Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Mail à mon Maire

Mail à mon Maire

Dernier mail adressé à mon maire en date du 01/05/2021:

En copie de ce mail : notre député local Francois Cormier-Bouligeon, notre préfecture, notre DDT et le directeur de Respire (Olivier Blond).

Bonjour Monsieur le Maire,
Cela fait maintenant deux hivers que nous vous sollicitons par rapport aux nuisances dont nous sommes victimes, et qui sont directement liées au chauffage au bois de notre voisinage.
Malheureusement, vous n'avez pas pu constater par vous même les odeurs qui sont la source de nos désagréments.
C'est la raison pour laquelle, nous avons installé en extérieur un capteur de particules fines et COV en février 2020. Cela nous a permis de faire la corrélation entre odeurs et pollution.
Lors de notre rendez-vous du 15 février 2021, nous avons pu vous présenter les mesures effectuées sur les douze derniers mois.
Nous avons pu constater ensemble que les mesures étaient significativement élevées en période hivernale.
Nous sommes donc d'accord pour admettre qu'il y a bien un phénomène notable l'hiver.
Ces mesures représentent parfaitement les nuisances olfactives liées aux cheminées du voisinage.
En effet, les taux de particules fines augmentent très fortement en même temps que l'apparition des odeurs et des fumées.
Vous nous avez indiqué ne pas pouvoir aller au-delà de la constatation.
A ce jour, nous sommes toujours dans le même situation: odeurs nauséabondes, maux de têtes, parfois vertiges et privation de jouissance de notre propriété.
Afin de mettre en perspective ces nuisances, vous trouverez en pièce-jointe les mesures de particules fines des neufs derniers jours ainsi que les relevés annuels.
Vous remarquerez que pour la période du 23 avril au 27 avril nous avons eu des températures estivales se traduisant par des taux de particules fines relativement faibles et une courbe très stable.
Durant cette période nous n'avons ni senti d'odeurs de brûlé ni vu de fumées sortir des cheminées.
Durant la période du 28 avril au 1er mai, les températures sont redevenues hivernales et les odeurs et fumées sont réapparues.
Cette période se matérialise, en parfaite corrélation avec les odeurs, sur les relevés avec des taux largement plus élevés que la période précédente et une grande instabilité de la courbe.
Nous relevons aussi, généralement en début de soirée et la nuit, du monoxyde de carbone dans notre maison ainsi qu'en extérieur, ces taux varient entre 1ppm et 6ppm
Nous observons ces taux de CO uniquement quand il y a de fortes odeurs de cheminées, sachant que nous n’utilisons pas d'appareils à combustion cela est anormal.
Les mesures de CO sont effectuées avec un appareil de type "MSA Altair 4" que certains SDIS utilisent, donc fiable.
Nous ne comprenons pas, malgré vos constations, que vous ne puissiez pas intervenir de quelque manière que ce soit.
De nombreux organismes et associations nous ont pourtant confirmés que cette situation était de votre ressort.
Si ce cas dépasse vos compétences, pourriez-vous nous indiquer vers qui nous diriger.
Nous vous remercions par avance de votre retour et de votre prise en considération.
Cordialement,
Monsieur et Madame Valleau

Suite à ce mail, nous avons eu la visite du maire dès le lendemain matin afin de discuter une énième fois du trouble. Apparemment il ne semble pas décidé à répondre officiellement aux personnes qui étaient en copie du mail.

Je vais essayer de résumer le meilleur des réponses qu'il a pu nous donner :

"c'est comme ça à la campagne" - nous répondons, qu'en France, le droit est le même pour tout individu comme décrit dans la Déclaration des Droits de l'Homme et la loi LAURE de 1996.

"vous n'avez qu'à déménager" - nous répondons que nous sommes propriétaires et notre fille de 6 ans serait privée de ses copains, le préjudice serait énorme. Les victimes devraient partir et les fauteurs de troubles rester, c'est parfaitement injuste.

"personne ne se plaint" - nous répondons que la plupart des gens ne sont pas conscients de cette pollution et que certains ne disent rien par peur des représailles tandis que d'autres ne sont tout simplement pas importunés. Les gens pensent à tort que ces odeurs sont inoffensives car ce mode de chauffage est considéré comme traditionnel et écologique.

