisez la combustion dans le but de nuire et « pour participer à l’effort collectif des plus forts afin de préserver les meilleurs d’une espèce en voie d’extinction », Hitler pensait aussi de cette façon. Je vous laisse déduire le fond de ma pensée et les conséquences engendrées.

    « messages de pastèque », je ne connais pas cette analogie.

    Vous parlez de consommation électrique sans en connaitre les unités, une consommation électrique s’exprime en kWh, une VMC simple flux consomme plutôt 250kWh par an et n’injecte pas d’air mais l’extrait.

    Selon l’ADEME, la température économique n’est pas de 22°C mais 19°C.

    Il est vrai qu’une bonne literie permet d’économiser le chauffage la nuit, 16°C étant la bonne température pour une chambre. Personnellement, mon mode de chauffage se coupe à 23h et se remets en route à 6h le lendemain, aucune consommation la nuit. Je constate pourtant que tous les soirs mes voisins gavent leur poêle à bois avant de se coucher en le laissant au ralenti toute la nuit. Cette pratique génère énormément de particules fines, de gaz et d’odeurs (vérifié et mesuré).

    Vous semblez préférer une époque ou la combustion était la seule solution pour se chauffer et s’alimenter. Vous refusez donc en parti le progrès technique mais vous vous exprimez derrière un écran. Je trouve cela un peu paradoxal.

    Pour en finir, je pense que vous avez votre place ici pour débattre de ces nuisances mais il serait plus constructif pour vous et l’ensemble des personnes présentes sur ce post que vous fassiez preuve de bienveillance et de compréhension au lieu de pratiquer l’obscurantisme à chaque réponse.

  43. Fabienne

    Bien dit Mr Jonathan et pour GF sachez que l’espérance de vie il y a 40 ou 50 ans n’était pas la même qu’aujourd’hui. Alors?

  44. Le gaulois réfractaire

    Oui j’ai un ordi, mais le courant est produit avec des panneaux solaires et une éolienne qui chargent des batteries! Ça n’empêche pas que j’ai l’EDF pour le frigo et le four.
    Les Batteries qui tiennent environ deux ans puis sont HS!
    Je les recycle en déposant l’acides sur les ronces et les pelouses des voisins parigos, ça leurs évitent de tondre!
    Vous savez les Parigos qui se sont sauvés vendredi pour échapper au confinement, et aller polluer le reste de la France, dans les campagnes, la fumée et le coq ne les dérangent plus là, les rats quittent le navire.

    Hier je suis allé faire un tour au petit matin, c’est vrai que certaines cheminées rabattent la fumée dans les rues, mais curieusement ce sont les maisons neuves! Pas les vieilles baraques du pays!

    Les cheminées sont trop courtes, elles dépassent à peine des faîtières, ou sont à mis pente du toit.
    Autrefois les cheminées dépassaient de plus 1.5m des faîtières, voir plus si une autre maison plus haute était proche
    Les maisons étaient plus hautes, maintenant on fait écolo bobos d’ou les pastèques vert à l’extérieur et rouge à l’intérieur!

    Une cheminée doit avoir au moins 8 mètres de conduit pour tirer correctement, c’est un minimum, et être munie de ventouses pour un foyer ouvert.
    Un poêle à bois n’a en principe pas besoin de ventouses, mais comme la mode du tout étanche est née en traquant le moindre filet d’air qui pouvait passer sous les portes ou par les huisseries de fenêtres il faut bien qu’il passe par quelque part, donc il aspire l’air par les bouches de vmc.

    Les vieux savaient ce qu’ils faisaient contrairement aux « maçons » d’aujourd’hui! Ce qui compte c’est de vendre une baraque moderne, à des gens qui l’auront revendu avant dix ans pour cause de divorce ou de perte d’emploi, donc on se fout bien de la qualité de construction et encore plus de la cheminée!

    Vous en voulez aux gens qui font du feu de bois, mais vous ne faite rien contre les auto qui polluent!
    C’est pourtant la faute de l’état! Il y a, ou plutôt avait un moyen très simple pour diminuer les suies et la pollution sur les voitures d’avant 2005, c’était de poser un générateur HHO, ce système monté en permanence sur la voiture injectait deux molécules d’hydrogène pour une molécule d’oxygène sous forme de gaz, le gaz de Brohn, pas sur de l’orthographe, ce gaz était fabriqué avec de l’eau, cherchez sur le net!

    Cela fonctionne sur toutes les voitures non équipées de sonde lambda, tous les diesels, les 205 et autre voitures des années 80 à 2000 qui circulent toujours! Même sur des chaudières à fuel.
    J’en avais sur toutes mes voitures et fourgons, avant montage, un sopalin devant le pot devenait noir en 15 secondes, et après 1000 km il restait blanc donc plus de suie à respirer!

