Pollution de l'air, ROUEN

Rouen : une marée noire en pleine ville

incendie Lubrizol Rouen

photo Loic Pauchet

Les inquiétudes et les doutes restent importants tandis que l’ampleur de la pollution est majeure. C’est l’équivalent d’une marée noire qui a frappé le coeur de la ville de 100 000 habitants.

Chacun a pu voir les images de l’incendie de l’usine Lubryzol à Rouen. Des odeurs désagréables ont été perçues par les habitants pendant plusieurs jours, certains ont consulté les services de santé. Des « galettes » d’hydrocarbures ont été observées dans la ville et une « pluie noire » s’est abattue sur la ville.

Comme dans toutes les marées noires, les risques pour les êtres vivants sont loin d’être négligeables (que ce soient les plantes, les animaux et bien entendu, les êtres humains). Comme dans toutes les marées noires, les responsabilités devront être identifiées et les victimes indemnisées.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a déclaré que « La ville est clairement polluée » et la préfecture et le gouvernement ont annoncé vouloir agir en toute transparence. C’est une bonne chose.

Toutefois, les déclarations et les données communiquées au public suscitent de nombreuses interrogations. Les analyses chimiques publiées par la préfecture ne révèlent aucun problème. Tout va bien en quelque sorte. Pourtant, la composition chimique des matières brulées reste à identifier, de même que la nature des molécules qui ont été libérées par l’incendie et qui se sont répandues sur la ville et alentours.

Les autorités affirment qu’il n’y a aucun danger. Pourtant, l’exposition aux combustions d’hydrocarbures n’est jamais bonne pour la santé, et peut amener tout un ensemble de symptômes, parfois longtemps après l’exposition.

Difficile de croire pour celles et ceux qui ont senti l’odeur caractéristique, vu le panache de fumée, et, pour certains, subi les premières conséquences sanitaires de l’accident, que tout cela soit sans danger, et d’accepter les mesures officielles qui, ne décèlent aucun problème.

Respire est donc extrêmement préoccupé par cette situation et envisage tout un ensemble d’actions, y compris judiciaires, pour obtenir d’avantages d’information et protéger les citoyens.

2 Comments

  1. Johnny

    Bonjour. J’ai lu que vous souhaitiez faire des prélèvements. Ayant des suies dans mon jardin et étant préoccupé par le pollution ou non dûe à celle-ci, j’aimerai savoir si un prélèvement chez moi (blainville crevon) vous intéresse ? Merci

  2. bonjour
    Je suis à une trentaine de km de l’usine (bosc roger sur Buchy) et j’ai eu des retombées de suie sur la voiture, le jardin et les vélux. Je voudrais savoir s’il est possible de faire des prélèvements.
    Merci

Leave a Reply