... j'en passe et des meilleures.

Pour notre part, nous arrêtons définitivement de nous plaindre à notre maire qui au passage se chauffe aussi au bois. Nous l'avons menacé de tribunal administratif et lui avons rappelé les lois concernant les trouble de voisinage et ses pouvoirs de police.

Nous attendons une réponse de la préfecture, la DDT et notre député.

Merci pour ce témoignage fort instructif , la lettre est très bien faite et je ne vois pas ce que l'on pourrait écrire de mieux ni de plus convaincant.. cela m'attriste..

J'ai contacté la gendarmerie ce matin tant les odeurs de fumée m'importunent et m'empêchent de profiter pleinement de l'espace dont je dispose. La gendarmette a été sympa mais sur le fond on ressent toujours qu'il n'est pas possible de faire comprendre à son interlocuteur la gravité du problème. Je lui ai expliqué que le Maire m'avait conseillé d'aérer encore plus la maison ! Elle m'a donc renvoyé vers un conciliateur de justice qui m'a indiqué qu'il n'existait aucun moyen de régler ce soucis sinon en déménageant. Il m'a accordé que rien dans ce pays ne permettait de porter secours à des gens(ou animaux domestiques) en danger de mort dans ce cas .. J'ai juste envie d'aller foutre le feu à la barraque un de ces 4 , espérons que mes nerfs ne lâchent pas ...

 

 

Je suis aux aguets tous les jours pour pouvoir ouvrir mes fenêtres et faire rentrer le précieux ce rare sésame afin de ne pas mourir asphyxié de co2! peine perdue ,

Bonjour,

Il y a quelques temps j'ai également eu RDV avec une délégation de ma commune.

Je résume : Ils ne peuvent rien faire car le droit de ne le permet pas selon eux (même si je ne suis pas tout à fait du même avis). Ils ne mettent jamais de contravention car la preuve est compliquée à obtenir. Ils me conseillent de faire des travaux chez moi par exemple en modifiant le sens des ouvertures , car le problème visiblement vient de chez moi pas des autres (forcement, les autres ils ont tous des cheminées ils ne vont pas se plaindre...).

Ils ont essayé des choses, je ne peux pas le nier, mais j'ai été particulièrement choqué d'apprendre qu'au cours de "l'enquête", de nombreux riverains se sont plaints que c'était inadmissible que la mairie se préoccupe de comment ils chauffent chez eux, et qu'ils sont assez grands pour savoir comment utiliser leurs équipements. Donc en plus déjà de me sentir "gêné" de déranger les services municipaux et élus, je passe pour un emmerdeur en leur rajoutant des plaintes supplémentaires...

pour l’anecdote il s'agit d'une municipalité "verte".

Il me reste donc aucune solution à part déménager dans un endroit où personne n'habite (malheureusement je n'ai pas encore gagné au loto) ou laisser mourir à petit feu ma famille.

Franchement, je ne sais pas si je pourrai tenir psychologiquement à l'automne à la reprise du chauffage. ça donne juste envie de se foutre en l'air tout ça ou tout cramer comme le mentionne dobarman. Un sentiment d'injustice et d'impuissance face à l'impunité des fauteurs de troubles (qui sont légitimés par les aides incitatives au chauffage bois...).

Bref, passons à autre chose, et profitons des 3 mois de répits...

bon courage à tous

 

 

Bonjour à tous,

Je vis également la même situation ,après des démarches à l'amiable avec mes voisins, auprès de ma mairie ,de l'ARS, auprès de mon assurance juridique qui a été activé ,en me permettant d'organiser une réunion entre experts ,expert de mon assurance et celui de mes voisins,pour évaluer les nuisances.

Réponse de l'expertise ,malgré les 2 conduits d'évacuation de fumées du mode de chauffage aux bois de mes voisins, un insert et un poêle à bois, et du fait que la distance entre les 2 maisons est de 38 m, conclut qu'il n'y a pas de nuisances , mon expert a ajouté que partout, où j'irai, je retrouverai les mêmes nuisances et que je devais être tolérante .

J'aimerai avoir l'avis de Mme Corinne LE PAGE sur ce sujet.

Bon courage à tous

 

Jonathan a réagi à ce message.
Jonathan