    Seulement voilà, les connards du gvt ont pondu des lois pour durcir les contrôles techniques et détruire les anciennes autos pour vendre du neuf. Je suis passé des années avec ce système aux CT et il n’y avait aucun problème, ils étaient même étonnés car je polluais moins qu’un voiture d’aujourd’hui.
    Quand je suis passé au dernier CT j’ai été refusé car selon eux j’avais modifié illégalement le carburant de ma voiture sans la passer au mines, et ils m’ont refusés! J’ai eu beau leur montrer que le véhicule tournait toujours à l’essence c’était NON!
    « ROULER à L’EAU » est interdit! Tarés de fonctionnaires!Comme si l’eau était un carburant! Débile profond!

    Vous pourrez trouver des tas de forum sur le net et comme dans tout forum il y a les pour et les contres mais surtout les CONTRES qui n’ont jamais essayés mais qui SAVENT que ça ne fonctionne PAS, car si c’était le cas les constructeur le monteraient d’origine!

    C’est justement parce que ça fonctionne pas que BMW monte un système semblable sur certaines de leur voitures! Juste pour faire du poids en plus!

    Le système fonctionne pour dépolluer et peu parfois permettre une économie de carburant de 10 à 15 % sur les anciennes! Mais il faut que ça soit monté correctement car le HHO est un gaz très volatil qui passe par tout les « trous » et même au travers des tuyaux donc il faut être très minutieux.

    Devant ce refus j’ai contacté la DREAL , c’est eux qui gèrent les contrôles techniques, je me suis fait laminé par un merdeux qui ne voulait rien entendre, un mini macron! Lui seul à raison et après avoir inspecté mon véhicule à confirmé ce que son pote avait dit et en plus m’a fait retirer mes feux de jours! Pas d’origine sur la voiture à la construction, donc INTERDIT!
    Pour une fois qu’un système est utile….

    J’ai donc démonté tout je suis passé au CT et la voiture est acceptée!

    J’ai contacté toutes les DREAL de France, 10 m’ont confirmées cette décision sauf celles du sud de la France pour qui cela ne pose aucun problème vu le peu d’impact que ça peu avoir!
    La loi n’est donc pas la même pour tout le monde, ça confirme ce que l’on voit tous les jours dans les faits divers!

    Pour mes voitures à vrai dire la pollution je m’en fout, et des feux de jours aussi, j’avais essayé ce système car cela diminuait la consommation c’était surtout pour ça!

    Mais ce n’est pas grave, je vais monté un autre système au printemps qui fonctionne sans courant et qui permet d’économiser, mais ne dépollue pas, mais qui ne se voit pratiquement pas. J’en ai fait un sur un 4×4 qui bouffait allègrement ses 16 litres aux cent et il est descendu à 13l donc sur une voiture plus petite ça doit faire aussi une différence!
    Je n’en parle à personne maintenant, car le hho à été très médiatisé par des gens qui avaient à cœur de faire quelque chose pour la planète, et voila le résultat!

    Ils sont entrain de faire la même chose avec ce que vous n’aimez pas , « les armes » encore en vente LIBRE pour toutes personne majeurs. Elles ne resteront pas en vente longtemps si l’état voit cela, surtout que le Canada vient de pondre une loi pour interdire l’air soft, un jeu pour les petits et grands gamin qui se tire dessus avec des pétoire à billes inoffensives, mais c’est pas le sujet.

    Pour terminer c’est vrai que je refuse le soit disant progrès technique, qui est surtout une pompe à fric.
    J’en ai marre de voir des gens qui croient dur comme fer à quelque chose qu’on leur impose sans même essayer de comprendre comment ça marche, marre de voir qu’on fait confiance à des politiques qui vous imposent la bonne façon de vivre.

    Pour les cheminées qui fument, il y a des solutions sans arrêter les feux, interdire carrément les conduits ou améliorer le tirage, interdire les constructions trop basse pour avoir une longueur de conduit suffisante, éviter les cheminées à mis pente du toit, éviter les cheminées à l’Est, ça bistre et ça ne tire pas!

    Mais comme dit Emma je fais partis des vieux égoïstes qui ne pensent qu’à leur vieux cul fripé!!

  45. Jonathan

    Je vous suis à 100% sur l’hydrogène, ce système que je connais bien aussi améliore la combustion et les performances en plus d’être économique. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet car nous somme ici pour trouver des solutions face aux nuisances liées aux cheminées.

