Pollution de l'air

Mobilisation contre le futur Centre Aqualudique de l’Epervière à Valence

Centre Aqualudique

Centre Aqualudique

Centre Aqualudique

Le projet de centre Aqualudique, et son autoroute.

Construire un équipement sportif à proximité d’un axe routier important est dangereux pour la santé. Mais l’agglomération Valence-Romans (Drôme), construit un Centre Aqualudique, à moins de 70 mètres de l’autoroute A7 . Un collectif de médecins s’est constitué contre ce projet. Nous leur donnons la parole.

Inciter la population à pratiquer de l’exercice physique, au coeur d’une zone hyperpolluée ?  Cela ressemble à une très mauvaise idée.

En effet, un grand nombre d’études, d’avis, de documents, aussi bien locaux que nationaux, et internationaux, alertent la population et les décideurs sur les risques liés à la pratique d’activités physiques en atmosphère polluée et particulièrement pour des populations vulnérables, jeunes et/ou sportives.

Les données globales concernant la qualité de l’air en Drôme-Ardèche semblent montrer, depuis 10 ans, une certaine tendance à l’amélioration. Pour autant, de grandes disparités subsistent sur le territoire… et il est manifeste que les axes routiers à fort trafic restent des zones particulièrement insalubres sur le plan de la pollution aérienne.

Valence PollutionLa pollution autour de Valence et sur l’A7

Un collectif de plus de 50 médecins de l’Agglomération de Valence-Romans (Drôme) s’est réuni pour interpeller les autorités et alerter la population au sujet de ce centre Aqualudique.

L’Agence Régionale de Santé a indiqué au collectif que « Les recommandations sanitaires émises par l’ARS concernent, en termes d’aménagement du territoire, l’évitement de l’implantation d’établissements sensibles: écoles, crèches, hôpitaux… dans des zones déjà exposées à des points noirs (bordures d’autoroutes notamment. ».

L’Observatoire Régional de Santé (ORS), également interrogé, a estimé « regrettable que l’implantation du centre aqualudique ne fasse pas partie intégrante de la démarche d’EIS (Evaluation d’Impact sur la Santé) alors que c’est une structure très dépendante du parc de l’Epervière, particulièrement en ce qui concerne l’environnement ».

Une bibliographie sur les risques liés au sport pratiqué en zone particulièrement polluée a été élaborée et une lettre collective a été adressée au Président de Valence-Romans Agglo et au Préfet pour leur demander quelles mesures d’information de la population ils avaient prévues ainsi que les mesures à plus long terme pour tenter de réduire la pollution générée par l’autoroute en particulier.

Les médias (Dauphiné Libéré, Drôme-Hebdo, ainsi que Radio-France Drôme-Ardèche et FR3 Rhône-Alpes au JT régional) se sont fait l’écho de cette démarche.

Mais les autorités locales n’ont pas apporté de réponses à ces questions.

Une nouvelle lettre a été adressée au Président de Valence-Romans Agglo, qui liste un certain nombre de propositions en matière d’information et de trafic routier.

De nombreuses solutions existent, parmi lesquelles on peut citer…

A propos de l’autoroute, les exemples de Paris, Lyon, St Etienne, concernant l’abaissement des limitations de vitesse sur les autoroutes traversantes et périphériques, incitent à poursuivre l’action de réduction de la vitesse sur l’A7.

Par ailleurs, le transport de fret dans la vallée du Rhône par voie fluviale ou ferroviaire nécessite certainement d’être étudié et promu, en rapport avec les autorités nationales.)

Pour toutes ces raisons, le Collectif de Médecins de VRA a décidé de continuer à sensibiliser la population locale et particulièrement les publics les plus concernés (patientèle des cabinets, responsables d’établissements scolaires, professeurs d’éducation physique, éducateurs sportifs, association de parents d’élèves, associations du cadre de vie, etc…) au risque sanitaire lié à la fréquentation et à la pratique d’exercice physique dans une zone constamment polluée, au-delà des seuils réglementaires.

Conscients des problèmes sanitaires majeurs posés par la pollution aérienne, les médecins souhaitent inciter les décideurs à intégrer la protection de la Santé de la population dans l’ensemble de leurs projets et à exiger que les données ci-dessus soient considérées comme primordiales dans la conception et la mise en œuvre de tout aménagement urbain et équipement collectif.

Le collectif des médecins de Valence-Romans-Agglo.

Leave a Reply