Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Cheminée des voisins

Cheminée des voisins

Bonjour,

Comme beaucoup de personnes, je vis très mal la fumée de cheminée de mes voisins. Comme beaucoup ici, personne autour de moi n'y trouve à redire.

Et pourtant, si un matin d'hiver je reste dans mon jardin une demi-heure, je suis obligé de me changer car tous mes vêtements sentent la fumée...
Et comme d'autres, je bouche toutes les aerations pour ne pas sentir la fumée dans ma maison.
Comme tous ici, j'en ai parlé à mes voisins, et aucune réaction, ils ne comprennent pas mon problème...
Ce que je souhaite, c'est finalement qu'un droit fondamental : que l'air autour de chez moi soit sain, surtout que dans la ville dans laquelle je suis, cela devrait être plutôt le cas.

J'espère que la prise de conscience va se faire et que la loi va changer prochainement.

 

Jonathan a réagi à ce message.
Jonathan

Si on se réfère à la loi LAURE de 1996 sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie, ce droit est déjà reconnu.

Art. 1er. - L’État et ses établissements publics, les collectivités territoriales et leurs établissements publics ainsi que les personnes privées concourent, chacun dans le domaine de sa compétence et dans les limites de sa responsabilité, à une politique dont l'objectif est la mise en œuvre du droit reconnu à chacun à respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.
Cette action d'intérêt général consiste à prévenir, à surveiller, à réduire ou à supprimer les pollutions atmosphériques, à préserver la qualité de l'air et, à ces fins, à économiser et à utiliser rationnellement l'énergie.

La loi complète : LOI n° 96-1236 du 30 décembre 1996 sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie

Faire valoir ce droit seul face à son administration semble être très compliqué, j'ai déjà tenté avec mon maire et la préfecture mais aucun résultat.

Bonjour,

Jonathan, que vous répond la Préfecture?

Bonjour @moamoa,

La préfecture m'a répondu que les maires avaient cette compétence. Évidemment, notre maire s'en moque complètement.

Il y a une semaine, j'ai fait un mail à mon maire avec en copie: la préfecture, notre député, et la DDT. J'attends une réponse.

Effectivement c'est un pouvoir de police du maire; l'Etat n'est pas compétent. Par contre il l'est sur la législation, et là plus je creuse plus j'en deviens amère.... c'est dichotomique. D'un côté on incite au verdissement des installations (et c'est très louable) , de l'autre on ne contrôle pas la réelle utilisation de ces installations... si on peut faire un parallèle, ça revient à donner à un chasseur un permis de chasse et d'achat d'arme alors qu'il est fiché pour meurtre...

Pourriez-vous nous faire retour de la réponse qui vous sera apportée? merci

Quand l'écologie devient une économie et un lobby le croisement des lois qui en découlent sont souvent très paradoxales. Soit on déporte la pollution, soit on ne globalise pas le projet. Pour les cheminées, la déforestation massive et la qualité de l'air ne sont pas vraiment prises en compte. L'incitation au diesel en est un bon exemple.

Il est aussi vrai que ce mode de chauffage est le seul à ne pas être contrôlé en sortie contrairement au gaz, fioul et pompes à chaleur.

Je ne manquerais pas de faire un retour dès que j'aurais des réponses.