    Je constate aussi comme vous que les maisons modernes ont tendance à cracher beaucoup plus de fumées et fumer plus longtemps. Un feu correctement allumé fume en moyenne 15 minutes, c’est inévitable car le bois à besoin de se débarrasser de son eau pour pouvoir entamer son cycle de braisage.
    Les maisons modernes ont un tubage tellement lisse que celui-ci ne retient pas le bistre, ce bistre se retrouve donc chez les voisins sous forme d’aérosols. Les maisons anciennes sans tubage retenaient le bistre grâce à la pierre constituant le conduit de cheminée, la pollution était donc moindre mais les incendies de cheminées étaient plus fréquents. Il me semble avoir vu qu’en Belgique le bistre récolté par les ramoneurs était traité de la même façon que les déchets nucléaires.

    J’habite entre deux maisons qui se chauffent au bois. La première maison est ancienne avec une cheminée à 50m de mes fenêtres, la deuxième est beaucoup plus récente avec un poêle moderne et une cheminée à 150m des mes fenêtres. La première ne pose pas trop de soucis. Par contre la deuxième qui est trois fois plus éloignée est une horreur en continu, les fumées partent à l’horizontal contrairement à la première et celle-ci peut parfois fumer deux heures en continu. Malgré la différence de distance, mon capteur de particules indique des taux entre 3 et 5 fois supérieurs aux taux générés par la première.
    Je constate aussi que mon capteur COV est saturé en quasi-permanence tout l’hiver. Hors les COV émanant des feux de cheminées sont particulièrement irritants et beaucoup sont cancérogènes.

    Outre les problèmes de conception, il y a aussi toutes les mauvaises pratiques. Le brûlage de palettes, de bois agglomérés, de bois de vignes traités, de bois trop humide, la méconnaissance de l’allumage inversé, le feu couvé, …la liste est longue. Derrière tout ça il y a aussi énormément de nombrilisme car bien souvent votre voisin refuse d’avoir l’empathie nécessaire pour comprendre la nuisance qu’il provoque.
    La couleurs des fumées est aussi un bon indicateur, nous voyons souvent des fumées blanches, marrons et noires bien épaisses qui retombent.
    Je pense aussi que les ramonages et allume-feu chimiques sont catastrophiques, la couleur des fumées et les odeurs en sont aussi l’indicateur.
    Il y a aussi ceux qui font charbonner quand il fait 20°C dehors, c’est probablement la pratique la plus polluante. Je ne connais personne qui fait tourner sa voiture au ralenti toute la journée sans avoir besoin de se déplacer. Pourtant la loi LAURE censée améliorer la qualité de l’air nous parle bien d’utilisation rationnelle de l’énergie. Il n’est pas rationnel d’utiliser une cheminée au ralenti sans avoir de besoin réel de se chauffer.

    L’interdiction des cheminées serait certainement une solution radicale donc ridicule et sans compromis. Cependant il existe des solutions pour limiter cette pollution comme le filtre à particules ainsi que l’utilisation correcte et réfléchie de ce mode de chauffage.

    Il serait aussi intéressant que l’État cesse d’inciter les gens financièrement à installer de telles usines à charbon que la plupart des gens ne savent pas utiliser. Il devrait plutôt aider les gens à installer des systèmes électriques autonomes avec pompes à chaleur.

    Il faut aussi prendre en compte la direction des vents dominants. Dans certains cas, dont le mien, le vent entraine la plupart des fumées chez moi et notre maison fait office de barrière (phénomène de rétention), je ne vous parle même pas des odeurs persistantes que nous avons dans notre sous-sol et qui finissent par remonter. Dans de telles conditions la hauteur des cheminées devrait être revue par les mairies.

    Nous sommes actuellement dans un smog et sommes obligés de vivre avec un purificateur d’air en permanence alors que nous sommes dans un village de 400 habitants avec très peu de passage de voitures. C’est tous simplement intolérable si on compare notre situation à la vie citadine. Je suis pourtant comme vous, je ne connais que la vie en campagne.

    Je ne suis ni parisien ni bobo ni issu de la ville, être campagnard n’empêche pas de réfléchir et prendre conscience de certaines inégalités et nuisances que nous pouvons subir. Si les villes évoluent dans ce sens, la campagne devrait aussi s’en inspirer plutôt que d’avoir un discours conservateur. Il est courant d’entendre: « à la campagne c’est comme ça et c’est pas autrement! ». Avec de telles réponses il devient impossible de dialoguer et trouver des solutions.

  46. Le gaulois réfractaire

    Pour une fois je suis d’accord avec vous sur presque tout. Sauf sur les brûlage de palettes de branches et de pied de vignes!
    Les gens n’ont pas tous les moyens de faire monter des pompes à chaleur ni de payer le courant qui va avec!
    L’hiver il faut bien se chauffer, moi même il m’est arrivé de ne pas avoir de quoi acheter du bois un hiver et j’étais très content de chauffer avec des palettes.

    Depuis je traque les déchetteries pour récupérer le bois de paysagiste, ce qui deviens de plus en plus rare vu que les employés de ces sites récupèrent aussi vu le super paye de 1200 euros /mois, donc on s’arrange.
    Pendant une époque les viticulteurs apportaient des ceps de vignes et j’en ai récupéré pas mal, ça chauffe mais ça ne tient pas le feu la nuit.
    Depuis ils n’ont plus le droit car les déchetteries font venir un broyeur régulièrement, mais le broyages des ceps est interdit car dans certains pied il y a un champignon qui de développe quand les gens s’en serve comme paillage, et contamine les vignes, le seul moyen de l’éliminer c’est le brûlage!

    On trouve des tas énormes le long des routes les gens peuvent se servir s’ils on le courage, ce qui est rare selon les viticulteur car ils se lassent. Trop de racines et de javelles, il faut un coupe coupe pour pouvoir empiler dans la remorque si non on en mets peu.

    Une fois à la maison, il faut de nouveau empiler, et attendre un à deux ans que ça sèche.

    J’en ai rentrer 3000 pieds cet hiver, ça fait 20 stères empilés, mais ça brûle très vite malgrès leur taille, certains font 20 cm de diamètre et 70 de long, ils ont environ 50 ans d’après le viticulteur. 3000 c’est une vigne et ils en arrache tout l’hiver pour planter du neuf, ça représente des milliers voir million par vignoble!

    Quand arrive le printemps les tas au bord des vignes sont brûlés, pour éviter le gel des fleurs, et s’ils n’ont plus assez de ceps ils allument les chaufferettes, un genre de sot avec un produit fumigène ou ils allument des balles de paille rondes! La vous pourriez vous plaindre de la fumée car les côtes et les pays environnant en profitent grandement.

    Les gros viticulteurs utilisent l’arrosage, mais il faut un lac ou une rivière, des pompes énorme et des tuyaux, des conduite souterraines pour passer les routes, et pour cela il faut du fric beaucoup de fric!

    Pour le brûlage de branches chez soit c’est autorisé du 15 novembre au 15 mars légalement, après c’est toléré s’il pleut et que la végétation n’est pas sèche, évidement les mois d’été il vaut mieux éviter car la milice à macron rapplique plus vite que lors de signalement de raudeurs la nuit! Comme ils disent » on ne peut pas empêcher les gens de se promener la nuit »! Nous on à trouver le moyen, deviner comment, ah évidemment on réveille les parigos, le charme de la campagne!

    C’est vrai qu’en montagne le problème doit être différent pour les fumées car avec les vents rabattant ce ne doit pas être simple, j’ai un copain pilote d’hélico qui fait des stages en montagne et n’en mène pas large à chaque fois!

    Pour terminer, si l’état prête de l’argent pour financer les amélioration dont vous parlez, ils augmentera les impôts! Les filtres à particules, c’est du vent, comme sur les voitures ils se boucheront et les gens les vireront ou les videront, comme les FAP.

    J’ai bossé en maintenance dans une usine qui fait des panneaux de particule pour Ikéa, ce sont des milliers de stères par ans qui passent dans ces usines, pour le séchage il y a un four qui sèche les copeaux, il est équipé d’un filtre en sortie de cheminée, il se bouche et prend feu régulièrement. Et je ne vous parle pas de la fumée dégagée même sans incendie. Là personne ne dit rie car l’usine à répondu aux élus, si vous nous les brisez de trop, on ferme la boite et on met 240 gars au chômage! La boite tourne en 5×8, la fumée ne s’arrête que 15 jours par ans lors des maintenances.

    Le mieux pour se chauffer écolo c’est la géothermie mais il faut avoir un terrain volcanique sous les pieds, et là si c’est pas les fumées qui vous fond crever ce sera le radon!

    Avant d’obliger les gens à ne plus utilise les cheminées il y a bien d’autre chose à faire, car en France on veut dépolluer le monde, alors que les autres pays utilisent encore le charbon, que nos voiture sont éliminées pour pollution et se retrouvent en Afrique ou les mécano du cru, des génies quand on voit avec quoi ils bossent les remettent en état, vire le pot cata , les sondes et l’électronique et les voitures sont repartie pour 500000 km!
    J’ai vu un reportage il y a peu ou ils remettaient un toyota RAV 4 en route, une fois modifié il roulait mais il fumait noir… Pour eux il faut que ça roule et que ça roule sans tomber en panne tout les 4 matins, une économie s’est mise en place avec des « vendeurs de pièces » dans toutes les rues car les voitures irréparables ou achetées accidentées sont démontées et servent de pièces détachées!
    Un mécano peut vous ressouder le châssis ou vous remplacer un boite de vitesse sur le bord de la route et sans rdv! Pas comme en France, ou ils mettent un mois pour vous procurer un barillet de serrure de coffre!

    Ils n’ont que rarement des ponts élévateurs, alors soit ils couchent les voitures sur le côté soit ils les rentres dans un petit garage équipé de rampes fixées sur les murs et grimpent les voitures dessus!
    Les huiles de vidanges sont brûlées dans des poêle à huile qui existe aussi en France dans bien des exploitation agricole pour chauffer le hangar de maintenance, j’en ai encore vu un cet hiver et là pour ce qui est de fumer ça fume noir et le tuyau de sortie et dans le bardage à 6 mètres su sol en plein pays. Personne ne se plains, c’est le plus gros exploitant du pays, donc taxe foncière, impôts, taxe exploitation, etc…
    Une manne pour une mairie d’un petit bled paumé ou même les corbeaux volent sur le dos pour ne pas voir la misère qu’il y a en dessous.

  47. Jonathan

    Vous pensez comme la plupart des gens qui utilisent le bois. Vous ne pouvez pas démontrer que le bois est la solution la moins chère, c’est une croyance populaire. Vous ne voyez aussi que l’aspect économique, jamais l’aspect sanitaire. La santé n’est pas un produit.
    Si les filtres à particules se salissent c’est qu’ils sont efficaces et que la combustion est sale. Sans filtres à particules, une bonne partie des résidus de combustion sont filtrés par les poumons des gens ce qui provoque des maladies et cancers.

    Je vais vous démontrer par le calcul que le bois n’est pas la solution la plus économique :
    Le prix du kWh bois est en moyenne de 0,04cts.
    Le prix du kWh électricité est en moyenne de 0,15cts.
    Le coefficient de performance d’un poêle à bois haut rendement est de 80%.
    Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur haut rendement est de 500% (SCOP=5).

    On peut déduire par les calculs suivants:
    prix du kWh bois/coefficient performance bois -> 0,04/0,8 = 0,05
    prix du kWh électricité/coefficient performance pompe à chaleur -> 0,15/5 = 0,03
    Pour restituer 1 kWh le bois coute 0,05cts et la pompe à chaleur coute 0,03cts, cet écart est lié aux rendements très différents des 2 modes de chauffage (thermodynamique vs combustion).
    Pour vraiment se rendre compte de la différence de coût entre les 2 systèmes il faut en déduire le pourcentage d’écart entre les 2 :
    coût bois par kWh/coût pompe à chaleur par kWh -> 0,05/0,03 = 1,66
    Le coût du chauffage bois est 1,66 plus élevé que la pompe à chaleur, soit 66,67%.

    Ce calcul est très simple, on pourrait aussi prendre en compte le nombre de bûches de bois qui sont gâchés la nuit ou quand l’habitant part de chez lui, le coût du ramonage et le coût des produits d’allumage…

    Les émissions de CO2 ne sont pas neutres non plus, il faut 10 à 15 ans pour qu’un arbre soit mature et seulement quelques jours pour brûler ce même arbre. Ce n’est pas vraiment renouvelable sur cette échelle de temps.

    Une pompe à chaleur n’émet aucun polluant, le bois est l’un des combustibles les plus polluants.

    Le chauffage au bois n’est ni écologique ni économique, il est aussi polluant que le trafic routier.

  48. J

    Merci Jonathan pour votre intervention très pertinente.

    GF, votre démarche est hors sujet: on vous explique que le chauffage bois est polluant et qu’il constitue une nuisance et vous partez dans des considérations sur les voitures, ikea, etc. C’est une façon de détourner le sujet et d’échapper à vos responsabilités. Je ne dit pas qu’il n’y a pas de problème sur ces sujets mais ce n’est pas l’endroit. Ici on parle de cheminées.

    Hélas Jonathan ce n’est pas si simple sur le plan économique. Le problème c’est que les gens ne s’assument pas. Personnellement je travaille à la sueur de mon front. Tout comme vous j’ai dû investir dans un purificateur d’air. C’est coûteux, ça consomme (et paradoxalement ça pollue !). Je suis tondu par les charges sociales et les impôts. Ces prélèvements servent hélas à financer les gens qui ne s’assument pas. Ce sont généralement ces mêmes gens, gavés d’alloc, d’apl, etc.. qui viennent ensuite pleurnicher qu’ils ne peuvent pas faire autrement que de brûler des palettes de récupération pour se chauffer. Assumez vous ! Vous n’avez pas assez d’argent ? Sortez vous les doigts du c… et arrêtez de compter sur les autres et de leur nuire. Ça ne suffit pas ? Et bien au lieu de vivre dans une (grande) maison prenez un appartement moins cher. C’est ce qu’ont fait mes parents quand j’étais jeune. Et nous n’étions pas malheureux et ne dérangions personne.

    Le fond du problème est là.

  49. Jonathan

    Si Olivier passe par ici, pourrait-il nous aiguiller sur une action commune et nationale ou nous faire savoir si une telle action est déjà en cours avec l’association.
    D’après ce que je constate ici et ma propre expérience l’action individuelle ne semble pas fonctionner en plus d’être chronophage.
    Il serait certainement plus productif d’alerter nos 577 députés sur le sujet ou déposer une requête « en matière de santé publique et d’environnement » via une pétition.
    J’ai vu qu’il y avait plusieurs associations qui dénonçaient ce mode de chauffage dont certains médecins, une collaboration pourrait être efficace.
    Il y a aussi beaucoup de rapports traitants le sujet sur l’impact environnemental et sanitaire dont l’INERIS et certains AASQA.

    L’État ne semble plus vouloir du chauffage au fioul, c’est peut-être le bon moment pour relancer le débat sur les cheminées.

    • Marie-F.

      Oui, faire une pétition, agréger les associations qui dénoncent ce mode de chauffage.

      Dans ma rue (on n’est pas vraiment à la campagne mais en lotissement pavillonnaire de parpaing placo de 2e couronne donc pas vraiment « bobo »), la dernière maison qui n’avait pas de poele vient d’en installer un et ce qui m’a surprise c’est que le conduit est installé à la base du toit et pas en haut. Et on voit bien la fumée qui a tendance à partir à l’horizontale et bien sûr moins haut. C’est une vraie mode qu’il faut freiner. Je vois des gens qui remplissent leur caddy de sacs de granulés stockés à l’entrée des super marchés, je vois des stocks empilés dans les garages…
      D’ailleurs niveau confort pour ma part je trouve ce mode de chauffage complètement nul. Mes parents avaient une cheminée à foyer ouvert et ça ne chauffait rien. Quand j’avais froid je m’asseyais près de la cheminée, ça me chauffait la « coenne » et dès que je me levais pour m’éloigner j’avais à nouveau la sensation de froid. J’ai expérimenté la même chose chez mes voisins avec un poele (un truc cylindrique fermé). Quand la bûche brûlait on avait une sensation de chaleur mais dès que la flemme baissait on avait une sensation de refroidissement brutal, donc ils étaient tout le temps en train de surveiller pour remettre une bûche avant que l’autre se termine, génial !
      Comme dit Emma, on n’embête personne : pas de cheminée, pas de barbecue. Quand il fait froid je rajoute un pull, quand je suis assise dans mon canapé je prends un plaid.

  50. Leonie

    Le principal problème des personnes qui souffrent de la fumée causée par le chauffage de la cheminée d’un voisin est que les procédures légales sont trop coûteuses et trop lentes. Les coûts d’un huissier de justice sont immenses. Surtout si l’huissier doit venir le soir pour faire une constatation. Ce n’est tout simplement pas faisable.
    On a le droit d’aérer et de respirer de l’air frais, c’est un droit humain fondamental. Le problème est donc d’avoir la preuve de la nuisance de la fumée par une temoignage.
    Je pense que ce problème est si urgent que les gens devraient se regrouper afin de s’aider mutuellement.

    Mon idée serait qu’une communauté se regroupe et, selon l’endroit où vous vivez, confirme par écrit la nuisance de la fumée pour les autres membres de cette communauté. Cela ne coûte donc rien. Et sur cette base, on peut lancé une procédure en référé pour que le voisin doit arrêter la nuisance de la fumée. D’une certaine manière, il faut s’entraider au lieu que chacun se désespère seul.

  51. Jonathan

    Effectivement, nous devons nous regrouper si nous voulons avoir de l’impact. Comme je l’ai déjà évoqué, les actions individuelles ne fonctionnent pas. Nos capteurs ne sont pas calibrés et les nuisances olfactives sont trop subjectives. Je viens de m’entretenir avec Lig’Air (AASQA région Centre), il m’ont bien confirmé que les pollutions émanant de particuliers sont difficilement répréhensibles par les mairies. Si c’était une usine la DREAL pourrait intervenir, mais pas dans le cas d’une pollution résidentielle.

    Je réitère donc ma proposition de regroupement, comme Leonie vient de le faire.
    Pour ce faire, je viens de créer un canal sur Telegram afin de pouvoir discuter d’une approche collective. Respire est évidemment la bienvenue.
    Si nous sommes assez nombreux nous pourrions dans un premier temps définir un nom à ce collectif et échanger nos expériences et idées, le but étant de monter une pétition. Étant développeur, je me propose pour développer une plateforme web.

    Voici le lien Telegram:
    https://t.me/joinchat/XHPlWPE0LlQwMGI0

    Si Telegram ne convient pas, faites le moi savoir.

  52. BalanceTonEmpoisonneur

    #BalanceTonEmpoisonneur

    https://twitter.com/BalanceTonEmpo1

    Filmez, photographiez,commentez, partagez…

    Plus nous seront nombreux, plus les médias en parleront.

  53. J

    Je vais vous rejoindre avec grand plaisir sur votre Telegram dans les prochains jours.

    Néanmoins j’attire votre attention sur le fait que même avec un bon capteur calibré, même avec un huissier, la justice ne donnera pas suite et vous condamnera même à indemniser vos voisins. Il faut faire du bruit au niveau politique dans un premier temps, convaincre les gens mais c’est difficile…

    Courage à toutes et à tous

  54. Jonathan

    Merci à J pour son futur engagement.
    Effectivement nous devons interpeller les politiques par tous les moyens.

    L’idée est de nous rassembler en collectif afin de centraliser nos compétences, idées et témoignages.

    Pourquoi un collectif?
    L’avantage par rapport à une association est que le collectif fonctionne de façon horizontale à l’inverse d’une association qui nécessite une certaine hiérarchie. Il est primordial que nous soyons tous égaux et que les décisions soient prises de façon la plus démocratique possible.

    Pour mener ce combat nous devons absolument échanger et débattre afin d’élaborer un plan d’action efficace. J’ai déjà plein d’idées et je sais que la plupart des personnes ici en ont aussi.

    Je vous invite de nouveau à nous rejoindre au plus vite sur Telegram:
    https://t.me/joinchat/XHPlWPE0LlQwMGI0

    Vous pouvez aussi me contacter par téléphone ou SMS au 0658701157.

    Merci d’avance pour votre participation.

  55. Pancho Villa

    la guerre civile est en marche, c’est pour bientôt patience, et elle commencera par les anti chauffage au bois qui seront enterrés à même la terre pour ne pas polluer le sol avec de satanées planches de bois, et interdiction de crémation, marre d’être pollué par les fumées et les odeurs de barbaque grillées !

    Et viva Zapta

    • J

      Au lieu de raconter des âneries, ne devriez vous pas prendre quelques minutes pour vous documenter, vous faire votre propre avis et nous donner des arguments contradictoires ?

    • EMMA

      ‘La loi du plus fort?
      alors que survivent les plus forts, la sélection naturelle doit s’appliquer comme dans toutes les espèces!
      « Les hommes sont déjà trop nombreux sur terre, le covid et le sida éliminent une partie, les voitures une autre alors pourquoi pas les cheminées?
      Je brûle donc tout ça pour participer à l’effort collectif des plus forts afin de préserver les meilleurs d’une espèce en voie d’extinction!
      Et à lire certains messages de pastèque, je pense qu’il est urgent d’agir! »

      Wow quel honte ce commentaire, j’espère que l’admin va vous virer définitivement. Et si vous avez un cancer du poumon , vous penserez toujours la même chose? En tout cas j’espère que le karma va bien vous foudroyez vous. Pitoyable, c’est sûr que sans problème de santé on peut pas comprendre, mais j’espère que vous finirez avec des problèmes respiratoires, comme moi, qui ne peut jamais sortir dans le jardin ou ouvrir vos fenêtres. Y a rien de plus bouché qu’un vieillard à la retraite.

      • J

        Non, je pense que l’admin devrait au contraire laisser les messages de ces abrutis. Cela permet d’illustrer un peu le genre de réaction auxquelles nous sommes confrontés quand on cherche des solutions amiable avec nos chers voisins…

      • Marie-F.

        Les particules fines ne font de toutes façons pas la différences entre les « pastèques » et les autres, même ceux qui se la joue « survivalistes ». De plus, elles ne s’attaquent pas seulement aux poumons. De plus en plus d’études les mettent en cause dans l’apparition des maladies neuro-dégénératives comme l’Alzheimer :
        https://particleandfibretoxicology.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12989-019-0323-3
        Conclusion : pastèques et survivalistes se retrouveront tous à l’Ephad.

  56. jean masturbin

    Sacré forum, la gauchiasse dans toute sa splendeur!
    Allez continuez, c’est Pâques dans quelques heures, les cloches sont parties et les cons sont restés!
    les barbus rigolent, plus besoin d’affûter leurs canifs, les chrétiens vont bientôt s’éliminer entre eux!

    https://actu.orange.fr/politique/l-aerien-ne-doit-plus-faire-partie-des-reves-d-enfants-aujourd-hui-estime-la-maire-eelv-de-poitiers-magic-CNT000001yRzt2.html

    • Marie-F.

      Même si je ne suis pas une fan des candidats écologistes, cette décision relève d’une certaine logique quand on se préoccupe de la qualité de l’air et de l’avenir de la planète pour les enfants (ce qui n’est ni l’apanage des écologistes, ni l’apanage de la gauche). Il y a d’autres façons d’apporter un peu de bonheur aux enfants malades et porteurs de handicap. Par contre, il serait intéressant d’interroger cette élue sur la pollution générée par les fumées de chauffage domestique au bois (le sujet qui nous intéresse sur ce forum) et sur les subventions publiques accordées à l’installation de poêles dans le cadre de la rénovation énergétique… Là c’est une autre histoire et c’est un sujet beaucoup plus « dangereux » pour l’électorat d’une élue écolo. J’aimerais bien savoir ce que représente la part de pollution générée par ces baptêmes de l’air par rapport à celle générée par les cheminées et poêles en tous genres.

    • J

      Jean: Comment ça gauchiasse ? Parce qu’être intelligent forcément être de gauche ?

      Vous êtes de quel parti vous ? Ils sont tous abrutis comme vous ?

      Personnellement je ne suis pas de gauche mais j’approuve les commentaires de ce forum.

  57. Jonathan

    Afin de mieux organiser cette discussion autour des cheminées, un forum a été mis en place sur le site.
    Cela signifie que nous allons pouvoir échanger nos expériences, questions et solutions dans un endroit organisé et je l’espère respectueux les uns envers les autres.
    Dans le but de nous améliorer, nous vous encourageons à nous faire part de vos suggestions et remarques.

    Vous trouverez le forum dans la barre du menu principal ou directement à cette adresse:
    https://www.respire-asso.org/forum/

    J’espère que ce nouveau service nous apportera une évolution positive pour ce combat contre ces nuisances.

  58. Fabien

    La cheminée et le poil à granule ça devrait être interdit c’est une méthode de cromagnon tous les soirs je me tape la fumée des voisins dans ma chambre et dans toute la maison jusque sur les doigts et la langue je le sent j’ai l’impression d’être devant leur cheminé j’en ai le goût à la bouche à force je développe une belle polypose naso sinusienne avec des accelerations cardiaque et des barres au poumon le pire c’est que je peux pas me soigné je suis hypersensible à tous les médicaments ont va me dire je suis pas le seul mais ça fait du bien de le dire je souhaite du courage à tous
    Désolé si j’écris mal

  59. Carl 86

    Bonjour,

    Merci Marie -F pour cet excellent lien qui redonne un peu le moral !

    Fabien je vous souhaite bon courage et si vous le pouvez n’hésitez pas à déménager et à aller vous aérer le plus souvent possible en forêt , il y a de bonne huiles essentielles comme le cajeput et l’hysope pour soulager un peu les poumons , le bois de rose excellent pour masser région des sinus : Antiseptique, antibactérienne, antivirale, antifongique, antiparasitaire..

    Merci Jonathan pour votre aide et soutient.

    Pour ma part je suis exposé à ces odeurs de fumées de façon quasi continue , aujourd’hui encore grand soleil , + de 18 degré et pourtant cela fume encore en face de chez moi avec le vent qui me ramène tout.
    Un vrai enfer depuis maintenant octobre dernier , le maire est dans le déni total et me suggère finalement de me rapprocher du service juridique de la mairie si je ne suis pas content..
    Je sais que la colère n’amène rien mais ne peux m’empêcher de rager quotidiennement et de me dire que la délinquance n’est pas où l’on pense , j’ai des difficultés respiratoires , peu de moyens , une dermatite atopique qui ne passe plus .. Une dépression qui s’ensuit.. pas de recours possible , j’espère que les choses vont évoluer car ce sont des années de vie que l’on perd et un futur que l’on hypothèque fortement ..

  60. Jonathan

    Bonsoir Carl,

    J’ai l’impression de me lire quand je te lis tellement notre situation est similaire.
    Pourrais-tu, s’il te plait, écrire ton témoignage sur le forum.
    Chaque témoignage est important, merci d’avance.

    Pour ma part j’ai eu quelques péripéties avec mon maire et l’administration, je décrirais tout ça sur le forum très prochainement.

    Merci aux personnes qui s’impliquent pour faire vivre le forum. Ensemble nous vaincrons.

Leave a Reply